Du manga et des anime en feux d’artifice au Japon

feu-d-artifice-one-piece-luffy-strawhat-chapeau-de-paille-fireworks-japanese-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit-9

Aujourd’hui est jour de fête en France, c’est le 14 juillet, fête nationale pour tous les Français. Un jour férié qui se finit le soir en apologie avec d’innombrables feux d’artifice à travers le pays.

[learn_more caption= »Pour la petite histoire »]

Pour la petite histoire, cette fête a été instituée par la loi en 1880, en référence à une double date, celle du 14 juillet 1789, date de la prise de la Bastille, jour symbolique entraînant la fin de la monarchie absolue, suivi de la fin de la société d’ordres et des privilèges, et celle du 14 juillet 1790, jour d’union nationale lors de la Fête de la Fédération (Wikipédia)

[/learn_more]

Comme vous le savez le manga et les anime font partie intégrante de la culture japonaise, il n’est donc pas étonnant de retrouver un peu partout dans la société des références aux mangas célèbres tels One Piece, Naruto, Bleach, Toriko, etc, aussi bien dans une publicité pour des lunettes que pour la promotion d’un évènement culturel d’une ville. Au Japon, les feux d’artifice n’ont pas échappé à ce phénomène et c’est d’un tout autre level que de recréer des formes qui soient distinctives, preuve en images avec Hello Kitty, Doraemon et Pikachu  :

feu-d-artifice-japon-Hello-kitty-fireworks-japanese-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit

feu-d-artifice-japon-doraemon-fireworks-japanese-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit

feu-d-artifice-japon-Pikachu-fireworks-japanese-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit
L’été dernier le Shonen Jump a organisé son propre feu d’artifice avec les séries anthologique du magazine ! Ce festival d’été s’est déroulé dans la préfecture de Kanagawa (Yokohama).

feu-d-artifice-shonen-jump-serie-fireworks-japanese-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit
Sur le papier, on vend du rêve mais en vrai ?

Là où certaines séries les plus populaires sont aisément reconnaissables comme One Piece ou Toriko, d’autres le sont un peu moins telles Dragon Ball, voir pas du tout comme Naruto et son pseudo Razenshuriken , Deidara en serait outré ! 🙂

Galerie photo des feux d’artifice avec en prime la vidéo HD et les musiques des anime qui vont avec (of course !) :


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


Source : まとりまとり,  h_7823, konnton_cosmosKahluwa,  nanjya_monjya,  Hokuchi,  nukonomiyatoki_ma,  yukioooo,  hiro,  Kei_cos,  Tiny,  あきじゅんのブログ,  Kuririn,  まとり,  まとり,  まとり,  Tanak FumioIT Media

 

Le jeu du week-end

 

Le jeu du week-end est simple : trouver le nom de ces magnifiques personnages féminins réunies dans cette image. La plupart sont issues d’animes au succès incontournable, d’autres seront connus des vrais amateurs 🙂 À vous de jouer avec les Shonen Jump Girls !

Pour vous aider voici la liste des personnages présents sur cette image (cliquez sur la barre pour faire apparaître la liste) :

 

[learn_more caption= »Liste des personnages »]

Aida Riko de Kuroko’s Basket (Kuroko no Basket)

Akimoto Katherine de Reiko Kochira Katsushika-ku Kameari Kouen-mae Hashutsujo

Amamiya Sakurako de Psyren

Aoi Hana de Oumagadoki Doubutsuen

Asaki Chika de Shonen Shikku

Azuki Miho de Bakuman

Haruno Sakura de Naruto

Hasuno Nene de SWOT

Inoue Orihime de Bleach

Kaburagi Maya de Hokenshitsu no Shinigami

Kagura de Gintama

Kunieda Aoi de Beelzebub

Kurokami Medaka de Medaka Box

Nami de One Piece

Onizuka Hime de Sket Dance

Rin de Toriko

Sasagawa Kyoko de Katekyo Hitman Reborn!

Shino de Metalica Metaluca

Yamada Tamako de Inumaru Dashitsu

Yuki Onna de Nura : Le Seigneur des Yôkai (Nurarihyon no Mago)

[/learn_more]

sexy anime manga characters girls game recognize anime online streaming manga tv legal gratuit

 

La réponse complète la semaine prochaine !

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


Quel est votre personnage « Jump » préféré ?

 

Le Weekly Shônen Jump souvent abrégé en Shônen Jump est certainement le magazine de prépublication japonais de manga le plus connu. En effet, cet hebdomadaire est réputé pour être l’initiateur d’un bon nombre de best-seller aujourd’hui mondialement célèbre à l’instar de Dragon Ball, One Piece, Naruto, Bleach, Death Note, Hunter X Hunter ou encore les récents Beelzebub, Toriko, Medaka Box, Kuroko’s Basket, …

Lancé en juillet 1968 par l’éditeur Shūeisha, le magazine est principalement destiné aux jeunes adolescents masculins bien qu’un bon nombre de lectrices fasse partit de leur lectorat ! C’est tout simplement le magazine de prépublication le plus vendu au Japon toutes catégories confondues (magazine de Seinen, Shojo, etc) avec environs 3 millions d’exemplaires vendus chaque année !

Mais revenons à notre question de départ, quel est donc votre personnage préféré issus du shônen Jump ?

Cliquez sur les images pour les agrandir.

image plus grande

image plus grande

 

[learn_more caption= »Magazine de prépublication »]

Rappelons, que les magazines de prépublications sont une institution au Japon1. La plupart des mangakas d’aujourd’hui publient chaque semaine (ou chaque mois suivant la périodicité du magazine) un chapitre qui sera soumis aux votes des lecteurs, la popularité d’une série déterminant sa longévité. Au bout de quelques chapitres (si tant est qu’un minimum de succès soit au rendez-vous), le volume est publié dans sa forme reliée et vendu en librairie. Ces feuilletons périodiques peuvent se rapprocher des magazines français comme le Journal de Spirou ou Tchô !. Les éditeurs s’appliquent de plus en plus à utiliser la toile comme une alternative à cette tradition, moins coûteuse qu’un magazine, et tout en gardant le livre comme finalité et source de revenus principale. Il faut savoir que les magazines de prépublications sont vendus à perte sous la forme de gros pavés de papiers recyclés (aux couleurs souvent « flashy » : rose, vert, …) à un prix dérisoire. Ils sont voués à être achetés et délaissés dans la rue le jour même.

[/learn_more]


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


Chronique Manga #3 – Toriko

 

ATTENTION vous allez entrer dans un monde exceptionnel ! Un monde où la gastronomie est devenue le point central du monde, où le culinaire est synonyme d’aventure et raison d’être !

Toriko de Mitsutoshi Shimabukuro vous transportera dans un monde de nourriture sans fin et d’imagination sans borne ! Et pour cause, l’auteur est un bon ami d’Eiichiro Oda, l’auteur de One Piece avec lequel il a réalisé plusieurs « cross-over » entre ces deux séries phares du magazine de prépublication japonais, le shônen Jump !

 

Envie de goûtez ? Ittadakimasu !



Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

La fin du scantrad ?

L’été dernier,  pour mettre un frein au piratage de mes mangas, 36 éditeurs japonais formaient la Digital Comics Association (DCA). Après avoir envoyé des mails au principaux acteurs du scantrad pour des actions en justice, celle-ci passe à l’étape suivante et nous propose finalement son alternative légale au scantrad. En effet le  lancement de Jmanga, une nouvelle plateforme de publication en ligne dédiée au manga a été annoncé au Comic Con 2011 (San Diego) ce weekend.

Jmanga.com ouvrira ses portes le 17 août aux lecteurs d’Amérique du Nord dans un premier temps, avec la possibilité d’une future ouverture pour les lecteurs d’autres pays. Le service proposera une variété de titres manga en version digitale, ainsi que des contenus exclusifs de type interview, reportage, vidéo et article de fond sur l’univers du manga. Actuellement, le projet est composé des 36 éditeurs faisant partie de la Digital Comics Association (DCA). Cependant, bien que les représentants de Shueisha, Futabasha, Kadokawa Shoten, Kodansha, et Shogakukan étaient présents au Comic-Con 2011 pour parler de leurs projets pour Jmanga, beaucoup de questions restent en suspens. Notamment, celles des tarifs et des titres disponibles…

A priori, les titres phares comme Naruto, Bleach, One Piece, Bakuman, D. Gray Man, Toriko, Dragon Ball, kenshin, Claymore et Death Note étaient disponibles entre autres dans la version Bêta. Le projet Jmanga semble donc avoir l’ambition de devenir le portail incontournable du manga digital et de proposer une réponse au problème du scantrad. Nul doute que l’ouverture prochaine de Jmanga.com s’apprête marquer un grand changement sur le marché du manga digital.

Source : About.com via Total Manga