Les éditions Ki-oon publieront Vanitas no Carte, la nouvelle série de Jun Mochizuki, enfin en France !

Vanitas no Carte - Jun Mochizuki - Ki-oon - steampunk Paris Vampire

Découverte lors de l’exposition de Pandora Hearts à la Maison de la Culture du Japon à Paris, une illustration de la nouvelle série de Jun Mochizuki, Vanitas no Carte, a attiré notre attention… et très bonne nouvelle pour les fans, la série sortira prochainement aux éditions Ki-oon comme l’annonce la légende de l’exposition :

« L’aventure Pandora Hearts s’achève après près de six années de publication en France, mais Jun Mochizuki a déjà entamé une nouvelle série au Japon, Vanitas no Carte, dont voici en exclusivité une première illustration. Vous pourrez prochainement retrouver cette série aux éditions Ki-oon ! »

Vanitas no Carte a débuté le 22 décembre 2015 au Japon dans le magazine mensuel de prépublication Gangan Joker édité par Square Enix, tout juste après la fin de publication de Pandora Hearts en 24 tomes !

L’éditeur américain Yen Press quant à lui a annoncé sur son Twitter, le 3 décembre, la publication des chapitres de Vanitas no Carte en simultané avec le Japon !

La nouvelle série de l’auteure est résumé en quelques mots par l’éditeur japonais : « Vampires X Steampunk X Paris du 19ème siècle« . De quoi combler les fans français quand on voit les dessins magnifiques de Jun Mochizuki.

Exposition Pandora Hearts - Jun Mochizuki - Ki-oon.jpg

A venir : l’exposition Pandora Hearts en images !

 

Cosplay Bravely Second – Magnolia, Edea et Agnès

Cosplay Bravely Second - Magnolia Arch

Un peu de détente en ce début de week-end ! Bravely Second : End layer est sorti au Japon depuis 3 mois déjà sur Nintendo 3DS mais nous n’avons toujours aucune date de prévu pour l’Europe ou les USA. La seule chose que nous pouvons faire est de nous consoler avec la scène d’ouverture de ce seconde opus signé Square Enix.

En attendant la date de sortie française, qui espérons le ne saurait tarder, voici 3 magnifiques cosplay de Magnolia, Edea et Agnès sublimées par les cosplayeuses non moins sexy Stella Chu (Magnolia), Vivid Vision (Edea) et Jenny Lau (Agnès).

 Source : Kotaku

Le manga Final Fantasy Type-0 publié en France

final-fantasy-type-0-Takatoshi-Shiozawa-ki-oon-square-enix-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-2

Alors que le jeu de Square Enix est disponible depuis le 20 mars dernier en France, l’éditeur Ki-oon (Judge, DoubtProphecy) nous annonce la publication de Final Fantasy Type-0 – Le guerrier à l’épée de glace en manga dès le 11 juin !

La série de Takatoshi Shiozawa (auteur de Full Moon en France édité chez Kazé) regroupera un total de 5 tomes. Cette adaptation fait suite à un premier one-shot sorti au Japon en 2011. Les 5 volumes de Final Fantasy Type-0  – Le guerrier à l’épée de glace quant à eux ont trouvé leur dénouement l’année dernière.

final-fantasy-type-0-Takatoshi-Shiozawa-ki-oon-square-enix-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-tome-1

L’auteur est supervisé par le célèbre character designer Tetsuya Nomura qui a oeuvré notamment sur Final Fantasy VII et et Final Fantasy X ou encore Kingdom Hearts !

L’histoire de cette aventure inédite se focalisera sur le personnage Kurasame. Un manga qui complétera donc le jeu vidéo de Square Enix sorti récemment sur Playstation 4 et X-Box One.

Et voici une petite galerie d’images de la série dont notamment les wallpapers officiels du premier One-shot Final Fantasy Type-0 et de sa seconde adaptation !

Le jeu :

Jeu-final-fantasy-type-0-HD-square-enix-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-1

Jeu-final-fantasy-type-0-HD-square-enix-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-1

Jeu-final-fantasy-type-0-HD-square-enix-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-2

 

Wallpapers de la première adaptation du jeu Final Fantasy Type-0 :

final-fantasy-type-0-Takatoshi-Shiozawa-one-shot-square-enix-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-3

final-fantasy-type-0-Takatoshi-Shiozawa-one-shot-square-enix-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-2

final-fantasy-type-0-Takatoshi-Shiozawa-one-shot-square-enix-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-1

 

Wallpapers de la seconde adaptation du jeu Final Fantasy Type-0 – Le guerrier à l’épée de glace  publié chez Ki-oon :

final-fantasy-type-0-Takatoshi-Shiozawa-ki-oon-square-enix-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-2

final-fantasy-type-0-Takatoshi-Shiozawa-ki-oon-square-enix-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-1

Sans oublier des extraits du manga Final Fantasy Type-0 – Le guerrier à l’épée de glace  publié chez Ki-oon :

final-fantasy-type-0-Takatoshi-Shiozawa-ki-oon-square-enix-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-page-2

 

 

Date de sortie de Bravely Second (Japon)

bravely-second-image-game-jeu-video-DS-nintendo-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit screenshot-job (7)

Bonne nouvelle pour les fans, la suite tant attendue de Bravely Default est enfin datée !

date-sortie-bravely-second-image-game-jeu-video-DS-nintendo-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit (12)

Square Enix vient d’annoncer que Bravely Second sortira au Japon le 23 avril 2015. Les précommandes sont d’ores et déjà ouvertes, une édition standard et une édition collector comprenant notamment une figurine d’Agnès Oblige, la BO du deuxième opus, le livre d’illustration « Bravely Default 200 ans plus tard » et un code d’activation in-game, seront disponibles.

bravely-second-image-game-jeu-video-DS-nintendo-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit -edition-collector(11)

La date de sortie en Europe ou aux USA de Bravely Second n’est à ce jour pas encore confirmée mais au vu des bons chiffres de ventes du premier opus en France et en Europe (1 million depuis sa sortie selon VGchartz), le titre devrait connaître rapidement une adaptation occidentale.

En attendant une annonce européenne, voici un petit avant goût de Bravely Second avec cette galerie d’images et la dernière bande annonce en date :

 

Pour en savoir plus, visitez le site officiel

 

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


Chronique manga #4 – Kingdom Hearts

Si on vous disait qu’une clé peut sauver le monde en amenant la Lumière pour dissiper les Ténèbres ? Personne ne nous croirait… Et bien pourtant dans l’univers de Kingdom Hearts, c’est le cas !

L’histoire tiré du célèbre jeu de Square Enix/Disney se retrouve adapté en manga pour la joie des plus petits et des plus grands, aux éditions Pika !

Flavien se prend pour Sora, le héros, et espère devenir le sauveur de ce monde magique où les personnages et l’univers de disney se retrouvent dans des aventures rocambolesques, magnifié par le coup de crayon de Amano Shiro.

Pour commencer cette suprenante aventure, ouvrez les bonnes portes !

 


[Test] Sleeping Dogs

——————————–
Editeur : Square Enix
Developpeur : United Front Games
Sortie : 17 août 2012 en France
Plateforme : PC, Xbox 360, PS3
——————————–
Initialement édité par Activision, c’est sous la coupe de Square Enix que Sleeping Dogs verra finalement le jour.

 

Le titre de United Front Games nous place dans la peau de Wei Shen, jeune chinois ayant quitté Hong Kong pour les Etats-Unis afin de suivre une formation de policier. De retour dans sa ville natale, Wei sera chargé d’infiltrer un gang local pour, à terme, démanteler la mafia locale et assouvir une vengeance personnelle. Pour ce faire, il pourra compter sur ses amis d’enfance mais aussi sur le soutient de ses supérieurs. Wei enchainera donc missions pour la mafia et pour la police sans toutefois pouvoir faire de choix concret en faveur de l’un ou de l’autre. De nombreuses quêtes annexes sont cependant de la partie. Ces quêtes nous permettent d’augmenter sa réputation pour acheter divers objets comme des voitures ou des vêtements qui offrent des bonus comme un gain d’expérience pour la mafia ou une réduction de l’indice de recherche de la police par exemple. Le jeu n’échappe malheureusement pas à la règle des DLC et vous pouvez moyennant espèces sonnantes et trébuchantes acheter des tenues spéciales sur les plateformes dédiées(Steam, PSN, XBLA).

Sleeping Dogs revendique indéniablement son héritage aux films du cinéma hong kongais. On pense ainsi tout de suite à l’excellent Infernal Affairs, ou plus récemment de son remake Les Infiltrés de Martin Scorsese. Ou bien encore A Toute Epreuve, de John Woo. Les références sont ainsi nombreuses et on y retrouve  à peu près tout ce qu’il faut pour une histoire pleine de rebondissement: de l’infiltration, des courses poursuites, des gunfights et des sessions de kung-fu.

En effet, une des grandes forces de Sleeping Dogs, c’est son gameplay. On se retrouve avec un systeme de combat à la Assassin’s Creed ou bien encore à la Batman Arkham City. Une touche sert à donner les coups, une touche sert à contrer les attaques, caractérisées par un halo rouge autour de l’ennemi. Une dernière touche sert quant à elle a saisir un adversaire pour le frapper à loisir, ou plus jouissif encore, de le balancer dans le décor. Quel plaisir de de balancer un adversaire dans une benne à ordure ou bien de lui planter le crâne sur une scie circulaire ou le noyer dans un aquarium. Nous avons là un gameplay simple mais efficace qui a déjà montré ses preuves. On regrettera cependant une IA un peu faible, les ennemis attendant souvent que l’on finisse l’un de leurs collègues avant de se jeter sur nous. De nouveaux coups se débloqueront petit à petit en remplissant des missions afin d’avoir des combats de plus en plus nerveux.

Autre point fort de ce GTA-like, c’est sa ville ouverte. Certes bien moins grande qu’une Liberty City, Hong Kong est parfaitement modélisée et pleine de vie. Se balader dans la rue c’est se retrouver avec des scènes de tous les jours, par ici deux personnes qui discutent, par là une grand-mère qui arrose ses plantes sur son balcon ou bien encore des jeunes filles qui font du shopping dans un marché ouvert. Le tout rend la ville très immersive. Attention cependant pour nous occidentaux, la conduite se fait à gauche et le volant se trouve à droite!
Et bien entendu, qui dit ville ouverte dit trajet en voiture. Passage obligé pour se rendre d’un point A à un point B, Sleeping Dogs, comme tout bon GTA-like, permet de conduire voitures, camionnettes ou encore motos qu’elles soient les notres (il est possible d’acheter des voitures à mettre dans son garage) ou de les voler. Wei a même la possibilité de se jeter en pleine course poursuite dans une autre voiture par une simple pression d’un bouton. Un léger bullet-time se met en place pour profiter au mieux de l’action. Jouissif.
Sleeping Dogs n’est tout de même pas exempt de défauts. On peut déplorer ainsi une IA assez médiocre et des gunfights peu intéressants. Il suffit de se cacher et de canarder depuis sa position sans craindre quoi que ce soit. La caméra présente aussi quelques ratés et quelques bugs peuvent faire tache dans le tableau. Graphiquement le titre n’est pas non plus le plus beau du marché mais il a le mérite de fonctionner très correctement sur des configurations plus que modestes. Sur PC, un pack de Texture HD est d’ailleurs disponible gratuitement via Steam.

Mais que ces quelques défauts ne vous rebutent pas, Sleeping Dogs est un très bon jeu, classique dans son gameplay mais tellement rafraichissant. Permettant de petites sessions de jeu tout comme des parties intensives sans se lasser, ce titre conviendra à tout type de joueur. A jouer sans modération donc.

NOTE : 
Galerie d’images :

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

 

Chronique Manga #2 – Run Day Burst

La vie est une course, mais quand on est bien accompagné, c’est toujours plus fun !

C’est un peu l’idée de Run Day Burst de Yoko Osada un manga complètement déjanté, paru et fini aux éditions Ki-oon.

Pour un manga plein de fraîcheur et de ferveur, il fallait obligatoirement une chronique qui dépote et qui soit à fond à l’heure !

Et cette fois-ci c’est Flavien qui en fait les frais !

C’est parti, mettez votre ceinture et accrochez vous ! 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Ki-oon crée l’évènement ! Tetsuya Tsutsui à Japan Expo 2012 !

Tetsuya Tsutsui l’auteur phare des éditions Ki-oon fait son retour en grande pompe et pour cause, non seulement il sort un nouveau manga, mais il sera en plus présent à Japan Expo 2012 !

Tetsuya Tsutsui effectuera également une tournée exceptionnelle de dédicaces dans plusieurs grandes villes de France entre le 28 juin et le 5 juillet, un marathon qui se terminera en apothéose à Japan Expo, du 6 au 8 juillet !

Après avoir travaillé sur l’excellent Reset dont le slogan est « Votre vie est un échec, Appuyez sur Reset » traitant du suicide et du jeu vidéo, le sanglant Manhole parlant d’une maladie se propageant (nommé la Filariose) de personnes en personnes et le sympathique Duds Hunt où les protagonistes se retrouvent dans une sorte de Battle Royale pour atteindre leurs buts, ce maître du suspense et du thriller nous revient avec une nouvelle histoire encore plus surprenante.

Ce nouveau manga en question s’appelle : Prophecy

L’histoire :
La section de lutte contre la cybercriminalité de Tokyo est sur les dents. Un individu coiffé d’un masque en papier journal poste sur Internet des vidéos menaçantes où il prédit les pires crimes : incendies, agressions, viols… Le problème ? Dès le lendemain, ses prophéties se réalisent à la une des journaux télévisés.

Qui est-il, comment procède-t-il, quelles sont ses motivations ? C’est le début d’une course contre la montre qui mène les inspecteurs jusqu’au siège vide d’un cybercafé de la banlieue de Tokyo. Mais tandis que l’enquête piétine, contre toute attente, le soutien populaire grandit autour du mystérieux personnage. Marginaux, employés tyrannisés par leur hiérarchie, internautes qui hantent les forums de discussion : ils sont de plus en plus nombreux à se retrouver dans son combat…

 

Pour rappel cette œuvre est un projet 100 % original développé directement entre les éditions Ki-oon et Tetsuya Tsutsui depuis de longs mois déjà !

Pour en savoir plus sur cet auteur de génie, nous vous invitons à regarder la vidéo ci-dessous, qui retrace une rétrospective de ce maitre.

Final Fantasy XIII-2 un flop commercial ?

Notre confrère Total-Manga (via Andriasang) vient de publier un article assez intéressant sur les chiffres de ventes de FFXIII-2 lors de sa première semaine d’exploitation.

« décevant » serait plutôt le mot juste… En effet, selon l’institut Media Create le jeu se serait écoulé à un peu plus de 525 000 exemplaires, soit 3 fois moins que le premier opus ! Cela mis à part, c’est la première fois depuis 1992 (si l’on exclut FFXI sur PS2) qu’un titre de la série des Final Fantasy se vend si mal. En perte de vitesse depuis Final Fantasy VIII Square Enix va-t-il se ressaisir ?

Il faudra attendre le 3 février 2012 pour que les Français se fassent leur propre avis sur la question…

Ci-dessous, les chiffres de ventes des titres précédents (hors mis FFII) fournie par VGChartz :

Final Fantasy I (1987, NES) – 400 000
Final Fantasy II (1988, NES) –
Final Fantasy III (1990, NES) – 619 491
Final Fantasy IV (1991, SNES) – 182 435
Final Fantasy V (1992, SNES) – 472 523
Final Fantasy VI (1994, SNES) – 1 258 668
Final Fantasy VII (1997, PSX) – 2 025 834
Final Fantasy VIII (1999, PSX) – 2 592 405
Final Fantasy IX (2000, PSX) – 2 031 207
Final Fantasy X (2001, PS2) – 1 906 152
Final Fantasy X-2 (2003, PS2) – 1 561 553
Final Fantasy XI Online (2002, PS2) – 70 016
Final Fantasy XII (2006, PS2) – 1 819 872
Final Fantasy XIII (2009, PS3) – 1 508 558
Final Fantasy XIII-2 (2011, PS3) – 525 271

On se quitte sur le trailer de ce nouveau Final Fantasy :

Une chauve-souris psychologue en mission ?

Les éditeurs de manga se mettent à éditer Batman ?

Que nenni, dans les mois prochains de gros titres vont faire leurs apparitions à commencer par une étrange histoire de chauve souris signé par un des virtuoses des thrillers et de la psychologie humaine : Naoki Urasawa.

Chauve-souris

L’auteur à succès de Monster, Pluto, 20th Century Boys, Naoki Urasawa accompagné par Takashi Nagasaki nous reviennent chez Pika Editions en mars 2012 avec Billy Bat, sa dernière œuvre en date. Les deux premiers volumes sortiront en même temps pour nôtre plus grand bonheur.

L’histoire :
En 1949, Kevin Yamagata, dessinateur américain né de parents japonais, connaît un succès formidable avec sa bande dessinée Billy Bat mettant en scène une chauve-souris dans diverses aventures.
Lorsqu’il apprend de façon fortuite qu’un personnage identique au sien existe aussi au Japon, il décide de se rendre à Tokyo pour rencontrer le dessinateur dans le but de s’excuser de lui avoir inconsciemment « volé » le personnage.
Une fois sur place, il est rapidement happé dans une spirale d’événements étranges qui tous le ramènent invariablement à la chauve-souris et à ses origines mystérieuses !

Psychologue

Du coté de chez Ki-oon, le 10 novembre sort un thriller psychologique entre passé, amnésie et manipulation : Conductor. Avec un dessin plutôt fin et sensible, les auteurs – Manabu KAMINAGA et Nokiya nous plongent dans les méandres cauchemardesque de son héroïne.
A noter que la série contient 4 tomes.

L’histoire :
Jeune flûtiste de talent, Naomi est perturbée par un cauchemar récurrent : un inconnu vêtu de noir qui tient un  crâne entre ses mains la précipite dans les ténèbres. Elle finit  par consulter un psychanalyste pour comprendre la raison de  ces rêves inquiétants.
C’est alors que la police fait une macabre découverte dans l’appartement voisin du sien : un corps sans tête, momifié. Y  aurait-il un lien avec ses cauchemars ? Un passé oublié semble revenir hanter la jeune fille…

Mission

Toujours chez Ki-oon, une saga culte de Square Enix, Front Mission, sera publié à partir du 26 janvier 2012.

L’univers de la guerre est décrit sans concession dans ce manga coup de point et percutant.

Bien plus qu’une simple adaptation de la série de jeux vidéo, Front Mission Dog Live & Dog Style, ce manga décrit l’univers de la guerre telle qu’elle est vraiment à hauteur d’un soldat d’élite : brutale et sans concession.

Scénarisé par Yasuo Otagaki, auteur du complexe et fascinant Moonlight Mile et dessiné par C.H.Line, ce manga coup de poing fera surement l’effet d’une bombe dans votre collection.

L’histoire :

Deux superpuissances se disputent l’île d’Huffman, dans l’océan Pacifique. Un cessez-le-feu fragile tient depuis vingt ans, mais la tension monte et la guerre est sur le point de reprendre. Quand le journaliste Akira Matsuda rejoint l’équipe de télévision japonaise qui couvre le conflit, ni lui ni ses collègues ne se doutent de ce qui les attend…

Chrono Trigger sur Android et Kirby sur Nintendo !

Lors du TGS 2011, Square Enix a annoncé  la plupart des ces titres sur Android, comme quoi l’hégémonie d’iOS s’amenuise petit à petit

Parmi ces jeux, on pourra retrouver Chrono Trigger, Dragon Quest Monsters et Ithadaki Street

 

 

 

Source : Le Journal Du Geek

De son coté, Nintendo annonce la venue de la petite boule ronde rose qui nous fait tous chavirer !

Le 28 octobre sortira en Europe, Kirby Mass Attack sur Nintendo DS et 3DS. Ce jeu en 2D mele aventure et réflexion dans un jeu de plate-forme où vous pourrez contrôler une multitude de Kirby !

Le concept :

« Lorsqu’un être maléfique doté d’un bâton magique surgit soudain, Kirby devient la cible d’un sortilège et se divise en 10mini-Kirby différents. Pour retrouver une apparence normale, vous partez à l’aventure dans un monde coloré en 2D, et ce, en manipulant jusqu’à 10 personnages. « 

Pour réussir a ce jeu, vous devez résoudre des énigmes divers et varié pour vaincre vos ennemis !

Ici, les Kirby sont comme les Mousquetaires, un pour tous et tous pour un. Parmi les énigmes proposées, il faut bien choisir le nombre de petites boules roses pour pouvoir les relever.

Le jeu regorge de surprises, des défis supplémentaires apparaissent dans vôtre aventure pour pimenter votre soif de jouer !

Etes vous aussi au courant que Kirby possède sa propre télé Une chaine TV Kirby est à télécharger gratuitement sur Wii et propose des émissions mettant en vedette Kirby, le légendaire héros des étoiles, contre le Roi Dadidou sur les terres de Dream Land.

Cette Chaîne est disponible depuis le 23 juin 2011 et vous permet de visionner plus de 50 épisodes mis à jour deux fois par semaine, et cela depuis six mois !

Pour de plus amples informations, veuillez consulter : http://kirbytv.nintendo.fr

N.B. La Chaîne TV Kirby est disponible au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Italie, aux Pays-Bas, en Belgique, en Irlande, en Grèce, au Luxembourg, en Suisse, en Autriche, au Danemark, en Suède, en Norvège, en Finlande, en Australie et en Nouvelle Zélande. La plupart des épisodes sont en anglais, allemand, français et italien, bien qu’il existe certaines exceptions.

Source : Nintendo

Ki-oon

Site officiel : http://www.ki-oon.com/

C’est au cours d’un long séjour au Japon que Cécile Pournin et Ahmed Agne ont une révélation : ils seront éditeurs de mangas ! De retour en France, le rêve se concrétise très vite avec la création de la maison d’édition Ki-oon – une onomatopée japonaise qui signifie « avoir le cœur gonflé d’émotion » – lancée en 2003.

Cet éditeur indépendant privilégie le manga de l’imaginaire : de l’heroïc fantasy avec Superior, au folklore traditionnel japonais de Kamisama, en passant par l’adaptation de jeux de rôle (RPG) comme Tales of Symphonia ou le thriller haletant comme Doubt. Ki-oon vise aussi bien un public adulte et de jeunes adultes, en publiant des titres seinen comme Jackals ou Übel Blatt, qu’un public plus jeune avec des shônen comme Witch Hunter et Artelier Collection.

L’éditeur fait ses débuts en revenant aux bases du métier d’éditeur : aller à la rencontre des auteurs ! C’est ainsi que leur premier titre, publié dès 2004, Element Line de Mamiya Takizaki, est le résultat d’une recherche fructueuse au sein du Comiket (la plus grande convention du manga et de l’anime au monde, qui se déroule à Tôkyô deux fois par an). C’est en arpentant les allées sans fin regorgeant de mangaka amateurs venus présenter leurs œuvres que Cécile Pournin et Ahmed Agne, servis par une bonne maîtrise de la langue japonaise, découvrent l’œuvre très originale de cette jeune mangaka.
Mais c’est sur Internet qu’Ahmed et Cécile repèrent celui qui deviendra leur coup de cœur : Tetsuya Tsutsui. Alors qu’ils prospectaient sur la toile, ils tombent sur le site de l’auteur, qui présentait plusieurs pages de son titre Duds Hunt, et parviennent à le publier en France avant même qu’il soit édité au Japon !

Tetsuya Tsutsui est l’auteur qui permit à Ki-oon de devenir l’éditeur qu’il est aujourd’hui. En effet, peu après avoir été publié en France, l’auteur est recruté par le éditeur Square Enix, ce qui se révélera bénéfique puisque voulant suivre leur auteur jusqu’au bout, Cécile et Ahmed iront frapper à la porte de Square Enix (détenteur des franchises Dragon Quest et Final Fantasy) pour négocier les licences de ses nouveaux titres. Impressionné par tant de professionnalisme, Square Enix qui commençait tout juste à vendre ses licences manga sur le marché français, sélectionne Ki-oon comme partenaire en Europe. Selon Cécile Pournin : « Square Enix avait visiblement décidé de se fier à d’autres critères que des critères financiers objectifs ». Une aubaine pour un jeune éditeur Ki-oon fraîchement arrivé sur un marché déjà très largement occupé.

C’est alors une véritable déferlante de titres de qualité qui arrive en France via Ki-oon tels que la série Übel Blatt : une incroyable saga de dark fantasy qui, notamment grâce au bouche à oreille, est aujourd’hui devenue l’une des références du genre, en propulsant par la même occasion Ki-oon dans la cours des grands ! De la même manière, Jackals de Shinya Murata et Kim Byung-jin, un manga explosif associant guerre des gangs et tueurs à gages, a reçu un accueil chaleureux du public.

En 2010, Ki-oon frappe un grand coup avec Pandora Hearts de Jun Mochizuki, la mangaka vedette de Square Enix. Un titre dont le scénario complexe et captivant est admirablement servi par un graphisme travaillé, délicieusement inspiré de l’époque victorienne. À n’en pas douter, une des licences les plus attendues par les fans français !

En 2012, l’éditeur publie sa première création manga originale, c’est-à-dire que ce n’est pas un rachat de licence aux Japonais mais bel et bien un titre avec Ki-oon aux commandes : Prophecy de leur auteur fétiche Tetsuya Tsutui. Le tome 1 s’impose comme le meilleur démarrage de manga en terme de vente ainsi que leur nouvelle série dark fantasy The Arms Peddler qui prends la 2e place.
En l’espace de neuf ans, Ki-oon a su se faire une place sur le marché français et obtenir la reconnaissance du public, devenu beaucoup plus exigeant face à un secteur toujours plus productif chaque année.

 


 

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂