My Hero Academia, le successeur de Naruto chez Ki-oon !

My hero Academia - Kohei Hirokoshi - Shueisha - Ki-oon

Annoncé comme le digne successeur de Naruto par l’auteur Masashi Kishimoto lui-même, My Hero Academia sortira en France le 14 avril 2016 chez Ki-oon !

En effet, malgré 6 tomes déjà sortis au Japon le titre s’est hissé dans le top du Shonen Jump rapidement, ne laissant aucun doute quand à sa future popularité mondiale, si ce n’est déjà le cas… en témoignent les nombreux fan art sur la toile. L’auteur Kohei Horikoshi n’est pas inconnu en France puisqu’il avait été édité par Delcourt avec sa série courte Crazy Zoo en 5 tomes. En 2012, il publie dans le Shonen Jump Barrage (inédit en France) et se lance en 2014 dans Boku No Hero Academia. Cette dernière série est basée sur une histoire courte de l’auteur écrite 7 ans auparavant, autant dire que l’auteur n’a pas chaumé avant de publier ce futur hit ! Et pour bien se plonger dans l’histoire, les deux premiers tomes seront publiés d’un coup le 14 avril.

De plus cette sortie française tombe à pic avec l’annonce de l’adaptation en anime de la série par le Studio Bones (FullMetal Alchemist, Soul Eater, Noragami, …) ! Une bonne nouvelle en accompagnant une autre, un jeu sur Nintendo 3DS, My Hero Academia : Battle for All vient d’être annoncé dans le magazine de Shueisha, il sera produit par Bandai Namco.

 

Après l’annonce de One Punch Man chez Kurokawa, cela fait 2 gros titres très attendus en France pour cette année 2016 qui risque d’être riche en émotion !

Kohei Horikoshi mangaka anime online manga tv streaming legal gratuit

PS : C’est aujourd’hui l’anniversaire de l’auteur Kohei Horikoshiお誕生日おめでとう !!

Site officiel de l’anime : http://heroaca.com/

Un manga pour les Avengers

Alors qu’il y a quelques semaines nous vous proposions une série de « conseils lecture » manga destiné à toute l’équipe des Avengers, sachez que la réalité nous a rattrapés en quelques sortes. Oui, dans la prochaine liste de conseils nous pourrons bientôt rajouter  « le manga Avengers »

Les aventures d’Iron Man  ou encore de Wolverine ont déjà été adaptées en animé, Stan Lee s’est déjà essayé au manga (Ultimo aux éditions Kaze) et maintenant, c’est un manga  Avengers qui verra le jour ! Il s’agit d’une prélogie au film Avengers 2 : Age of Ultron

iron man-avengers-shonen jumpl-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit

Il s’agit d’un partenariat entre Marvel et Kôdansha proposant ainsi un manga dessiné par Yûsaku Kamiya
Rendez-vous désormais en juillet pour retrouver cette nouvelle histoire dans le Shonen Jump.  L’histoire serait, elle, centrée sur Tony Stark, alias Iron Man, le milliardaire serait en proie au doute et s’interrogerai sur l’utilité de son combat…

La suite de Naruto – Naruto Gaiden: Nanadaime Hokage to Akairo no Hanatsuzuki

suite-Naruto-Gaiden-Nanadaime-Hokage-to-Akairo-no-Hanatsuzuki-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-2

Avec un titre d’article comme cela, vous vous doutez bien que nous ne conseillons pas aux lecteurs de Naruto qui n’ont pas fini la série de lire ce qui suit au risque d’être spoilé. Vous êtes prévenus !

Sans véritable nouvelle d’une possible suite évoquée par Kishimoto en novembre dernier (date de la fin de Naruto au japon), certains commençaient a ne plus y croire…
Mais voilà que dans le Shonen Jump de cette semaine, cette idée de sequel refait surface comme il faut !

suite-Naruto-Gaiden-Nanadaime-Hokage-to-Akairo-no-Hanatsuzuki-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-2

 

Elle paraîtra avant la golden week (semaine de ponts et congés importante au Japon) le 27 avril et nul doute qu’en France, elle sera publiée assez vite après la fin des Shippuden chez Kana.

Le titre du manga sera Naruto Gaiden: Nanadaime Hokage to Akairo no Hanatsuzuki. Ce qui donnerait a peu près en français « Naruto Gaiden : le 7e hokage et le printemps écarlate » (Traduction littérale par Boudou).

Film-boruto-fils-naruto-the-last-movie-manga-tv-anime-streaming-legal-gratuit-1

Tout ce qu’on sait et imagine (mais on ne vous dis pas dans quel ordre) c’est que ce manga devrait être court, dans les 2 tomes (on parle d’une bonne dizaine de chapitre) et qu’on y verra la nouvelle génération avec Boruto par exemple et toute la nouvelle génération de ninja de Konoha !

Cela rappel un peu ce qui a pu être fait à l’époque avec Dragon Ball, lorsque l’on vit débarquer les Oob et autres descendances de toute l’équipe de sauveur du monde et il est vrai que ce n’est pas forcément pour nous déplaire!

Du manga et des anime en feux d’artifice au Japon

feu-d-artifice-one-piece-luffy-strawhat-chapeau-de-paille-fireworks-japanese-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit-9

Aujourd’hui est jour de fête en France, c’est le 14 juillet, fête nationale pour tous les Français. Un jour férié qui se finit le soir en apologie avec d’innombrables feux d’artifice à travers le pays.

[learn_more caption= »Pour la petite histoire »]

Pour la petite histoire, cette fête a été instituée par la loi en 1880, en référence à une double date, celle du 14 juillet 1789, date de la prise de la Bastille, jour symbolique entraînant la fin de la monarchie absolue, suivi de la fin de la société d’ordres et des privilèges, et celle du 14 juillet 1790, jour d’union nationale lors de la Fête de la Fédération (Wikipédia)

[/learn_more]

Comme vous le savez le manga et les anime font partie intégrante de la culture japonaise, il n’est donc pas étonnant de retrouver un peu partout dans la société des références aux mangas célèbres tels One Piece, Naruto, Bleach, Toriko, etc, aussi bien dans une publicité pour des lunettes que pour la promotion d’un évènement culturel d’une ville. Au Japon, les feux d’artifice n’ont pas échappé à ce phénomène et c’est d’un tout autre level que de recréer des formes qui soient distinctives, preuve en images avec Hello Kitty, Doraemon et Pikachu  :

feu-d-artifice-japon-Hello-kitty-fireworks-japanese-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit

feu-d-artifice-japon-doraemon-fireworks-japanese-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit

feu-d-artifice-japon-Pikachu-fireworks-japanese-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit
L’été dernier le Shonen Jump a organisé son propre feu d’artifice avec les séries anthologique du magazine ! Ce festival d’été s’est déroulé dans la préfecture de Kanagawa (Yokohama).

feu-d-artifice-shonen-jump-serie-fireworks-japanese-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit
Sur le papier, on vend du rêve mais en vrai ?

Là où certaines séries les plus populaires sont aisément reconnaissables comme One Piece ou Toriko, d’autres le sont un peu moins telles Dragon Ball, voir pas du tout comme Naruto et son pseudo Razenshuriken , Deidara en serait outré ! 🙂

Galerie photo des feux d’artifice avec en prime la vidéo HD et les musiques des anime qui vont avec (of course !) :


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


Source : まとりまとり,  h_7823, konnton_cosmosKahluwa,  nanjya_monjya,  Hokuchi,  nukonomiyatoki_ma,  yukioooo,  hiro,  Kei_cos,  Tiny,  あきじゅんのブログ,  Kuririn,  まとり,  まとり,  まとり,  Tanak FumioIT Media

 

Shueisha contre les Scantrads

Weekly shonen jump

La Shueisha, mastodonte de l’édition de manga au Japon a clairement annoncé son intention de lutter contre le scantrad. Quelques mois après la Kodansha qui s’était attaquée au site Mangahelpers, c’est autour de Shueisha d’annoncer leur mécontentement suite au pillage de leurs œuvres sur Internet.

Dans le dernier numéro du célèbre magazine, on peut y lire l’annonce suivante :

A nos lecteurs :
De nombreuses personnes publient injustement des copies de nos mangas sur Internet. Ces copies illégales ne vont pas en accord avec les sentiments des mangakas. C’est un détournement de leurs intentions de publication « Je veux que mon travail soit lu de cette manière ». Ces copies illégales sur le net, de ces oeuvres dans lesquelles les auteurs mettent leur coeur, ne blessent pas seulement les mangakas dans leur vie réelle, mais sont aussi contre la loi, même si réalisées avec de bonnes intentions. A chaque fois que nous découvrons ces « copies injustes », nous parlons au mangaka et considérons avec lui une contre-mesure. Mais le nombre de personnes qui ne nous prennent pas en considération est énorme, et pour le moment, nous ne pouvons tous les gérer. Nous avons une requête envers tous nos lecteurs. Ces copies illégales sur Internet blessent profondément la culture manga, les droits des mangakas et même l’âme des mangakas. Veuillez comprendre, une fois encore, que tout ceci est contre la loi. Ainsi, les mangakas et Shueisha s’occuperont sévèrement de toutes copies illégales trouvée sur Internet. Nous demandons à nos lecteurs de continuer à nous soutenir.

– Weekly Shônen Jump, département éditorial

Ainsi, le magazine prend clairement et logiquement position contre le scantrad, même si aucune action n’a été mise en place pour le moment. Shueisha est une des maisons les plus touchées par ce piratage, le Shônen Jump publiant des séries au succès planétaire, comme One Piece, Naruto, Bleach, Fairy Tail…
Afin de limiter le piratage, le site Weekly Shonen Jump international propose son propre lecteur de manga, et une lecture gratuite des chapitres de certaines oeuvres. Un premier pas jugé léger par beaucoup de lecteurs internationaux qui réclament le privilège de suivre les publications au même rythme que leurs homologues japonais.

Cependant cette impatience doit-elle aller à l’encontre de la volonté des mangakas ? Bien sûr, tout comme la japanime, ce moyen de publication « sans frontière » permet de faire découvrir des oeuvres à un plus grand nombre. Mais beaucoup trop justifient le scantrad comme une manière, pour les éditeurs, de savoir quelle série va marcher ensuite auprès du public. Ce raisonnement est complètement erroné, et faussé lorsque l’on voit que la majorité des téléchargements de manga est effectuée sur des œuvres au succès déjà colossal. De même, les éditeurs européens ou américains ont généralement déjà un œil sur les séries dès leur publication au Japon, et le scantrad de ces séries apporte au mieux, un aperçu de la réceptivité de l’œuvre face au public.

Toutefois, à l’ère du tout numérique et de l’arrivée massive du livre électronique, il semble indispensable que les éditeurs adoptent une position visant à distribuer de façon plus efficace l’ensemble de leurs contenus. C’est le prochain palier stratégique que devra passer le manga pour être un peu plus serein et transformer l’ennemi Internet en ami.

Source : Total-manga

Mage