Le manga et la semaine de la francophonie, jour 04

dreamland-reno-lemaire-cover-manga-tv-anime-streaming-legal-gratuit

À l’occasion de la semaine de la francophonie, nous avons décidé de nous arrêter sur des mangas ou des actions francophones qui ont marqué d’une façon ou d’une autre nos lectures. Ainsi, chaque jour du 18 au 26 mars, vous découvrirez une publication ou une action et pour ce quatrième jour, présentons l’un des piliers du genre : Dreamland de Reno Lemaire. 

Dreamland, c’est l’histoire de Terrence Meyer un Montpelliérain bien franchouillard à la recherche de sa défunte mère qu’il pense trouver à Edenia, le mystérieux royaume des âmes ! Scénarisé et dessiné par Reno Lemaire, l’auteur fut un des premiers mangakas français à rencontrer le succès auprès d’un public toujours plus nombreux au fil des ans…

Le manga est un pur shonen nekketsu qui ravira les amateurs du genre : combat, pouvoir, humour, aventure, tous les ingrédients sont présents et font de Dreamland un indispensable à votre bibliothèque ! Et si vous n’avez toujours pas commencé la série, les premiers volumes ont été réédités en 2013 à l’occasion de l’exportation de la licence en Allemagne. Ce qui a permis à Reno de retravailler certaines planches et d’offrir un vrai coup de fraîcheur à son titre.

dreamland-reno-lemaire-16-tomes-manga-tv-anime-streaming-legal-gratuit

Après 11 ans et 16 tomes (le tome 17 sortira en juin 2017), Dreamland est toujours en cours de publication et l’auteur garde toujours le secret sur le nombre de volumes prévus, prétextant la peur d’annoncer un chiffre qui peut encore changer, bien que la fin soit déjà écrite. Notons également une petite spécificité, tous les 5 tomes, Reno écrit un volume délirant/What The Fuck  avec des histoires qui s’écartent de l’arc principal, mais qui nous permettent d’en apprendre plus sur tout l’univers des songes et de sa population.

L’une des raisons du succès de Dreamland, en plus de la qualité de l’histoire, c’est sa présence sur les réseaux sociaux avec une communauté de fan de près de 30 000 personnes sur Facebook, 4 000 sur Twitter et une récente entrée sur Twitch avec 500 followers. L’auteur est proche de ses fans et ils le lui rendent bien. La boutique de goodies inspirés des héros de la série en est la preuve. Les fans n’hésitent pas à soutenir l’auteur en acquérant toutes sortes de produits dérivés, du jeu de tarot au classique mug, vous trouverez assurément votre bonheur ! 2017, c’est aussi l’année de la sortie d’un jeu de plateau Dreamland créé par la société Yoka by Tsume derrière qui l’on retrouve ceux qui avait signé une magnifique figurine en édition limitée.

dreamland-reno-lemaire-mug-manga-tv-anime-streaming-legal-gratuit

Enfin, la série ne s’arrête pas à une communauté Européenne puisqu’elle est aussi « scantradé » outre-atlantique et dans le monde, à défaut d’avoir pu trouver un éditeur pour publier Dreamland a minima dans la langue de Shakespeare!

Retrouvez nos autres focus de la semaine de la Francophonie:

Le pionnier, NOMAD

Le mythologique, SAVE ME PYTHIE

Le découvreur, TREMPLIN KI-OON

 

Hiro Mashima (Fairy Tail) VS Reno Lemaire (Dreamland) : La Draw Battle qui chauffe !

Cette année, nous fêtions les 10 ans de publication de Fairy Tail d’Hiro Mashima et du frenchy Dreamland de Reno Lemaire.

L’occasion rêvée d’organiser une rencontre au sommet entre les deux mangakas. Et qui dit rencontre, dit forcement dessin et qui dit dessin dit : DRAW BATTLE.

Japan Expo et Pika Edition avait créé pour l’occasion une draw battle mettant en scène les deux auteurs, le tout animé par Flavien/Ichi, votre serviteur de Manga.Tv !

Pendant que Mashima-Sensei et Lemaire- Sensei se disputait le match en 3 Round : l’euro 2016, les filles et leur héros respectifs, Johnny/Boudou était derrière la caméra pour vous concocter cette magnifique vidéo.

Vous allez découvrir un duel au sommet où la chaleur de ces jeunes foufous a fait tourner le public. S’en suit un moment de discussion entre Reno Lemaire et Hiro Mashima où on apprends qu’ils seraient plutôt partant pour travailler ensemble. Ou bien que les français deviendront encore plus fort que les japonais au niveau du manga, s’il adoptait des codes et des méthodes de travail importé du Japon.

Bref, un moment de plaisir offert par Manga.Tv à regarder la bouche grande ouverte

La french touch dans le manga – La 5e de couv’ – le podcast de Manga.Tv – Saison 1 Episode 4 #5DC – part 3/3

manga tv podcast la 5e de couv 5DC french touch manga francais


La french touch dans le manga touche t-elle le japon ?

Cette année, plusieurs invités officiels de « Japan Expo » sont Français et dedans on trouve même un auteur de manga comme Reno Lemaire, l’homme qui a commis Dreamland, par exemple ! L’an dernier, il y a eu beaucoup de battage avec la sortie au Japon de Radiant, un manga signé Tony Valente et encensé par Yusuke Murata, l’auteur d’Eyeshield 21 ou One Punch Man. Lastman dans un autre genre a le potentiel pour conquérir le monde entier ! Alors notre question est simple, la « french touch » dans le manga est-elle en train de toucher le Japon du bout des doigts ?

 

S’abonner au flux rss   S’abonner sur Itunes

manga tv podcast abonnement RSS                        manga tv podcast abonnement itunes

S’abonner sur SoundCloud

manga tv podcast soundcloud la 5e de couv 250

 

Une blague pourrie qui vous gêne ? Un faux raccord dans le son ? Faites-le nous savoir :

#5DC, le blog, le facebook, le G+ (si y a encore des gens dessus…), Youtube

Galerie photos Japan Expo – jour 2

Au programme de ce deuxième jour : un petit tour du côté de l’expo Fairy Tail d’Hiro Mashima, le concert des calamazones les soeurs seiches de Splatoon et des petites photos par-ci, par-là… GO !

[Japan Expo 2013] – Un dimanche en famille

Le dimanche à Japan Expo, c’est le jour du mariage. Un mariage inter-culturel où des univers opposés s’affrontent dans la joie et la bonne humeur.
D’un coté la partie jeux-vidéos, série, web-série, univers de issu de la science fiction avec Comic Con’ et de l’autre, l’univers édulcoré japonais avec sa partie culturelle et cérémoniale bien présente, sans oublier son coté kawaii et déjantée. Les deux se rassemblent pelle-mêle dans un bouhaha total mais une oreille avisée saura faire le tri pour n’écouter que le meilleur.
Il est bon de noter que cette année, même si il n’y avait pas de grand grand auteur (même si Tetsuo Hara (Hokuto no ken – Ken le survivant), est un grand auteur), le public a pu apprécier la diversité des stands et des animations.

En ce promenant dans les allées ou en interviewant des auteurs ou professionnels du métier, le discours est le même : Trop de chose à voir et pas assez de temps. Les éditeurs et professionnels ont misé un peu plus petits dans leur stand, mais ils étaient néanmoins beaucoup plus proche du public qu’auparavant. Les discussions endiablées allaient de bons trains et les sujets qui y revenaient furent ceux-ci :

– Les masterclass, des jours précédents, du Visiteur du Futur et Héro Corp avaient laissé une imperceptible tendance au sourire.

– La scène jeu vidéo fut comble pendant une heure et demi pour la conférence d’Aleksi Briclot, sur son jeu vidéo Remenber Me

– Les concerts de Nightmare et de ℃-ute furent un succès aussi.

Mais, nous pensons que ce qui a vraiment frappé les gens cette année c’est vraiment ce groupe de cosplay qui est juste ahurissant : japan-expo-2013-.tv-amazing-cosplay (26) japan-expo-2013-.tv-amazing-cosplay  (29) japan-expo-2013-.tv-amazing-cosplay  (27) japan-expo-2013-.tv-amazing-cosplay  (25)

 

Les gens sont fous et c’est pour ça que nous les aimons !

Pour ceux qui ont loupé les autres jours : Voici notre débrief  ! 

A l’année prochaine pour les 15 ans de Japan Expo !

Des interviews de Davy Mourier (la petite mort), Reno Lemaire (Dreamland), Tsume, Eternal-S (Sweet Desire)Thomas Bouveret (Les cités d’or), des producteurs des jeux : Dragon BallOne Piece et Tales of Xilia, de Samantha Bailly (Scénariste chez Nobi Nobi !), de Shiitake (La princesse au bol), d’Isan Manga, de Docomo et de Genzai arriveront sous peu !

Entre temps, profitez des photos !