Ce que vous avez manqué du 2e jour de (la) Japan Expo 2015

salon-festival-japan-expo-paris-convention-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit-yaya-han-interview-sexy (1)

Pour ce deuxième jour de la Japan Expo 2015 le soleil et la chaleur étaient une fois de plus de la partie et contrairement à ce que mentionne le quotidien Le Monde (« le soleil, qui sert de logo à la Japan Expo, la plus grande convention française consacrée à la culture japonaise, est l’invité surprise de cette seizième édition »), non le soleil n’est pas un invité surprise… Rappelez-vous, il était aussi présent dans au moins 8 éditions précédentes (si ce n’est plus) !

Nonobstant ce fait indéniable, voici ce que vous avez manqué de cette journée du 3 juillet 2015 à la Japan Expo 2015

. Après un coup d’oeil sur les stands éditeurs de manga hier, découvrez une partie du hall jeux vidéo avec un rapide petit tour des éditeurs Bandaï Namco et Square Enix notamment sans oublier les goodies qui les accompagnent.

A noter, qu’une interview de Ken Akamatsu et de Yaya Han ont égayé notre journée ! Vous pourrez bientôt découvrir ces entretiens en vidéo, alors restez connectés 🙂

En avant pour les images – Japan Expo – Jour 2 :

Ni vu, ni connu

street fighter ryu hadoken iphone screen breakstreaming online manga tv legal gratuit

 

Ou comment rendre les accidents de tous les jours invisibles à l’œil lambda, un iPhone cassé ? Non un Hadoken ! Un pète dans son pare-choc ? Non une Tortue Ninja.

 

accident voiture tortue ninja turtle TMNT anime streaming online manga tv legal gratuit

street fighter ryu hadoken iphone screen breakstreaming online manga tv legal gratuit

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


[Japan Expo 2013] – Un bon démarrage en photo

La Grande Messe de Japan Expo a commencé Jeudi 04 juillet.
Le public bien présent le jeudi, un peu moins le vendredi (la faute aux résultats du baccalauréat ?) et très nombreux en ce samedi, fait des emplettes et s’émerveille devant la gigantesque statue de Raoh venant tout droit de l’oeuvre de Tetsuo Hara, Ken le Survivant. Cet auteur est aussi l’invité d’honneur de cette édition.
Les surprises vont en grandissant, les éditeurs décident de changer leurs fusils d’épaules avec de nouveaux stands plus originaux les uns que les autres, rivalisant d’inventions pour avoir une belle animation pour appâter le chaland.
La palme revient pour l’instant à Nico Nico Douga, qui organise un concours de karaoké dans le salon en faisant intervenir de nombreuses personnes du public qui se donnent à coeur joie de (casser les oreilles) chanter.

Mais Pika Edition n’est pas en reste non plus avant leur shooting photo sur l’Attaque des Titans en partenariat avec Wakanim.

Kaze, quand a eux, préfèrent miser sur leur énorme écran donnant une dimension de gigantisme au salon.

Les cosplayers ne cessent de nous épater. Certains cosplays sont bluffants et très bien fait. La finale de l’ECG fut encore un triomphe et les costumes d’excellentes factures. On ne peut s’imaginer le temps passé à faire ces costumes, ça en devient fascinant.

Coté Comic’Con, celui-ci ce développe tranquillement. La place aux web-séries devient de plus en plus grande. L’engouement pour des podcaster comme What The Cut ou autre, est assez énorme. Même eux n’en reviennent pas d’avoir autant de fans. C’est dans ces moment comme celui-ci qu’on réalise la portée que l’on peut avoir.

Héro Corp et le Visiteur du Futur font aussi le show, en déplaçant des milliers de fans et en leur diffusant des trailers, bouts d’épisodes…

Il est bon de noter que la diffusion de la Saison 3 d’Héro Corp se déroulera durant l’automne, mais avant il y aura des jeux sur les réseaux sociaux et sur les smartphones et tablettes sur l’univers de la série, laissant des petites indices sur ce que contiendra la prochaine saison. Ce n’est plus une série télé, mais une série multi-plateforme, de quoi ravir la communauté de fan.

Bref, encore une année où Japan Expo/Comic Con’ a su contenter et rassembler petits et grands.

Voici les petits plus de Manga.Tv à aller voir dimanche :

– Le stand d’ISAN MANGA, qui propose une édition de Kamen Rider de toute beauté.

– Le stand de Konohanim, parce que c’est des potes et qu’ils ont du bon matos.

– Le stand de Tsume, avec une incroyable figurine de Zorro Rorona et son attaque Tornade, juste bluffante !

– Le stand de Nobi Nobi, qui est vraiment tout mignon.

– Le stand de Pika avec leur grande tête de l’Attaque de Titans qui fait peur !

– L’expo Koko to Asoko, dont Manga.Tv est partenaire pour vous faire découvrir les talents de demain !

– L’espace Culturel Japon, qui permet de découvrir divers cérémonies.

– Le stand de Neko Wear, qui propose de tout nouveau t-shirt vraiment classe.

– Nous, qui nous baladons dans le salon, Johnny est en costard et Flavien en chapeau et Short 🙂

[Streaming légal et gratuit] The Tower of Druaga S2 VOSTFR – Black Box

The Tower of Druaga
The Sword of Uruk

VOSTFR Saison 1 Episode 1 – 12 (complet)

© NBGI / Izumi Project

 

Connue initialement pour être un jeu d’arcade (1984), la saga des The Tower of Druaga fut créée pour accompagner le MMORPG The Tower of Druaga recovery of babylim. Tout comme l’anime, ce jeu massivement multijoueur est gratuit et localisé en France depuis 2010.

 

Résumé de l’éditeur :

Druaga est mort, les monstres ont disparu et tout paraît paisible. Cependant, le Roi Gilgamesh s’assombrit et des questions subsistent : pourquoi Kaaya est-elle partie avec Neeba ? Où mène le dernier escalier de la tour ? Quel secret cache le Roi Gilgamesh ?

Jil ne tient plus en place ! Il doit repartir à l’aventure pour répondre aux innombrables questions qui l’empêchent de mener une vie paisible à Druaga. Ses anciens compagnons seront de nouveau là pour l’épauler, et peut être en rencontrera-t-il d’autre lors de son périple…

Vous pouvez regarder l’intégrale de la saison 2 ! Cliquez !

 

 

Fiche technique (Anime-Kun.net) :

Titre : The Tower of Druaga – The Swordof Uruk
Titre original : Druaga no Tô ~the Sword of URUK~
Année : 2009
Studio d’animation :
Gonzo
Réalisation : Chigira Kôichi
Supervision : Endō Masanobu
Chara-design : Takaoka Junichi, Yamagata Atsushi
Chara-design original : Hakua Ugetsu
Mecha-design : Kusanagi Takuhito (Druaga)
Auteur : Namco Bandai Games (jeux vidéo)

Éditeur en France : Black Box n’est autre que le successeur de l’ancien éditeur Black Bones qui s’est rendu célèbre grâce à plusieurs animes à succès en streaming gratuit. The Tower of Druaga mais aussi Slayers Revolution, Girl’s High School ou Special A notamment composent son catalogue.
Fiche de l’éditeur : The Tower of Druaga – The Sword of URUK

Infos : Black Box a annoncé sur sa page Facebook l’acquisition des deux saisons de l’anime Tegami Bachi plus connu en France sous le nom de Letter Bee ! Une bonne nouvelle pour les fans de la série éditée chez Kana qui pourront enfin découvrir les 50 épisodes ce cette fabuleuse série où la fantasy avec un grand F est le maître mot.

 

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

[Streaming légal et gratuit] The Tower of Druaga S1 VOSTFR – Black Box

The Tower of Druaga
The Aegis of Uruk

VOSTFR Saison 1 Episode 1 – 12 (complet)

© NBGI / Izumi Project

 

Connu initialement pour être un jeu d’arcade (1984), la saga des The Tower of Druaga fut créée pour accompagner le MMORPG The Tower of Druaga recovery of babylim. Tout comme l’anime, ce jeu massivement multijoueur est gratuit et localisé en France depuis 2010.

 

Résumé de l’éditeur :

La légendaire Tour de Druaga vient de resurgir 80 ans après sa destruction par le héros Gilgamesh. Afin de défaire la divinité démoniaque Druaga, le Royaume d’Uruk a dressé son armée aux abords de la tour, mais les expéditions ont échoué malgré leurs efforts répétés. Un jeune homme du nom de Jil, qui a été béni par la déesse Ishtar, se voit confié une brillante armure dorée et une épée par Gilgamesh afin de pourfendre l’idole.

Encouragé par une foule en liesse, notre jeune héros Jil entame avec confiance sa confrontation avec la divinité maléfique siègeant dans la tour. Aidé par de grands amis tels que l’archer Neeba et la mage Fatina, il se dirige vers le plus haut des étages de la tour.

 

 

Vous pouvez regarder l’intégrale de la saison 1 ! Cliquez !

 

 

Fiche technique (Anime-Kun.net) :

Titre : The Tower of Druaga – The Aegis of Uruk
Titre original : Druaga no Tô ~the Aegis of URUK~
Année : 2008
Studio d’animation :
Gonzo
Réalisation : Chigira Kôichi
Supervision : Endō Masanobu
Chara-design : Takaoka Junichi (principal), Yamagata Atsushi
Chara-design original : Hakua Ugetsu
Mecha-design : Kusanagi Takuhito (Druaga)
Auteur : Namco Bandai Games

Éditeur en France : Black Box n’est autre que le successeur de l’ancien éditeur Black Bones qui s’est rendu célèbre grâce à plusieurs animes à succès en streaming gratuit. The Tower of Druaga mais aussi Slayers Revolution, Girl’s High School ou  Special A notamment composent son catalogue.
Fiche de l’éditeur : The Tower of Druaga – The Aegis of URUK

Infos : Black Box a annoncé sur sa page Facebook l’acquisition des deux saisons de l’anime Tegami Bachi plus connu en France sous le nom de Letter Bee ! Une bonne nouvelle pour les fans de la série éditée chez Kana qui pourront enfin découvrir les 50 épisodes  ce cette fabuleuse série où la fantasy avec un grand F est le maître mot.

Fiche de la saison 2

 

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

L’éditeur DVD Beez Entertainment s’arrête

Alors que Bandai Entertainment vient de mettre fin à sa filiale d’éditeur d’anime et de manga aux États-Unis, c’est au tour de la filiale européenne basée en Belgique de mettre la clé sous la porte.

Accusant le coup depuis plusieurs années, Beez n’a pas réussi à se sortir de la crise que subi le marché de l’animation depuis quelques temps. Malgré des sorties ponctuelles, l’éditeur belge se voit contraint de fermer provoquant par la même occasion l’arrêt de commercialisation de tout son catalogue !

Un catalogue composé pourtant de belle licence : la saga culte des fans de mecha, Mobile Suite Gundam, l’emblématique Ghost In the Shell (actuellement en streaming gratuit), Gurren Lagann du célèbre studio Gainax et dernièrement l’excellent Sword of the Stranger, édité en dvd en 2009.

Les stocks s’écouleront jusqu’à épuisement, ils seront gérés par Bandai France SA. Ne tardez pas car certaines séries sont déjà en rupture !

Nous finirons sur une citation du directeur éditorial et publication de Total-Manga, Jean-Marc Boyer :

C’est une véritable perte pour les amateurs de japanime en France pour lesquelles un éditeur en moins signifie aussi moins de diversités. Nous ne le répéterons jamais assez, mais le meilleur soutien que nous pouvons apporter aux oeuvres que nous apprécions reste de les acheter. La consommation massive de fansub n’apporte rien aux auteurs et aux éditeurs, et nuit à long terme à toute l’industrie et par extension, à vos loisirs.

 

Source : Gundam France via Total-Manga

One Piece : Kaizoku Musou, un Dynasty Warriors like

Avis aux fans de Beat’em All : la licence One Piece se diversifie un peu plus en offrant à la série un jeu de castagne où le but est simple, taper tout ce qui bouge !

Développé par l’éditeur Tecmo Koei (connu notamment pour la saga des jeux Ninja Gaiden et Dynasty Warriors…), One Piece : Kaizoku Musou (ou Pirate Warriors) reprend les codes du genre intégrés à l’univers et au graphisme de One Piece.

Qui n’a jamais rêvé d’incarner Luffy et de s’attaquer à coup de Gomu Gomu no Pistol, à tout un équipage de pirates ennemis ou mieux, à des troupes entières sorties tout droit du QG de la marine ? ! Les duels prendront aussi part au jeu à l’instar de l’histoire originale lorsque Luffy affronte les « boss » : Baggy le clown, Arlong ou encore Mihawk alias Œil de faucon.

L’équipage entier sera au rendez-vous ce qui laisse présager un scénario digne de la trame du manga (du moins, on l’espère…). Réponse le 1er mars 2012 au Japon, disponible exclusivement sur PS3.

Aucune date n’a encore été annoncée pour l’occident 🙁 mais nous pouvons toujours nous délecter des 2 trailers disponibles :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Site officiel : http://www.bandaigames.channel.or.jp/list/opm/

Ca donne envie non ?

Persona 4 en simulcast et en dessert !

Kaze lance Persona 4:The Animation en simulcast sur Kzplay.fr. C’est le 06 octobre dernier que le premier épisode de l’animé fut diffusé au Japon.

Adapté du jeu vidéo éponyme du développeur ATLUS (comptant 9 versions toute plateforme confondu), cet animé produit et réalisé par le studio AIC A.S.T.A qui avait travaillé sur l’excellent GUNxSWORD, sera diffusé tout les jeudis sur le site de vidéo à la demande Kzplay.fr.

L’histoire :

Pour des raisons familiales, Yû Narukami doit quitter sa ville natale pour aller vivre chez son oncle dans la bourgade d’Inaba. C’est dans cette campagne où le temps s’écoule paisiblement que Yû s’apprête à débuter une autre vie auprès de ses nouveaux camarades de classe du lycée Yasogami…

Cette tranquillité est bouleversé lorsque le cadavre d’une animatrice est retrouvé accroché à une antenne de télévision et qu’une brume d’origine inconnue encercle la ville. A voix basse, les jeunes se mettent à colporter une rumeur sur un phénomène étrange : le « Midnight Channel ». Les jours de pluie, regarder seul à minuit un téléviseur éteint ferait apparaître le reflet d’un autre individu. Ces événements étranges bouleversent peu à peu le quotidien de Yû Narukami ainsi que celui de ses camarades…

Pour fêter la diffusion au Japon de Persona 4 : The Animation, le restaurant du Namco Namja Town a crée 25 plats allant de l’entrée au dessert sur le thème de l’animé !

Le Namco Namja Town est un parc à thème se situant à Ikebukuro à Tokyo ! Et avec les plats, le parc vend des éditions limitées de goodies à l’effigie des personnages.

Toute cette opération finira le 13 novembre

Donc en regardant le premier épisode, mangez du Persona 4 !


Persona 4 The Animation, épisode 1 – Tu es moi… par kazetv