Les mangas de sport – La 5e de couv’ – le podcast de Manga.Tv – Saison 1 Episode 3 #5DC – 1/2

Pourquoi les mangas de sport sont-ils un échec en France ?

L’euro a commencé hier, les J.O. enchaîne cet été, bref on va bouffer du foot et du sport en général ! Aussi bien à la TV, dans la rue, au bureau, avec les amis ; on va en entendre parler c’est certain !

Contrairement au manga de sport… eux, on ne va pas en entendre parler ! Et ça, c’est dommage car nombre de manga dans ce style sont excellent ! Malheureusement,  ils ne fonctionnent pas en France… Pourquoi ce marché si florissant au Japon, n’impacte pas nos lectures manga en France ?

 

S’abonner au flux rss   S’abonner sur Itunes

manga tv podcast abonnement RSS                        manga tv podcast abonnement itunes

S’abonner sur SoundCloud

manga tv podcast soundcloud la 5e de couv 250

 

Quel est votre personnage « Jump » préféré ?

 

Le Weekly Shônen Jump souvent abrégé en Shônen Jump est certainement le magazine de prépublication japonais de manga le plus connu. En effet, cet hebdomadaire est réputé pour être l’initiateur d’un bon nombre de best-seller aujourd’hui mondialement célèbre à l’instar de Dragon Ball, One Piece, Naruto, Bleach, Death Note, Hunter X Hunter ou encore les récents Beelzebub, Toriko, Medaka Box, Kuroko’s Basket, …

Lancé en juillet 1968 par l’éditeur Shūeisha, le magazine est principalement destiné aux jeunes adolescents masculins bien qu’un bon nombre de lectrices fasse partit de leur lectorat ! C’est tout simplement le magazine de prépublication le plus vendu au Japon toutes catégories confondues (magazine de Seinen, Shojo, etc) avec environs 3 millions d’exemplaires vendus chaque année !

Mais revenons à notre question de départ, quel est donc votre personnage préféré issus du shônen Jump ?

Cliquez sur les images pour les agrandir.

image plus grande

image plus grande

 

[learn_more caption= »Magazine de prépublication »]

Rappelons, que les magazines de prépublications sont une institution au Japon1. La plupart des mangakas d’aujourd’hui publient chaque semaine (ou chaque mois suivant la périodicité du magazine) un chapitre qui sera soumis aux votes des lecteurs, la popularité d’une série déterminant sa longévité. Au bout de quelques chapitres (si tant est qu’un minimum de succès soit au rendez-vous), le volume est publié dans sa forme reliée et vendu en librairie. Ces feuilletons périodiques peuvent se rapprocher des magazines français comme le Journal de Spirou ou Tchô !. Les éditeurs s’appliquent de plus en plus à utiliser la toile comme une alternative à cette tradition, moins coûteuse qu’un magazine, et tout en gardant le livre comme finalité et source de revenus principale. Il faut savoir que les magazines de prépublications sont vendus à perte sous la forme de gros pavés de papiers recyclés (aux couleurs souvent « flashy » : rose, vert, …) à un prix dérisoire. Ils sont voués à être achetés et délaissés dans la rue le jour même.

[/learn_more]


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest