On a vu « Naruto – the Last » au cinéma, baston totale ou fable ultra poétique ?

Avant même de se spoiler sur la suite de Naruto, il nous fallait voir ce nouveau film qui fit plus d’1,5 millions d’entrée au Japon!

Naruto-Last-film-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-screenshot01
C’était un mercredi en milieu d’après-midi, il faisait beau, il y a plusieurs semaines de ça, pourtant nous avions eu l’idée de nous plonger dans une salle obscure pour un peu moins de deux heures. Derniers arrivés, on s’asseyait à peu près au milieu d’une audience bien garnie, c’était le moment de découvrir en avant-première le film d’animation qui fit fureur au Japon ces derniers mois, Naruto – The Last.

Avec l’annonce de la fin de Naruto, les rumeurs vont bon train quant à ce qu’il allait advenir des héros que l’on suit désormais depuis près de quinze ans, et l’on avait plus vécu ça depuis l’apothéose de Dragon Ball. Il était temps de tourner une page, une belle page d’une aventure exceptionnelle, celle du dénouement d’une saga qui resterait pendant longtemps – espérons-le – dans les mémoires de tous.

 

DE QUOI PARLE NARUTO – THE LAST ?

Dans le village de Konoha, deux ans après la fin de la quatrième Grande Guerre Ninja (que certains ont pu trouver d’ailleurs un peu lourde ou longue…) Naruto s’apprête à célébrer la fête de l’hiver entouré de tous ses amis, avec un statut de star digne d’un Miyavi ou d’un Jackie Chan (et avec Naruto, n’importe quelle fête se célèbre avec des… ramens bien entendu !).

Sauf qu’il fallait bien un problème (sinon, pas de film…) et une météorite déchire la nuit de son intense lumière… un morceau de Lune tombe sur terre, et ce ne sera pas le premier… Voilà que la lune se rapproche anormalement de la planète bleue. Réunion d’urgence du conseil des Kage, comment faire face à cette urgence ? Pour Naruto, Sakura, Shikamaru, Saï, Hinata et tous les autres, le compte à rebours a commencé, il faut sauver la terre !

Vous l’aurez compris, les héros de Masashi Kishimoto vont une fois de plus (de trop ?) devoir faire face à une nouvelle menace, et celle-ci apparait comme très ravageuse, puisqu’elle peut se terminer par l’explosion de la Terre, oui simplement l’explosion de la planète… Mais finalement le propos du film ne se passe pas ici et cette attaque en règle de la Lune (pourquoi ? Comment ? À ce sujet, on évitera tout spoil) n’est qu’un alibi à une tout autre histoire : Naruto et Hinata !

Naruto-Last-film-hinata-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-screenshot03

QU’ALLONS-NOUS VOIR DANS NARUTO – THE LAST ?

Tout commence par une intro en noir et blanc, assez époustouflante graphiquement, histoire de remettre quelques éléments narratifs en place. Le récit enchaine avec quelques vannes d’entrées, ce qui a le mérite de nous installer correctement dans notre fauteuil (l’humour propre à la saga reste assez présent) et beaucoup… beaucoup de « poésie ». Que l’on soit bien clair, si vous voulez des bastons assourdissantes, et une super transformation de Naruto accompagné de nouveaux pouvoirs détonants, passez votre chemin, le film n’est pas fait pour vous ! Et finalement, ce n’est pas si mal de savoir que dans NARUTO, on peut explorer d’autres pistes, d’autres voies que celle tracée dans les derniers tomes.

On voit ainsi des personnages plus posés, sensiblement marqués par cette Grande Guerre, prêts à reconstruire une nouvelle vie et d’aller de l’avant dans leur histoire qu’elle soit intime ou non.

Nous n’irons pas plus loin dans la description du film, gardons un peu de mystère, mais répétons-le : il s’agit d’une histoire poétique, amoureuse, d’une fable introspective après un événement marquant. Ce qui somme toute semble logique au regard de la vie de nos personnages. Il fallait probablement en passer par là afin de leur offrir une certaine consistance, et après ce film, il est certain qu’on ne verra plus forcément Naruto de la même façon.

Techniquement, les moyens ont été mis ! On y trouve peu d’économie de plan, de la 3D dans quelques passages (mieux utilisé que dans beaucoup de production japonaise) et des décors sublimes. Cet aspect est une belle réussite à n’en pas douter, même si personne ne doutait des capacités maintes fois reconnues du studio Pierrot. Le son est également à la hauteur, si l’on fait l’effort de tomber dedans, on peut passer un très agréable moment.

Naruto-Last-film-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-screenshot05

ALORS NARUTO – THE LAST ?

D’un point de vue visuel et audio, ça vaut vraiment le coup d’aller le voir au cinéma. Notons qu’il est tout de même assez rare de pouvoir découvrir nos héros préférés dans de bonnes salles, dans de bonnes conditions, et que dans ses « conditions », le plaisir est présent. À une époque où l’on récupère tout, tout de suite, que l’on consomme sur un écran de smartphone ou de tablette, le déplacement en salle obscure donne une belle valeur à ce film.
Mais comme écrit plus haut, attention, il ne s’agit pas d’un « classique » dans la droite lignée de ce que vous avez pu regarder ou lire. Le mot « fable » est celui qui me revient le plus souvent à l’esprit quand je repense à ce film, c’est beau, parfois amusant, mais on n’a pas la tension propre aux grandes batailles du genre ni le spectacle explosif commun à ce genre de production.

Pour conclure, je vous conseille tout de même d’aller le voir, de profiter de la belle distribution et communication faite autour de NARUTO – THE LAST pour le déguster au cinéma. Mais attention, celui-ci n’est pas en mode « junk food » délicieuse, NARUTO – THE LAST c’est le plat 3 étoiles de la saga !

Maintenant, cela reste  votre choix, mais si vous avez des questions sur ce film, n’hésitez pas !

Et pour ceux qui en veulent plus sur l’avenir de notre mangeur de ramens favoris, jetez  un œil à l’épilogue de la saga Naruto!

Naruto-Last-film-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-screenshot04

Naruto-Last-film-manga-tv-streaming-anime-online-legal-gratuit-screenshot02

Copyright images:
© 2002 MASASHI KISHIMOTO/2007 SHIPPUDEN © NMP 2014

Fanart Naruto X Harry Potter

 

Un subtil mélange entre l’univers du plus célèbre des magiciens, Harry Potter et du plus célèbre des ninjas, Naruto ! Que donnerait ce mixage de magie et de jutsu ?

Cela peut-être une bonne idée à exploiter pour J. K. Rowling et Masashi Kishimoto

[learn_more caption= »Le Fanart, qu’est-ce que c’est ? »]

Le fanart ou fan art désigne en anglais toute œuvre réalisée par un fan et s’inspirant de personnages, de scènes ou plus généralement d’un univers d’une œuvre existante, qui peut provenir aussi bien du domaine littéraire, graphique ou audiovisuelle. Ce terme ne se limite pas seulement aux dessins. Par exemple, il peut s’apparenter au cosplay qui consiste en la réalisation d’un costume issus d’un anime, d’un manga, d’un jeu vidéo ou de tout autre univers de l’imaginaire ; ou encore les clips ou les films amateurs se basant sur des scènes, des univers, etc, comme les AMV (Anime Music Vidéo) ou les Fans Films.

[/learn_more]


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


Naruto Evolution

 

ATTENTION possibilité de SPOIL vous êtes prévenus ! Voici une belle image qui résume l’évolution de Naruto au fil du temps ! Cliquez sur la barre pour voir l’image !

Et pour information, les derniers épisodes de Naruto (entre autres) sont toujours disponibles en streaming légal sur Genzai.fr !

[learn_more caption= »SPOIL Naruto Evolution »]

[/learn_more]

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


One Piece et Naruto pour les plus jeunes !

 

Chopperman et Rock Lee sont 2 spin-off issus des mangas les plus populaires du moment ! Si One Piece et Naruto sont des shônen purs et durs, Chopperman et Rock Lee, leur spin-off respectif sont quant à eux destinés à un public plus jeune.

Sortie programmée le 7 novembre 2012 dans toutes les bonnes librairies !

 

Regardez les 2 bandes-annonces sur Manga.Tv

Lire les 37 premières pages de Chopperman

Lire les 23 premières pages de Rock Lee

  

Source : Kazé Manga

 

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

[03/04]Le kiosque de la semaine

 

 

Les beaux jours reviennent et ils sont bien accompagnés ! Voici de quoi vous tenir compagnie en ce début de mois d’avril…

 

 

 

Choco-Pa ! – Service compris T.1
Takahanada Pon / Soleil

Le jeune Sayama vient d’obtenir son diplôme universitaire mais ne trouve aucun emploi. Sans le sou, il est prêt à accepter n’importe quoi. L’un de ses profs lui conseille de postuler au café «ruhe»; récemment ouvert et en recherche d’un manager pour guider l’équipe de jeunes serveuses. Cependant, l’entretien qui s’ensuit se fera sur ses compétences sexuelles. En effet, la belle responsable de l’établissement le sait : pour bien diriger son équipe, Sayama devra être capable de toutes les satisfaire.

 

Next to You T.1
Atsuko Namba / Soleil

Deux amis d’enfance, Nina Uemura et Kyosuke Tachibana vivent dans le même immeuble et sont voisins de palier. Bien que plus jeune, la jeune fille est de plus en plus intéressée par le lycéen. Ils passent quasiment tout leur temps l’un avec l’autre. Mais le rapprochement entre Kyosuke et une très jolie camarade de classe pourrait contraindre Nina a lui révélé ses sentiments. Mais ces sentiments seront-ils réciproques ?

 

Princess Nightmare T.1
Mei Noguchi / Soleil

Pour son anniversaire, la jolie Vampire Little (114 ans !), élève de l’institut Sainte Rosa, demande de pouvoir vivre «une jeunesse comme une jeune fille normale». Son frère, Radou, son domestique loup-garou Inukai et Shinji, un garçon spectral, entourent donc la Vampire Little et entament la cérémonie. Mais à peine ont-ils entamé les prières qu’une femme démon fait son apparition, bien décidée à les en empêcher…

 

7 Shakespeares T.1
Harold Sakuichi / Kazé manga
« Je connais Shakespeare depuis des années ! C’est lui, l’imposteur, pas moi ! » À la fin du XVIe siècle, alors que le théatre est considéré comme un loisir vulgaire, et par certains comme un contre-pouvoir corrupteur, un jeune auteur sans éducation est parvenu à attirer l’attention de la cour royale avec des pièces qui brisent les vieilles conventions d’écriture. Mais derrière ce succès sans précédent se cache un personnage au passé mystérieux. Bienvenue dans un monde de faux-semblants, où chaque rencontre, chaque événement dramatique forme une pièce supplémentaire du puzzle Shakespeare.

 

La Bataille de Sekiheki T.1
Michitsune Nakajima / Clair de lune

À la mort de son frère, Sonken hérite de la lourde responsabilité de chef de famille. Perdu, ne se sentant pas à la hauteur de son frère décédé, le jeune homme essaie tant bien que mal de faire face à ses obligations. Il lui faudra bientôt mettre de côté ses peurs et ses angoisses, afin de combattre aux côtés des généraux des Trois Royaumes. En effet, le Général Cao Cao, a décidé d’unifier la Chine et par cet acte de détruire les anciens clans. Suivez Sonken et ses amis et vivez la trépidante bataille de la falaise rouge où vont s’affronter, pour l’avenir de la Chine, les plus fins stratèges et des combattants hors pair.

 

Non Non Biyori T.1
ATTO / Clair de lune

Après avoir vécu à la capitale, Ichijou Hotaru, arrive à la campagne et va devoir s’adapter une toute autre vie, école et camarades de classe.

 

Naruto T.1 et T.2 Edition collector pour les 10ans de la série
Masashi Kishimoto

Naruto est un garçon un peu spécial. Solitaire au caractère fougueux, il n’est pas des plus appréciés dans son village. Malgré cela, il garde au fond de lui une ambition: celle de devenir un « maître Hokage », la plus haute distinction dans l’ordre des ninjas, et ainsi obtenir la reconnaissance de ses pairs mais cela ne sera pas de tout repos… Suivez l’éternel farceur dans sa quête du secret de sa naissance et de la conquête des fruits de son ambition!

[Streaming légal et gratuit] Elfen Lied VOSTFR / VF – Kazé

Elfen Lied

VOSTFR / VF Episode 1 – 13

(retiré par l’éditeur)

 

Série clairement destinée à un public adulte, Elfen Lied n’en reste pas moins un anime de référence pour tout fan qui se respecte. Mêlant horreur et psychologie, fan service et compassion, violence et réflexion, Elfen Lied est adapté en anime en 2004, le manga ayant débuté en 2002. Très vite l’anime de 13 épisodes rattrape les 6 premiers volumes du manga (sur 12, encore inédit en France) parus à cette époque. Les 11 premiers épisodes restent fidèles à ces 6 volumes, les deux derniers offrent une fin différente de celle du manga.

 

Résumé de l’éditeur :

Les Diclonius sont des mutants qui possèdent de terribles pouvoirs télékinétiques. Capturés par le gouvernement, ils sont isolés et étudiés dans des laboratoires. Durant sa sanglante évasion Lucy, une jeune mutante psychotique, est touchée à la tête par une balle et perd la mémoire. Grâce à son corps parfait et son air innocent, elle est recueillie et adoptée par deux adolescents. Mais la personnalité sanguinaire de Lucy sommeille toujours au fond de son âme…

 

Fiche technique (Anime-Kun.net) :

Titre : Elfen Lied
Titre original : Elfen Lied
Année : 2004
Studio d’animation : Arms, Studio Guts (assistance ép. 2)
Production : Genco, VAP
Réalisation : Kanbe Mamoru
Chara-design : Kishimoto Seiji
Mecha-design : Taiga Hiroyuki
Auteur : Okamoto Lynn
Musique : Kawabe Chieko (ED : « Be Your Girl »), Kondô Yukio, Konishi Kayo, Noma Kumiko (OP : « Lilium »)

Éditeur en France : Kazé est de loin l’éditeur d’animation japonaise ayant le catalogue le plus conséquent. Fondée en 1994, son premier titre, Les Chroniques de la guerre de Lodoss, sort en VHS l’année suivante. En 15 ans, la société s’est diversifiée dans plusieurs domaines de la culture japonaise : en musique avec le label Wasabi Records, en manga avec entre autre le rachat des éditions Asuka ou encore l’édition en dvd de longs métrages tels que Appleseed, Origine ou encore La Traversée du temps. Puis, Kazé s’attaque au grand écran… en 2007, la société distribue son premier film (en prise de vue réelle) en France : Shinobi. En 2010, peu après son rachat par les firmes japonaises Shôgakukan, Shûeisha et Shopro, Kazé crée l’évènement avec la sortie dans les salles françaises du film d’animation Summer Wars dont la qualité lui a valu de nombreuses récompenses à travers le monde. Un service de VOD (KZPLAY) ainsi qu’une chaîne de télé (KZTV) sont aussi disponibles et font de Kazé le leader incontesté du marché. L’éditeur propose notamment en streaming gratuit Tiger & Bunny, Gunslinger Girl, Le Chevalier d’Eon et Kurenai en VOSTFR.
Fiche de l’éditeur : Elfen Lied – Kazé

 

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂
 

 

[Streaming légal et gratuit] Girl’s High School VOSTFR – Black Box

Girl’s High School

VOSTFR Episode 1 – 12 (complet)

Adapté du manga à succès de Towa Oshima (2002-2006), l’adaptation en anime de Girl’s High School débute en 2006 et totalise 12 épisodes + 3 mini épisodes de 7 min que vous pourrez retrouver dans l’intégrale DVD de Black Box. Le Character design, Seiji Kishimoto est connu notamment pour son travail sur Elfen Lied, Himawari ! ou l’œuvre pour public averti :  La Blue Girl Returns.

 

Résumé de l’éditeur :
Eriko, Ayano et Yuma ont enfin réussi à intégrer un lycée exceptionnel, entièrement féminin et elles ont bien l’intention d’en profiter. Leur règle d’or : s’amuser le plus possible !

Elles découvrent malheureusement que l’univers régissant le lycée n’est pas aussi rose qu’elles l’imaginent et qu’il va falloir souvent batailler ferme afin de se faire respecter. Elles pourront cependant compter sur 3 jeunes filles, elles aussi nouvelles.

Cette série très fraiche et remplie d’humour n’hésite pas à parler crument des sujets qui touchent toutes les adolescentes : l’amour, le corps qui se transforme, la première fois…). A recommander à ceux qui veulent en savoir plus sur les filles, à recommander à celles que ces sujets touchent particulièrement…

 

 

Vous pouvez regarder l’intégrale de la saison ! Cliquez !

 

 

Fiche technique (Anime-Kun.net) :

Titre : Girl’s High School
Titre original : Joshikosei
Année : 2006
Studio d’animation :
Arms
Production :Genco, Girl’s High Production Committee
Réalisation : Fujimoto Yoshitaka
Chara-design : Kishimoto Seiji
Auteur : Ôshima Towa
Musique : Angel Note

Éditeur en France : Black Box n’est autre que le successeur de l’ancien éditeur Black Bones qui s’est rendu célèbre grâce à plusieurs animes à succès en streaming gratuit. The Tower of Druaga mais aussi Rosario + Vampire ou encore Slayers Revolution notamment composent son catalogue.
Fiche de l’éditeur : Girl’s High School – Black Box

Infos : Black Box a annoncé sur sa page Facebook l’acquisition des deux saisons de l’anime Tegami Bachi plus connu en France sous le nom de Letter Bee ! Une bonne nouvelle pour les fans de la série éditée chez Kana qui pourront enfin découvrir les 50 épisodes ce cette fabuleuse série où la fantasy avec un grand F est le maître mot.

 


 

Le manga fut édité en France par Soleil. Série terminée en 9 tomes et renommée High School Girl pour l’occasion, elle n’est plus commercialisée. Il vous faudra donc passer par d’autres circuits de ventes pour vous la procurer.

    

L’auteur Towa Oshima a publié une autre série (complète en 5 tomes) en France, toujours chez Soleil : My E-Girlfriend.

 

 

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂