Devenir mangaka… aux U.S.A. ?

C’est possible !

L’éditeur américain Yen Press lance de nouveau un appel aux jeunes talents bédéistes, plutôt influencés par les manga/manhwa et autres bd asiatiques qui constituent le principal catalogue de l’éditeur, à savoir : Soul Eater, Black Butler, Yotsuba&!, Pandora Hearts ou encore K-on! par exemple.

Que devez-vous faire pour soumettre votre inscription ?
Vous avez jusqu’au 31 mars 2012 pour réaliser une courte histoire de 32 pages finie. En d’autres termes, un one shot original achevée en 32 pages. L’histoire doit être « inédite », c’est-à-dire créée entre aujourd’hui et le 31 mars, vous ne devez pas avoir été publié avant par exemple. Ainsi, le personnel éditorial de Yen Press pourra se faire une idée de ce que « vous êtes en mesure de respecter avec des délais impartis ».

Cet appel est destiné à tout créateur non-publié « prêt à travailler à un niveau professionnel ». Les blogueurs et blogueuses bd/manga ainsi que les artistes auto-publiés peuvent aussi soumettre leur inscription qui n’est d’ailleurs pas exclusive aux américains puisque les auteurs d’Europe, d’Asie, d’Amérique du Sud et autres contrées connues ou inconnues sont également invités à proposer leurs œuvres !

Toutes les modalités d’inscriptions se trouvent à cette adresse : New Talent Search 2011-2012.

 

Si vous êtes sélectionné, vous serez contacté avant le 30 avril 2012 pour être publié dans le magazine de prépublication Yen Plus magazine*, voir une publication reliée si le titre fait ses preuves à l’instar de Maximum Ride et NightSchool (tous deux édités en France chez Le Lombard). Pour ces deux dernières séries, 4 tomes reliées sont parus à ce jour et 6 autres sont déjà prévus pour Maximum Ride ! Ce Global Manga n’est autre que l’adaptation de la célèbre série de romans éponymes de James Patterson (éditée en France par Hachette). Une adaptation cinématographique est aussi en projet pour 2013.

*Yen Plus est un magazine mensuel de prépublication de manga, de manhwa et de Global Manga d’origine anglophone ( Original English-language, OEL) publiée par Yen Press. Le premier numéro fut en vente en Juillet 2008, avec 5 titres manga initialement publié par Gangan Comics, 4 titres de manhwa, et 2 titres de Global Manga OEL. Le magazine compile plus de 450 pages se lisant d’une part de droite à gauche pour les titres de manga, et de gauche à droite pour les manhwa et les titres Global Manga OEL. De ce fait, le magazine possède deux couvertures distinctes. La publication papier s’est arrêtée en Juillet 2010, le magazine est maintenant publié en ligne chaque mois.

 

Artistes en herbe, tentez votre chance !

Des Gâteaux Evangelion et K-ON!

En cette heure du Tea-Time ou du gouter, je vous propose de manger du gâteau Evangelion et K-On!

Souvenez vous, un gâteau EVA existait déjà ! Et là, ils recommencent !

La chaine de magasin japonais  LAWSON dévoile ses succulentes création pour Noël !
 
Le Gâteau Evangélion :

Dans l’image que vous voyez ci contre, la crême de fraise représente le coeur d’une unité Eva. Le dome « glacé » mesure 13 centimetre de diametre et est fourré  de confiture et de mousse de fraise ! Il coute 4,500 yen (environ 43 euros) et vous avez en cadeau une figurine d’Asuka Langely Shikinami !

 

Le Gâteau K-ON! :

Il est aussi à la fraise, mais est décoré des patisseries/gateaux que l’on voit dans K-ON!

Oui, ceux qui vous donne faim quand vous les voyez dans les animés/mangas !  Le gâteau mesure 15 centimètres de diametre et avec en cadeau une figurine de Yui Hirasawa mesurant 105 millimetre ! Celui-ci coûte 3980 yen (environ 38 euros).

 

Donc en ces temps chauds d’automne achetez et mangez déjà vos gateaux de Noël !

En vous mettant l’eau à la bouche car ces gâteaux ne seront vendus qu’au début de mois de décembre !

 

Source : Anime News Network

Le train train quotidien de K-On!

Pour la promotion du film K-On! qui sortira le 3 décembre au Japon, la compagnie de train japonaise Keihan Railway, s’est mis aux couleurs de nos héroïnes musicales.

Pour les fans qui voudraient y faire un tour  : 6000 billets numérotés à l’effigie des personnages principaux et de leur instrument de musique  sont vendus à la gare principale de Otsu.

Nommé « Hôkago Tea Time Train », le train circulera sur la ligne Ishiyama Sakamoto (préfecture de Shiga) jusqu’à la fin de l’année !

Pour tout les touristes et fans de K-On!, vous n’avez qu’une chose à faire : un tour de train !

NB : J’imagine bien un train de la sorte en France… Mais avec quel personnage ?!

Un trailer pour le film animé K-ON!

Le site officiel de K-On! l’animé diffuse maintenant le trailer entier du film K-ON!

En effet, il s’avère que ce film est le dernier épisode de la série animé K-ON! Celui sortira dans à peu près 130 salles de cinéma au Japon le 3 Décembre.

Le site confirme aussi que trois nouvelles chansons spécialement crées seront ajoutées. Il s’agit de l’ opening  « Ichiban Ippai« ,  la chanson principale (le thème principal) « Unmei♪wa♪Endless! » et l’ ending « Singing« .

Vous pourrez entendre en exclusivité l’opening et un instrumental dans le trailer.

Le film raconterait une histoire complètement inédite, où l’on suivrait les 5 jeunes filles membres du Sakuragaoka High School’s light music club pendant qu’elle irait au lycée.

Le casting des voix ainsi que la production reste les mêmes.

Savourez donc ce trailer et attendez patiemment Kaze qui nous fera un joli DVD !

Que la J-Pop soit en vous ! Le trailer : http://www.tbs.co.jp/anime/k-on/trailer/trailer.html

K- ON! – Quand la Jpop est animée.

Réalisé par Shoko Yamada. Japon. 2010. Film d’animation.

K-ON! est à la base un manga en « quatre cases » écrit et illustré par Kakifly. L’adaptation en série animée a été réalisée par Shoko Yamada et produite par Kyoto Animation.

Yui est une ado un peu fofolle et maladroite qui rentre tout juste au lycée. Comme c’est le cas au Japon, les clubs (de sport, d’échec, d’audio-visuel, de chorale…) essaient de recruter les nouveaux arrivants. Mais Yui est un peu à l’ouest et ne sait pas quel club rejoindre. Parallèlement à cela, Ritsu, Mio et Tsumugi sont les dernières survivantes du club de musique et elles doivent trouver un quatrième membre sous peine de voir le club fermé. Yui finit par les rejoindre un peu par hasard et se voit contrainte à apprendre à jouer de la guitare, même si en l’occurrence, on les verra plus souvent en train de boire le thé qu’avec des instruments à la main.

On est spectateur de la genèse d’un petit groupe de lycée et cela rappelle plein de choses (qui n’a pas voulu avoir un groupe de rock à 16 ans ?). Mais le but de la série n’est pas vraiment de mettre le rock au premier plan. La musique est juste une toile de fond pour raconter la vie de quatre petites nanas rigolotes. C’est con, on aurait bien aimé trouver un successeur à Beck (en manga, puisque l’animé de Beck ne comporte qu’une saison). L’humour et le style de K-ON! sont assez spéciaux. Certains vont s’ennuyer grave en regardant la série, d’autres aimeront la légèreté scénaristique et apprécieront les délires des héroïnes kawaii.

En fait, la série est assez proche d’Azumanga Daioh que ce soit dans l’humour, le caractère des personnages, les situations ou le style graphique. D’ailleurs, en format manga (en BD donc…), le coté un peu foufou superficiel passe beaucoup mieux grâce à un format de strip en 4 cases. Les personnages sont attachants et marrants, les gags basés sur l’absurde sont assez efficaces.

Je ne conseille donc le coffret DVD qu’aux fans de mangas (genre Azumanga Daioh) et aux adolescentes. Par contre en BD, c’est assez cool et même si cela ne révolutionne rien, cela se lit de manière légère et plaisante. En plus, l’édition est d’assez bonne qualité et dans un grand format avec quelques pages couleur pour un prix raisonnable.

Didier Richard via Froggy delight


K-ON – Disponible en DVD Collector par kazetv