[Japan Expo 2013] – Un dimanche en famille

Le dimanche à Japan Expo, c’est le jour du mariage. Un mariage inter-culturel où des univers opposés s’affrontent dans la joie et la bonne humeur.
D’un coté la partie jeux-vidéos, série, web-série, univers de issu de la science fiction avec Comic Con’ et de l’autre, l’univers édulcoré japonais avec sa partie culturelle et cérémoniale bien présente, sans oublier son coté kawaii et déjantée. Les deux se rassemblent pelle-mêle dans un bouhaha total mais une oreille avisée saura faire le tri pour n’écouter que le meilleur.
Il est bon de noter que cette année, même si il n’y avait pas de grand grand auteur (même si Tetsuo Hara (Hokuto no ken – Ken le survivant), est un grand auteur), le public a pu apprécier la diversité des stands et des animations.

En ce promenant dans les allées ou en interviewant des auteurs ou professionnels du métier, le discours est le même : Trop de chose à voir et pas assez de temps. Les éditeurs et professionnels ont misé un peu plus petits dans leur stand, mais ils étaient néanmoins beaucoup plus proche du public qu’auparavant. Les discussions endiablées allaient de bons trains et les sujets qui y revenaient furent ceux-ci :

– Les masterclass, des jours précédents, du Visiteur du Futur et Héro Corp avaient laissé une imperceptible tendance au sourire.

– La scène jeu vidéo fut comble pendant une heure et demi pour la conférence d’Aleksi Briclot, sur son jeu vidéo Remenber Me

– Les concerts de Nightmare et de ℃-ute furent un succès aussi.

Mais, nous pensons que ce qui a vraiment frappé les gens cette année c’est vraiment ce groupe de cosplay qui est juste ahurissant : japan-expo-2013-.tv-amazing-cosplay (26) japan-expo-2013-.tv-amazing-cosplay  (29) japan-expo-2013-.tv-amazing-cosplay  (27) japan-expo-2013-.tv-amazing-cosplay  (25)

 

Les gens sont fous et c’est pour ça que nous les aimons !

Pour ceux qui ont loupé les autres jours : Voici notre débrief  ! 

A l’année prochaine pour les 15 ans de Japan Expo !

Des interviews de Davy Mourier (la petite mort), Reno Lemaire (Dreamland), Tsume, Eternal-S (Sweet Desire)Thomas Bouveret (Les cités d’or), des producteurs des jeux : Dragon BallOne Piece et Tales of Xilia, de Samantha Bailly (Scénariste chez Nobi Nobi !), de Shiitake (La princesse au bol), d’Isan Manga, de Docomo et de Genzai arriveront sous peu !

Entre temps, profitez des photos !

 

[29/05]Le kiosque de la semaine

 

 

Un petit kiosque cette semaine, mais néanmoins de petites nouveautés qui vous fera patienter jusqu’au mois de juin 😉

 

 

 

Cyber Blue T.1
Tetsuo Hara – Rûichi Mitsui / Kazé Manga

Tinos, planète colonisée par l’homme située à des années-lumière de notre planète bleue. Composée essentiellement d’étendues désertiques, l’air y est rare et son atmosphère toujours teintée de rouge, la faute aux nuages de poussières formés par des vents tourbillonnants soufflant en permanence. Dans un environnement aussi hostile, l’homme n’a eu d’autre choix que de créer des dispositifs de protection avec lesquels il est obligé de vivre en symbiose. Aujourd’hui, plus de 300 ans se sont écoulés depuis l’arrivée des premiers pionniers dont les rêves se sont éteints, brisés par les nantis qui ont vu Tinos non pas comme une nouvelle terre d’accueil mais comme un moyen de s’enrichir vilement… Pour les combattre, un homme d’un genre nouveau va se dresser, une arme fatale à enveloppe humaine allant par le nom de : BLUE !

 

 

Shortcut Love T.1
Kaoru Sho – Masara Minase / Taifu Comics

Akino n’a plus goût à rien… Alors que ce jeune directeur de la création d’une agence de publicité a perdu toute motivation, Kurata un jeune rédacteur rejoint son équipe. Pour une raison inconnue, le talentueux Kurata semble très hostile à AKino dès leur première rencontre. Pourtant un soir, il lui saute dessus en lui disant qu’il n’est plus le même. Mais pourquoi ?! Voici une œuvre sensuelle qui met en scène deux hommes fiers et aussi beaux et intelligents l’un que l’autre.

 

 

Berserk – L’Âge d’Or  Partie 1 (film)
Créateur original Kentaro Miura / Dybex

Dans un monde médiéval et fantastique, erre un guerrier solitaire nommé Guts, décidé à être seul maître de son destin. Autrefois contraint par un pari perdu à rejoindre les Faucons, une troupe de mercenaires dirigés par Griffith, Guts fut acteur de nombreux combats sanglants et témoin de sombres intrigues politiques. Mais il réalisa soudain que la fatalité n’existe pas et qu’il pouvait reprendre sa liberté s’il le désirait vraiment…