Mario & Zelda, manga pour mamie – podcast de Manga.Tv – La 5e de couv’ #5DC – Saison 2 Episode 6 – intégrale

podcast manga tv la 5e de couv s02 mario zelda gag manga pour mamie fete des grands-meres

Au programme de cette intégrale, 2 sujets totalement différents : l’un sur l’éditeur jeux vidéo phare de ces dernières années avec Nintendo qui sort sa nouvelle console hybride portable-salon, la Nintendo Switch mais on se demande si Nintendo devrait continuer à publier des mangas… L’autre sujet nous focalise sur notre famille avec nos mamies de toujours, que pouvons-nous leur offrir pour leur faire découvrir le monde merveilleux des mangas ? La 5e de Couv’, l’intégrale c’est avec Max, Flavien, Robin et Maëlle !

 

S’abonner au flux rss   S’abonner sur Itunes

manga tv podcast abonnement RSS                        manga tv podcast abonnement itunes

S’abonner sur SoundCloud

manga tv podcast soundcloud la 5e de couv 250

 

Une blague pourrie qui vous gêne ? Un avis qui vous choque ? Un faux raccord dans le son ? Faites-le nous savoir :

#5DC, le blog, le facebook, le G+ (si y a encore des gens dessus…), Youtube

Espace Japan #19 – Qu’est ce qu’on mange en hiver au Japon ?

L’hiver, il fait froid. Ca caille. Mais c’est aussi la période pour bien manger.

Mais qu’est ce qu’on mange au Japon en hiver ?

La réponse est simple, parmi les plats les plus répandu on trouve le Nabé !

Le mot Nabé signifiant Marmite, c’est un peu une grosse potée de pleins d’ingrédients qui réchauffe votre petit bidon (viande, légume, poissons, tofu, nouilles…)

Et chaque région à sa recette de Nabe particulière. Par exemple à Shikoku, on y trouve du canard, du sanglier, du poulet, du boeuf, du radis blanc, de la carotte, du mizuna (une sorte de salade) et de l’hiru (une sorte d’échalotte) ainsi que des boulettes à base de farine de sarrasin ou de riz.

En gros comme dirait Laurent Voulzy : « C’est quelque chose qui tient au cœur et corps !« 

Pour les plus téméraires d’entre vous, le Fugu Chiri devra vous tenter. Et oui c’est un Nabe à base de poisson Fugu, ce célèbre poisson qui une fois mal découpé peut vous emmener direct à la morgue. Cette recette vient de la région de Chugoku, le fugu est émincé et cuit dans un bouillon léger à base d’algue et de bonite (ces petits choses qui bougent avec la chaleur sur les okonomiyaki), il est servi avec de la salade.

Tranquille.

Mais pour une recette un peu plus simple, on peut se tourner vers la région de Kyushu où on trouve le Mizutaki Nabe. Un bouillon simple et légerdes morceaux de poulet (coupé finement), des légumes divers et d’hiver (chou chinois, champignon, ciboule) ainsi que du tofu, des nouilles de riz et du shungiku mijotent tranquillement en attendant vos petites baguettes avides de nouvelles sensation gustative.

Il y a encore plein de type de Nabe différent, mais c’est surtout un plat convivial, car le Nabe est disposé au centre de la table sur un petit réchaud et chacun se sert à sa guise !  

Il y a d’autre plat typique d’hiver comme le Shabu-Shabu ou le Sukiyaki, qui sont des dérivés de la fondue chinoise, mais ça sera pour une autre fois !
A table ! Hop Hop, j’espère que vous vous êtes tous Nabé les mains…

———————-
Réalisation et journaliste : Flavien Appavou
Montage : Flavien Appavou
Manga.tv/Mediaku – Fevrier 2017
Facebook : https://www.facebook.com/MangaTv/
Twitter : https://twitter.com/manga_tv
Insta : https://www.instagram.com/manga.tv/

Espace Japan #16 – C’est quoi le Tenno Tanjobi ?

Pendant qu’on se prépare à fêter Noël et la fin de l’année, le Japon, lui se prépare à faire sa fête nationale !

Appelé Tenno Tanjobi, la fête Nationale est relié à l’anniversaire de l’Empereur – Tenno voulant dire empereur et TanjobiAnniversaire. A chaque avènement d’empereur, cette fête change de date. L’actuel souverain Akihito étant né le 23 décembre de l’ère Showa, le précédent empereur. Soit le 23 décembre 1933. Vous suivez ?

Et le 29 avril, date d’anniversaire du précédent souverain Showa né en 1901 (du coup de l’ère Taisho) et qui est mort en 1989 est devenu le Showa Day.

Quand Akihito est arrivé après la mort de son père Hirohito (Showa), il est devenu le 125e empereur du japon issu de la lignée des Yamato. Cette dynastie serait au pouvoir depuis -660, elle serait du coup, la plus ancienne dynastie régnante toujours en activité.

Depuis 1947 et la dernière constitution Japonaise , le rôle du souverain est d’être le “symbole de l’Etat et de l’unité du peuple japonais”

Une fois assis sur le Trône de Chrysanthème – Le trône impérial,  Akihito s’est efforcé de montrer la bonne voie du Japon en faisant la promotion de la paix et de l’écoute à travers le monde en s’excusant des mauvaises actions du passé de l’empire du Japon.

D’ailleurs ce n’est que, en 1947, avec l’adoption de cette nouvelle constitution, que le Japon s’appelle officiellement le Japon. Avant on l’appelait l’Empire du Japon (Dai Nippon Teikoku).

Chaque 23 décembre, la patriotisme japonais revient à l’appel et c’est l’occasion de visiter le palais impérial situé à Tokyo, qui ouvre ses portes exceptionnellement ce jour là.

Des milliers de curieux ou fervent adorateur d’Akihito viennent prendre des photos des chambres, des cours intérieurs etc… C’est un événement atypique et sympathique où l’empereur du haut de son balcon dit quelque mot de gratitude à la foule venu l’adorer et le féliciter.

Pendant toute la durée de la cérémonie, Akihito est accompagné de sa femme, l’impératrice Michiko et de ses enfants dont le futur héritier du trône : Naruhito – a ne pas confondre avec Naruto, même si les fonctions d’Hokage et d’Empereur peuvent être similaire…

La foule de japonais en délire devant ce beau spectacle arborent leur plus beau drapeau pour les agiter dans le vent et proclamer leur unité, sachant que  la semaine d’avant ils peuvent écrire des lettres à l’empereur, aussi bien personnel que générique, telle que des félicitations ou des souhaits de longue vie.

En parlant de ça, des rumeurs diraient que l’empereur Akihito souhaiterait abdiquer de ses fonctions en raison de son état de santé qui se dégrade.

Mais la constitution de 1947, ne le permet pas voir même l’interdit.

Dans son dernier discours, il ne prononcera jamais le mot tabou “abdication”, mais il insiste quand même sur la difficulté à remplir ses fonctions en tant que symbole de l’Etat.

C’est une affaire à suivre…

Woooaaaw, regarde Clem, il est trop beau !! J’ai trop d’émotion… (évanouissement)

 

Espace Japan #15 – Keiro No Hi – La journée des anciens pour une population qui vieillit de plus en plus.

Espace Japan #15 - La population japonaise vieillit et ca devient difficile pour le Japon

En septembre au Japon, c’est le mois où l’on célèbre les vieux et une journée est même attribué au respect des anciens :  c’est le Keiro no hi.

Et dans un pays où plus de 60 mille personnes dont 87% de femme sont centenaires. On peut dire que c’est un peu la fête.
On offrait même aux nouveaux centenaires un sakazuki, un bol de saké en argent pour célébrer leur longévité.

Cette fête date de 1966, à l’époque il n’y avait que 163 vétérans… Maintenant le gouvernement s’est rendu compte que ce cadeau coûte cher, très cher et qu’il en a pour : 1.8 millions d’euros !
Le gouvernement cherche donc une nouvelle façon d’honorer leur vieux, en envoyant par exemple une simple lettre de félicitations.

Le vieillissement de la population devient donc  limite une affaire d’état, depuis 2010, le taux de natalité est à son plus bas avec 1,4 enfants par femme, ce qui veut dire que le renouvellement générationnel n’est plus du tout assuré. 4 actifs sur 10 ont plus de 65 ans et ils comptent plus de 27% de la population japonaise. En 2050, ils seront plus de 41%, presque la moitié des japonais !

Qui dit vieillesse dit forcément retraite, vu qu’il y a trop de personnes âgées et pas assez de jeune et d’immigration, les entreprises sont obligées d’embaucher des vieux qui ont une petite retraite en compensation d’horaires aménagées et un salaire bas.

Dans certaines régions, le taux de criminalité des sexagénaires a même augmenté. Ils préfèrent commettre des délits pour pouvoir être en prison afin d’avoir le gite, les soins et le couvert gratuit, au lieu de croupir dans la rue et mendier. D’ailleurs le taux de sdf de plus de 65 ans est passé maintenant à plus de 30%

Du coup, les vieux deviennent un moteur de l’économie robotique, des robots coaching comme Pepper, un robot humanoïde capable de reconnaître les émotions humaines et s’y adapter sont installés dans certaines maison de remise en forme (pour les plus riches), car il n’y a pas assez d’aide soignant. Des innovations de plus en plus farfelus sont créés pour optimiser au mieux la vie des plus anciens. Et pour lutter contre l’isolement des plus vieux, des robots comme Paro, le phoque ou Smiby, le bébé robot, sont créés pour donner de la douceur et de la sympathie aux personnes âgées dans les maison de retraite.

Le Japon… est plus que jamais le mélange entre l’ancien et le moderne.

Bon ma petite Klaym, on va se dorer la pilule au Japon hein, c’est le paradis des vieux, aller viens, on y va.

Espace Japan #14 – La fête d’Obon, on fête les morts en dansant

Dans ce numéro d’Espace Japan, découvrez une fête qui se déroule depuis des siècles au courant du mois de juillet, où il est bon de danser pour les morts !

Au Japon, c’est un peu la fête tous les jours. On peut autant fêter des hommes à poil que les morts. Et comme chacun le sait, au Japon, on ne rigole pas avec les défunts. Au contraire… On les célèbre. Ou plus particulièrement, on célèbre les esprits des ancêtres. Et ce n’est pas pendant Halloween, mais c’est pendant la fête d’O-Bon dont la date est assez variable mais qui se déroule souvent mi-juillet un peu partout au Japon.

Elle n’est pas fériée, mais il arrive que des entreprises ferment pendant cette période ou que les japonais prennent leur peu de vacances pour se retrouver en famille, aller se recueillir et prendre soin des tombes de leur ancêtres.

O-Bon est une fête bouddhiste importé de chine il y a 500 ans où elle est appelée Fête des Fantômes  !

O-Bon est le diminutif du mot Urabonne qui vient du Ullambana sûtra. « Ullambana » signifie en sanskrit « pendu à l’envers en enfer ».

Il est donc préférable de faire des offrandes durant O-Bon pour amoindrir les douleurs des âmes en peine.

D’ailleurs la légende associée à O-Bon est plutôt sympathique. Le jeune MOKUREN, un disciple de Bouddha, a eu, un jour, une vision de sa défunte mère, tourmentée dans le Royaume des Esprits Affamés. Il décida d’aller voir Bouddha et lui demanda comment sauver sa mère de ce royaume. Celui-ci lui répondit : « Au quinzième jour de juillet, fais donner une grande fête en l’honneur des sept dernières générations de morts. »

MOKUREN s’exécuta et sa mère fut libérée, délivrée. Et c’est ainsi que le fils chéri découvrit l’abnégation dont avait fait preuve sa mère et les multiples sacrifices qu’elle avait fait pour lui. C’est une mère quoi… Du coup tout heureux de la libération de sa mère et reconnaissant envers celle-ci, il dansa de joie. Et de cette danse de joie vient le Bon Odori.

Cette danse est appliquée un peu partout au Japon et elle diffère selon les régions.

Celle-ci est maintenant associée à l’été, alors qu’avant elle était destinée à réconforter les esprits.

Les gens forment généralement une ronde autour d’un petit bâtiment de bois nommé yagura qui est monté spécialement pour l’occasion.

Alors On bon Danse ?

Rejoignez-nous sur :
Site : https://www.manga.tv
Facebook : https://www.facebook.com/MangaTv
Twitter : https://twitter.com/Manga_tv
Pinterest :https://www.pinterest.com/mangatv/
G+ : https://plus.google.com/u/0/b/1094128…
——-
Espace Manga
Une pastille d’Espace Manga

Réalisation : Flavien Appavou
Chroniqueur et Auteur : Ichi
Montage : Antoine Sarrazin
Une production Mediaku

Gastronogeek – Le livre des potions, de la culture geek en marmite

Gastronogeek : Le livre des potions

Mercredi 16 septembre, on célébrait la sortie du dernier ouvrage de Gastronogeek : Le livre des potions !

Gastronogeek : Le livre des potions

Une soirée de lancement à gros bouillon avait été organisée pour l’occasion. De nombreux fans s’étaient déplacés afin de se procurer cette oeuvre mythique au contenu mystique… L’opportunité également de gouter le propre KamehaKarot du chef cuisinier Thibaud Villanova et de son alchimiste en chef, Stéphanie Simbo ; sans oublier un breuvage réalisé spécialement pour l’événement : une potion de Mana aux allures de gaspacho de petit pois hautement revigorante !

Gastronogeek : Le livre des potions

Un lancement prenant place à la galerie d’art French Paper Gallery ouverte depuis juillet à Paris. Un cadre correspondant parfaitement à l’univers du Livre des potions puisque la galerie expose et vend des sérigraphies dont les thèmes abordent aussi bien les jeux vidéo, les mangas et les comics que la musique, le cinéma ou encore les séries TV et dessin animé. Bref de la pop culture à foison pour tous les amoureux du dessin, de l’illustration et du graphisme.

Gastronogeek : Le livre des potions

Tous les ingrédients étaient donc réunis pour faire de ce lancement une parfaite recette menée d’une main de maître par le chef cusinier expert en culture geek Thibaud Villanova. Le chef et son alchimiste étaient d’ailleurs en dédicace pendant la soirée (et il y avait beaucoup, beaucoup de demande). Entre deux coupes de champagne modifié avec une mixture secrète, l’on pouvait donc se faire signer son précieux exemplaire avant de déguster les pâtisseries des Fées pâtissières.

Gastronogeek : Le livre des potions

Il ne vous reste plus qu’à sortir votre marmite et vos cuillères en bois et vous plongez dans Le Livre des potions qui renferme plus de 70 recettes inspirées des cultures de l’imaginaire comme Les potions de la sorcière Syrup issues de Zelda ou la Bièraubeurre revisitée d’Harry Potter ! Petit bonus : Le Livre des potions se dévore aussi avec les yeux tant l’ouvrage est un véritable régal graphique. Preuve en images :

Les photos de la soirée de lancement de GastronogeekLe Livre des potions :

Ce que vous avez manqué du 2e jour de (la) Japan Expo 2015

salon-festival-japan-expo-paris-convention-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit-yaya-han-interview-sexy (1)

Pour ce deuxième jour de la Japan Expo 2015 le soleil et la chaleur étaient une fois de plus de la partie et contrairement à ce que mentionne le quotidien Le Monde (« le soleil, qui sert de logo à la Japan Expo, la plus grande convention française consacrée à la culture japonaise, est l’invité surprise de cette seizième édition »), non le soleil n’est pas un invité surprise… Rappelez-vous, il était aussi présent dans au moins 8 éditions précédentes (si ce n’est plus) !

Nonobstant ce fait indéniable, voici ce que vous avez manqué de cette journée du 3 juillet 2015 à la Japan Expo 2015

. Après un coup d’oeil sur les stands éditeurs de manga hier, découvrez une partie du hall jeux vidéo avec un rapide petit tour des éditeurs Bandaï Namco et Square Enix notamment sans oublier les goodies qui les accompagnent.

A noter, qu’une interview de Ken Akamatsu et de Yaya Han ont égayé notre journée ! Vous pourrez bientôt découvrir ces entretiens en vidéo, alors restez connectés 🙂

En avant pour les images – Japan Expo – Jour 2 :

Galerie photos de Japan Expo 2015 – Jour 1

salon-festival-japan-expo-paris-convention-anime-online-manga-tv-streaming-legal-gratuit-

Comme chaque année voici le récapitulatif en image du plus grand festival européen sur la culture japonaise, en avant pour Japan Expo 2015 – jour 1 !

Au programme pour ce premier jour : un petit tour des stands éditeurs de manga en France avec Glénat, Ki-oon, Kana, Kazé, Komikku, Akata / Delcourt, Pika Editions, Nobi Nobi, Soleil et bien d’autres encore ! Sans oublier quelques petits tours sur les scènes culturelles du festival.

Comme vous allez le voir, ce premier jour de Japan Expo a accueilli une fois encore nombre d’adepte venu faire dédicacer leur manga par leur auteur préféré ou tout simplement découvrir le Japon dans toute sa splendeur par le biais des différents stands et ateliers qu’offre le salon. Du kyûdô (« la voie de l’arc ») traditionnel à la cuisine typique en passant par le cosplay de personnage célèbre, les aficionados du pays du soleil levant ont pu se régaler les papilles et les pupilles !

Place à la galerie d’images Japan Expo – jour 1 :

Les luxueuses icônes japonaises de Magomed Dovjenko

 

Mélanger les icônes qui font la fierté de la culture nippone avec les marques de luxe internationales, tel est le projet « Domo Arigato » réalisé par Magomed Dovjenko. Retrouvez Pikachu, Totoro, Astro Boy, Sonic ou encore Sailor Moon comme vous ne les avez jamais vu ! Du monochrome qui en jette !

 

 

Mais comment ont-ils pu mettre Mario de côté !? o.O

 

Source : Domo Arigato / ici

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

 

La chambre d’un otaku

Un certain Shinkaisoku, japonais d’origine, a posté voilà une semaine une vidéo de 9 minutes pour présenter son Itabeya 痛部屋 (littéralement : « chambre de douleur »). Une chambre remplie de posters d’animes, de mangas, de figurines et goodies en tout genre… bref une chambre d’otaku.

Le plus étonnant est qu’il affirme être un collégien (à priori de 14/15 ans) qui n’avait aucune attirance particulière pour la culture manga il y a de cela 7 mois… ce qui ne l’a pas empêché de dépenser environs 2600 euros pour sa nouvelle passion !

Est-ce qu’un virus transformant les adolescents sévit au Japon ?
Ou est-ce que tout simplement, ce jeune homme a été touché par le sein-esprit de la culture manga ?

Et vous, votre chambre comment est-elle ?

Jirô Taniguchi et le duo Tadashi Agi adoubés !

Le duo Tadashi Agi (tout à gauche) en présence de Frédéric Mitterrand et deux autres artistes japonais.

En effet, Frédéric Mitterrand, notre ministre de la Culture et de la Communication était en séjour au Japon du 14 au 17 juillet afin de soutenir le peuple japonais dans cette crise sans précédent. Ce fût l’occasion de décorer plusieurs artistes japonais dont les célèbres mangakas Jirô Taniguchi, auteur de Quartier Lointain (entre autre…) édité chez Casterman et le duo Yûko et Shin Kobayashi alias Tadashi Agi, les scénaristes des Gouttes de Dieu édité chez Glénat.

C’est ainsi que Jirô Taniguchi fût honoré de recevoir la médaille de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, tandis que Yûko et Shin Kobayashi ont tous deux été faits Chevaliers de l’Ordre du Mérite Agricole pour leur travail et la découverte du vin français au-delà de nos frontières.

Félicitations !

Source : Comic Natalie

Source : Kotaku

Logo du site source Kotaku

Logo du site source Kotaku

Kotaku est un site spécialisé dans le jeux vidéo qui étend son domaine de prédilection à la culture japonaise en générale. L’occasion de découvrir les nombreuses bizarrerie de l’archipel !