Joyeux Pocky Day !

 

Dimanche dernier se fêtait au Japon le « Pocky Day » ! Si vous ne connaissez pas cette marque de friandise au chocolat, sachez qu’au Japon vous ne pouvez pas passer à côté !

Pocky est le nom de nos Mikado français, pour la petite histoire :

Mikado est un biscuit à l’origine fabriqué par Ezaki Glico Company depuis 1965. Il a été commercialisé tout d’abord sous le nom de « Chocotek » puis sous le nom de « Pocky » en référence a l’onomatopée japonaise pokki (ポッキっ) qui n’est autre que le bruit du Pocky quand on le croque.

C’est en 1982 que Mikado est commercialisé en France à travers la création d’une co-entreprise entre General Biscuit Glico France S.A et LU. Faisant directement un lien avec le jeu de société, Mikado est donc un produit sous licence. Glico a cédé les droits à LU pour pouvoir fabriquer et distribuer ce biscuit en France.

 

Pourquoi fêter le Pocky Day le 11 novembre ? Tout simplement à cause de la date 11/11 qui rappelle la forme des célèbres bâtons enrobés de chocolat (ou autre…)

Tout ça pour en arriver au fait que les fans de la marque ont fêté ce jour avec quelques jolis Fan Art trouvés sur Pixiv.net.

 

A suivre dans la galerie d’images :

 

Source : Crunchyroll

[learn_more caption= »Source sur Pixiv.net »] via ユンケル via けい@1日目東セ46a via ノミのしんぞう@支部企画参加中 via ペンポップ□マイピクについて via 真白かなと via 紅蓮花 via 爽々 via おかゆ via のら via 千助 via しぐれうい via 千歳草 via 787.TSUBAME via  via 小麦 via 黒谷 葵 via うけ via らいら via 丘 via あっぷりけ88 via ながつき via ポ~ン via ゆあ via Yu★i via すあま@デジタル模索中 via 栗原【通販中】 via きつね via ペコー via まむ via ツーガクローニ・ジッチャオル via はりかも via じゅん via 羽乃 via 大石 via patty via 十五日 via イチゼン via チドリ via yukke via ぺーた via だぶ竜 via 風李たゆ via カナ太@いろいろ勉強中 via のびすぎたパスタ、 via みつきひな viaうそ太郎三日目ロ25b via ぴよな via dgs via こなぎ via のうか via ともやみ via 零花◆西り-26b(月) via により via えく via はぎこ via 丹雨@再販開始しました via チヤキ via 狐狐 via RxJx via ぴよっこ。(P4-Co.) via カゲロウ via トリニィ via Yoko via マゼラン via  via O-カワラ via TY via 九条高尾@つい厨。 via CHAKO via たますけ。遅筆大王 via 千実花 via ネプア@冬2日目/東5ヒ01a via ゆーちょ via 唯々萌 via こるり via たれムキ via らすくま via つるぺた幼女▶▪◀ゆきと via carcassa via poihuru via 千緒 via イチラン via ひろ via 万延元年のぷにぷに(アオガメ) [/learn_more]

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

[24/04]Le kiosque de la semaine

 

 

 

Au rendez-vous cette semaine, de petites trouvailles made in Japan pour finir le mois d’avril en beauté 😉

 

 

 

Le Cirque des Horreurs
Junji Ito / Tonkam

Qu’elle fasse appel à la nostalgie ou à des peurs nouvelles, l’horreur façon Junji Ito est capable de donner des frissons à tous les mordus du genre ! « Le Cirque des Horreurs » est au Japon le 13e volume de l’anthologie consacrée à Junji Ito.

 

 

Orange Chocolat T.1
Yamada Nanpei / Tonkam

Chiro et Retsu sont amis et voisins depuis l’enfance. Retsu est l’ainé d’une famille de danseurs. Son talent est réel et sa popularité grandissante, mais son amitié avec Chiro bat de l’aile. Un jour, suite à un souhait effectué au temple, les deux camarades échangent leurs corps. Ainsi l’esprit de Retsu se trouve dans le corps de Chiro et l’esprit de Chiro dans le corps de Retsu. Mais Retsu en plus d’être un grand danseur, est aussi un travesti célèbre connu sous le nom de «Prince Courtisane».

 

 

Wingman T.1
Masakazu Katsura / Tonkam

Kenta Hirono est un jeune collégien rêveur dont le souhait le plus cher est de devenir un vrai héros, un justicier qui combat les forces du mal !! Et son vœu va être exaucé quand il recueillera Aoi Yume, la princesse du Royaume de Podream. Cette dernière vient de fuir son monde pourchassée par l’infâme Rimel qui a renversé son père et veut désormais s’emparer du Dream Note, un cahier sur lequel tout ce que l’on écrit ou dessine devient réalité…

 

 

Liberty Liberty ! T.1
Hinako Takanaga / Taifu Comics

Itaru Yaichi se réveille un beau matin dans les poubelles après une nuit un peu trop arrosée et fait la rencontre d’un caméraman du nom de Kôki Kuwabara. Itaru emménage chez ce dernier après avoir promis de lui rembourser sa caméra qu’il a malencontreusement cassée. Petit à petit, il perçoit la gentillesse cachée de Kôki derrière ses airs bourrus et se sent subtilement attiré vers lui, mais il découvre que Kurumi, l’ancien amour de Kôki, travaille toujours avec lui… En bonus, des histoires supplémentaires.

(retrouver l’interview exclusive de Hinako Takanaga sur Manga.Tv)

 

 

Work In T.1
Tsuta Suzuki / Taifu comics

Iizuka est gay. Un soir, son jeune supérieur l’invite à boire un verre. Iizuka semble avoir des sentiments pour celui-ci. Cependant, ne parvenant pas à se souvenir de ce qui s’est passé ce soir-là, il en fait part à Takase, qui met de la distance entre eux. Iizuka, choqué, se demande ce qu’il a bien pu faire mais soudain, Takase l’embrasse…

 

 

I am a Hero T.1 et 2
Kengo Hanazawa / Kana

Hideo Suzuki, 35 ans, est un assistant de mangaka en manque de succès. Sa petite amie, Tetsuko, ne cesse de parler de son ex, un talentueux mangaka très en vue. Hideo est un homme craintif et souffre d’hallucinations : il parle avec un ami imaginaire… Cet homme est ce qu’on appelle un LOSER ! Tellement absorbé par sa médiocre vie, il ne remarque pas qu’il se passe des choses suspectes autour de lui… Tokyo va soudainement sombrer dans le chaos et être envahi d’humains qui n’en sont plus vraiment… Hideo va devoir se faire violence et se reprendre en main. Il en va de sa survie !

 

 

Ratman T.1 et 2
Sekihiko  Inui / Kana

Shuto Katsuragi est un garçon de 15 ans qui rêve de devenir un super-héros. Mais à cause de sa petite taille, personne ne prend son rêve au sérieux. Amadoué par la compréhension que lui montre une camarade de classe, Mirea, Shuto va se faire piéger. Enlevé, drogué et mis face à une situation de crise, Shuto signe un contrat pour utiliser un appareil qui lui permet de se transformer en super-héros. Ou du moins c’est ce qu’on lui a fait croire. Car en fait, il est devenu membre d’une association de malfaiteur, Jackal, en signant ce contrat et le « super-héros » qu’il est devenu n’est autre qu’un prototype de « Dark hero » nommé « RATMAN ». N’ayant pas d’autre choix que de suivre les ordres de sa supérieure, il se retrouve confronté à de « vrais » super-héros. Mais rapidement, Shuto va s’apercevoir que tous les héros n’exercent pas leurs métiers pour défendre la justice. Certains font cela par profit, considérant le métier comme du pur business. Doublement contrarié de faire à présent partie des « méchants » et d’apprendre que les héros ne sont pas tous conformes à son idéal, Shuto va tout faire pour rester fidèle à ses convictions : agir de manière désintéressée pour le bien d’autrui, selon des principes immuables de justice.