Le manga et la semaine de la francophonie, jour 05

À l’occasion de la semaine de la francophonie, nous avons décidé de nous arrêter sur des mangas ou des actions francophones qui ont marqué d’une façon ou d’une autre nos lectures. Ainsi, chaque jour du 18 au 26 mars, vous découvrirez une publication. En voici une qui sort de l’ordinaire et des sentiers battus, CITY HALL

 

City Hall – La maturité

City Hall, un manga, qui quelque part, symbolise un certain début de maturité du genre en France. Il a d’abord réussi à se faire un nom à part entière, et ses auteurs, Remi Guerin et Guillaume Lapeyre,  sont même désormais considéré par beaucoup comme incontournable, au point qu’autour d’eux une véritable communauté de fans s’est formé.
Il est vrai que transformer, dans un univers steampunk, de grands noms du 20e siècle comme Arthur Conan Doyle ou Jules Verne en personnage de manga au cœur d’un complot et d’une enquête aux twists surprenants était un véritable défi. En résulte une aventure haletante, pleine d’humour et de culture faisant de ce titre une œuvre incontournable pour quiconque s’intéresserait un tant soit peu à la production francophone ou européenne.
Cette histoire où tout ce qui est écrit sur du papier peut prendre vie s’est étalée sur sept tomes et a même donné naissance à un livre de jeu de rôle. 

Ils ont enchaîné sur une nouvelle série en 2016, en s’entourant de Sylvain Dos Santos et d’Alexandre Desmassias, Booksterz, et cette fois-ci, ce ne sont pas les auteurs en première ligne, mais les personnages des contes célèbres ! (Kana éditions, 2 tomes disponible)

 

Retrouvez nos autres focus de la semaine de la Francophonie:

Le pionnier, NOMAD

Le mythologique, SAVE ME PYTHIE

Le découvreur, TREMPLIN KI-OON

Le Pilier, DREAMLAND

Radiant de Tony Valente, le premier manga français édité au Japon !

Le shonen manga Radiant de Tony Valente, édité au Japon

[toggle title= »Transcription de l’interview en FR »]

Présentation voix off :
Cela fait plus de dix ans qu’il fait traîner ses crayons sur des planches à dessins et aujourd’hui le monde va bientôt le découvrir…

Ceux qui ne connaissent pas son nom le prennent pour un japonais, je vous parle du toulousain Tony Valente. Il est l’auteur du shônen à ne pas rater en ce moment : Radiant. De passage à Japan Expo il s’est arrêté quelques minutes pour discuter avec nous et nous laisser quelques confidences.

L’histoire de Radiant :
C’est un shônen manga donc plutôt dans l’action. Ca tourne autour du thème de la sorcellerie avec d’un côté mon héros qui est un sorcier qui prend part avec quelques autres sorciers à une aventure pour chercher le « Radiant ». Le « Radiant » étant un truc un peu fictif, on sait pas si il existe, on ne sait pas où il est qui fait pleuvoir les monstres sur le monde. Personne s’attaque à ça, les sorciers s’attaquent juste au monstre. Le héros, la quête qu’il va entreprendre, c’est de trouver la source. Puis il va se frotter au fait d’être un peu différent des gens et aussi d’être pourchassés par l’inquisition.

Tes inspirations :
Cela a commencé avec Dragon Ball, alors je pense qu’il y a un fil conducteur dans tout le travail qui doit ramener sans arrêt à Dragon Ball mais y a plein de truc. Disons qu’en grosse partie le shônen qui découle de Dragon Ball directement dans tous les trucs d’action, les « Naruto », « One Piece », etc. D’un autre côté pour ce qui est de l’univers et du type d’histoire que j’introduis dans Radiant, ça vient plus des romans fantasy, des romans fantasy jeunesse. Le visuel de l’univers, c’est peut-être plus des jeux vidéo. Donc j’ai fait une salade avec tout ça. Murata [Yusuke] pour ceux qui le connaissent, on retrouve plein influence dans mon boulot, oui. Disons que c’est vraiment un pilier, Toriyama a été un pilier quand j’étais enfant au niveau du type de dessin et du dynamisme, etc. Ces dernières années quand j’ai découvert « Eyeshield [21] » , Murata est arrivé d’un coup, au sommet, au top du top du dessin. C’est vraiment mon dessinateur préféré. Même avec One Punch-Man en ce moment.

Le thème des parias :
j’avais décidé d’abord le héros avant toute chose. Ca fait une dizaine d’année je crois que j’avais Seth, le héros qui était dessiné sur plusieurs croquis. Il avait des têtes différentes des fois mais j’avais déjà ce mec qui cachait ses cornes. Je savais pas trop pourquoi mais dans mon idée il était différent des autres et il devait les cacher pour une raison quelconque. C’est passé par plein de chose dans ma tête : à un moment donné c’était un espèce de vampire, à un moment donné c’était un démon qui revenait et puis après d’un coup ça s’est cristallisé autour de tout ce thème la sorcellerie et l’inquisition. Quand j’ai trouvé la sorcellerie et l’inquisition, je me suis dit : « c’est parfait ». Si c’est un sorcier, il est chassait par l’inquisition. L’inquisition m’intéresse beaucoup donc c’est là que ça s’est figé on va dire. Malgré moi, c’était déjà un paria dès que je l’avais dessiné, je sais pas trop pourquoi. Et puis quand j’ai commencé le tome 1 et que j’ai un peu avancé, je me suis dit en fin de compte puisque c’était le thème un peu inconscient qu’il y avait dedans, je crois que c’était le bon fil conducteur à tenir jusqu’à la fin. Tout au long des épisodes que j’imaginais dans ma tête, ça revenait sans cesse. Déjà dès le tome 2 avec l’histoire de « Rumble Town » où là on est en plein dans les parias d’un côté, des moins parias de l’autre et les sorciers qui arrivent au milieu, parias parmi les parias et qui doivent se battre d’un côté et de l’autre ; ça mettait en avant ce thème.

Combien de tomes ?
Dès que j’ai posé ma plume, je me disais : « Bon bah, rendez-vous au tome 20 pour la fin ». Au tome 20, j’en sais rien mais j’aimerai aller vers la quinzaine de tomes, ça me plairait. Après, j’ai fait semblant avec l’éditeur « On va jusqu’à trois et on voit après ? », « oui, oui d’accord… j’avance… ». Et puis dans ma tête c’était pas possible parce que ce que je lis, c’est les manga « fleuve », les Naruto, One piece, etc et les mecs ils écrivent quoi ! Et j’ai fait de la même manière, je me suis dit si ça devait se terminer au tome 3, je le saurais pendant que je commence le tome 3 et j’essaierai de m’arranger pour faire plus ou moins une pseudo fin. Malheureusement, je dis 15/20 mais c’est serré dans ma tête parce que tout ce que j’aimerais raconter sur les personnages que j’ai mis en place et d’autres qui vont arriver, dans ma tête, ça prend de la place. Et je vois que même si j’arrivais au tome 15, ce qui serait super, j’imagine que je serai pas à la fin encore. Quand j’ai élaboré l’histoire, j’ai fait en gros la colonne vertébrale en me disant : « voilà ce qui va se passer, les noeuds qui vont ponctuer la série ». Il y a un noeud qui est « Rumble Town » avec le tome 3. C’est un noeud que j’avais prévu depuis le tout début avec l’arrivée de plein de personnages et de plein de factions différentes. Ce qui est en découle va donner lieu à l’histoire de fond de Radiant, ça commence vraiment au tome 3… à la fin du tome 3… dernière page du tome 3, on rentre dans l’histoire. Et après ça, je sais que ça va mener à deux, trois ou même quatre truc très important à amener.

Faire des BDs [franco-belge], ça forge la technique ?
Je pense que j’ai vraiment fait « mes classes » comme on dit, en faisant trois séries avant. Quand je regarde mon tout premier album franco-belge, je me dis, je serais éditeur, je ne me serai pas édité… c’était pas bien ! Il fallait pas. Après, j’ai commencé à un jeune âge où l’éditeur s’est dit : « lui, il est jeune, il va progresser » donc il m’avait édité. Ca m’a mis le pied dedans. Beaucoup de gens me découvre juste à travers Radiant mais en fait il y avait dix albums avant et c’est sur ces dix albums que j’ai essayé de parfaire ma technique. Mais encore sur Radiant de toute facon, j’essaie d’avancer.

Une journée type de travail :
En gros, je me lève, je m’occupe un peu de ma fille. Quand c’est fini je me mets au travail. Quand je fais du « scénario », je m’isole dans une bibliothèque… c’est marrant, je m’isole dans un endroit où il y a du monde… c’est pas du tout isolé ! Mais je sors de chez moi, je vais dans une bibliothèque et je travaille du matin au soir sur l’histoire, en général je fais ça pendant une semaine. Le matin, j’essaye de crayonner, l’après-midi, d’ancrer. Des fois, je fais tout le crayonner d’un coup du chapitre, puis tout l’ancrage.

Envisager un rythme de parution à la japonaise ?
Je peux pas ! Je peux pas parce que je mets déjà au moins quatre jour pour écrire le chapitre, cela veut dire qu’il faudrait que je réalise le manga en deux jours et la moitié d’un jour de repos. Je travaille tout seul. Le délai entre deux tomes pour le moment, il a était d’à peu près 10 mois.

Le travail collaboratif :
Je travaillais en atelier mais je travaillais tout seul. Je ne travaillais pas avec d’autres personnes. Travailler avec d’autres personnes ce n’est pas possible. Je travaille mieux tout seul, ça c’est vrai. Si j’avais des assistants ça serait différent. Si j’avais des assistants pour faire les décors, ça, ça me plairait mais c’est une mécanique à mettre en place qui est longue, coûteuse et c’est vraiment un truc compliqué. J’ai essayé avec un assistant pour le tome 3 pendant quelques pages, vraiment très peu mais ça marchait pas. Je travaille mieux tout. je travaillais avec des scénaristes déjà, avec des coloristes, etc pour d’autres projets. je pense que je suis à 30% de mes capacités quand je sais que ça passe à la moulinette de quelqu’un d’autre. Donc si jamais par exemple, l’idée c’était de faire un boulot collectif avec d’autres mangaka français, je sais que je travaillerai, très, très mal.

Tes lectures :
Moi ce que je préfère ça reste One Piece, depuis le début et depuis toujours. One Punch-Man là, c’est vraiment fou fou. J’ai découvert Seven Deadly Sins récemment et j’adore ça, je trouve que c’est vraiment fantastique. L’Attaque des Titans depuis l’an dernier je suis à fond dessus. Et d’une manière générale, tous les mangas que fait Hiromu Arakawa depuis Fullmetal [Alchemist] et puis maintenant Silver Spoon, je sais pas, il y a un truc particulier.

Un dernier mot :
Radiant va sortir ce moi-ci au Japon, enfin je crois que c’est ce mois-ci [(juillet)], si ce n’est le mois prochain. Directement en tome relié, directement en librairie. C’est vrai qu’il faut mettre le « holà », parce que tous les gens pensent que si ça sort au Japon, ça sort que dans le shônen jump… ce n’est pas ça 🙂 ça sort au Japon, en librairie, c’est déjà une première parce qu’un manga français, c’était pas arrivé. C’est parrainé, normalement, je croise les doigts mais il l’a déjà fait donc ça devrait aller, par l’auteur de One Punch-Man qui a fait un petit commentaire et un petit dessin qui sera en bandeau promotionnel autour du manga. Je le dis là, ça me fait battre le coeur 🙂 Mon dessinateur préféré !

[/toggle]

[toggle title= »Transcript of interview in EN »]

He’s been drawing for more than 10 years now and soon the world will discover his creations… Those who don’t yet know him think he’s Japanese, but I’m talking about Toulouse born and bred Tony Valente. He’s the author of the not to be missed shonen: Radiant. Whilst attending Japan Expo, he spared us a few minutes of his time.

The story of Radiant:

It’s an action packed shonen manga. The story revolves around the theme of witchcraft as the story’s hero (a witch)  joins up with other witches to hunt for the ‘Radiant’. The ‘Radiant’ is a fictional thing, we don’t know if it exists or where this thing is that rains monsters down on earth. No one fights it, the witches battle it out with the monsters. The hero’s, mission is to find the source. He’ll face difficult times for being different and will be hunted down by the Inquisition.

Your inspirations:

It all began with Dragon Ball, so I think in a way my work all leads back to Dragon Ball and many other things. Let’s just say that a big part of shonen is inspired by Dragon Ball like all the action stuff: les « Naruto », « One Piece », etc. Inspiration for the story and the setting that I’ve used in Radiant comes from fantasy books, childhood fantasy books. For the visual aspect, maybe that comes more from videogames. I just slung it all together. Murata [Yusuke], for those who know him, has had an influence on my work. Let’s just say he always will. When I was a kid, I loved Toriyama for his types of drawings and their energy, etc… More recently I discovered « Eyeshield [21] » , Murata made it to the top of the drawing world. He really is my favourite artist. Even with One Punch-Man at the moment.

The outcast theme:

The hero came first before anything. My sketches of Seth have been around for 10 years now, He’s had different looks and faces but he’s always been this guy with hidden horns. I don’t know why, but I always imagined him to be different to others and he had to hide them for one reason or another. Loads of ideas went through my head: at one point he was some kind of vampire, then at another, I kept on thinking about a demon and all this boiled down to the theme of witchcraft and the Inquisition. When I found witchcraft and the Inquisition, I thought to myself : « that’s perfect ». If he’s a witch, he’s hunted by the Inquisition. I’ve always been really interested in the Inquisition so that’s where the idea came from I guess. As soon as I drew him, I knew he was an outcast, I just didn’t really know why. It was then that I started volume 1 and as I progressed, I figured that because it was the underlining theme throughout, I’d carry it through to the end. In all the episodes I was coming up with, this theme kept on popping up. Already in volume 2, with the story of « Rumble Town », we are  right in the heart of the outcasts on one side, the lesser outcasts on the other and the witches in the middle, outcasts amongst other outcasts who must battle from both sides; it put forward this theme.

How many volumes?

As soon as pen hit paper, I said to myself: « See you in volume 20 for the end ». I don’t know about 20 but I’d like to hit the 15 mark, that would good. I lied to the editor a bit, « We’ll get to volume 3 and see what happens? », « yes, ok… i’ll keep going… ». This just wasn’t possible because I read, the manga « rivers », the Naruto, One piece, etc and these guys just write and write! So I did the same, I thought to myself it must end on volume 3, but i’ll know that when I start it and i’ll try and round the story off. Unfortunately, I think 15/20 but that seems tight because everything I want to write about the characters, the things I’ve planned and other characters who will pop up here and there, that all takes up a lot of space in my mind. And even if I get to volume 15, which would be great, I expect it won’t be the end. When I developed the story, I basically built the spine of it telling myself: « this is what will happen, events are going to shake up the series ». One event is « Rumble Town » in volume 3. It’s a happening I’d planned from the very beginning with the arrival of loads of new characters and lots of different factions. What comes of it will give birth to the underlining story of Radiant, it really kicks off in volume 3… at the end of volume 3… on the last page of volume 3, we enter the story. After this, I know it will lead to two, three or four really important things to come.

Doing [franco-belgian] comics requires technique?

I think I learnt a lot through doing the series before. When I looked through my first franco-belgian album, I thought, if I was an editor, I wouldn’t have edited myself… it wasn’t good ! Looking back, I started young and the editor said : « he’s young, he’ll improve » so he edited me. I had gotten my foot through the door. People are finding out about me through Radiant but there were ten albums before this, and it’s with these ten albums that I tried to perfect my technique. I’m still trying to improve, even with Radiant.

A typical working day:

Basically, I get up and take care of my daughter. Once that’s done, I get to work. When I’m doing scenarios, I lock myself away in a library… it’s funny, I isolate myself in a place where there are lots of people… that’s not isolation! But I do get out the house, I go to the library and work from morning to evening on the story, and I usually do that for a week. In the morning, I try to sketch, the afternoon, I ink. Sometimes I do the sketching for one chapter in one go, and then all the inking.

Do you envisage regular publications like in Japan?

I can’t! I can’t because it already takes me four days to write a chapter, that means I’d have to create the manga in two days and half a day off. I work alone. The period between 2 volumes at the moment, is about 10 months.

Working in collaboration?

I worked in a workshop but I worked alone. I didn’t work with other people. Working with other people just isn’t possible. I work better on my own, that’s the honest truth It would be different if I had assistants. If I had assistants to help with design, I’d like that but it’s a difficult thing  to set-up, it’s time consuming, expensive and complicated. I tried working with an assistant during volume 3 on a few pages, a very small amount, but it didn’t work. I work better alone. I’ve worked with scriptwriters before, and colourists, etc for other projects. I think I’m at 30% of my capacity when working with someone else. So if, for example, the idea was to do a team thing with other french mangaka, I know I’d work badly.

Your reading list?

One Piece is my favourite, it has been and always will be. One Punch-Man, now that’s really crazy. I recently came across Seven Deadly Sins and I love it. I think it’s fantastic. Since last year, I’ve really been into Attack on Titan and in general, all Hiromu Arakawa mangas since Fullmetal [Alchemist] and now Silver Spoon, I don’t know, there’s something really going on here.

One last word:

Radiant will be released this month in Japan, at least I think it’s this month [(7th august)], if not, then month after, directly as a bound volume and in libraries. Everyone thinks that if it’s released in Japan, it only comes out in the shonen jump… but that’s incorrect 🙂 it’s released in Japan, in libraries, which is a first for a french manga. It’s sponsored (normally), my fingers are crossed but he’s already done that so should be fine, by the author of One Punch-Man who has left a little comment and a drawing which will appear on the promotional banner around the  manga. I tell you now, my heart is pumping 🙂 He’s my favourite artist!

[/toggle]

[toggle title= »日本語でのインタビューのトランスクリプト »]

10年以上絵を描いてる彼は、ようやく世界で知られるようになる。名前の知らない人は日本人だと思い、実はトニー・ヴァレントはトゥールーズ出身。最近、人気少年漫画『ラディアン』の作者。ジャパン・エキスポでインタビューをさせていただきました。

『ラディアン』のストーリーとは?

アクションの多い少年漫画です。マジックやウイッチをテーマとして、主人公は魔法使いの少年です。仲間と「ラディアン」を探しに行く冒険です。「ラディアン」というのは形と探す所の分からないもので、世界中に怪物が現れる原因です。魔法使い達は怪物と戦い、その原因を見つけるのは主人公の目的です。彼は他の人と変わってることと、アンキジション(異端審問)に追いかけられることもあります。インスピレーションは?初めはドラゴンボールでした。0僕はずっとドラゴンボールを思いながら漫画を描いてます。でもそれだけではなく、その他の少年漫画『NARUTO-ナルト-』、『ONEPIECE』からもインスピレーションを受けています。一方、「ラディアン」のストーリーと世界のアイディアはもっとファンタジー小説から想像しました。ヴィデオゲームからも多くのインスピレーションを得ました。村田雄介先生を知ってる方は既に分かったと思いますが、彼の作品から僕の作品へのインスピレーションを受けています。鳥山明先生の作品も同じように、子どもの時からすごく印象的で、よく絵やダイナミズムの真似してました。数年前、『アイシールド21』を発見してから、村田先生が僕にとってトップになりました。僕が一番好きな漫画家です。最近の『ワンパンマン』もそうです。

差別というテーマはなぜ?

最初は主人公を決まりました。年前から「セット」と言うヒーロをあちこち描いていました。毎回違う顔をしてたが、角を隠す奴でした。理由は自分もよく分からないけど、彼は他の人と違うことが重要で、角を隠さなくちゃならないの。ある時彼は吸血鬼だったとか、悪霊であったとかありました。それからいきなり魔法使いとアンキジションというテーマをみつけて、「これで完璧だ」と思いました。魔法使いだったら、アンキジションに追いかけられるんだ。アンキジションにとても興味を持ってます。初めから差別されるキャラクターだった。第1巻目を描いて、すこし進んだら、無意識的にこのテーマが浮かんできた。これが一番重要だったんだ。いつも思い出していました。第2巻目から『ランブル・タウン』の話で差別される人と差別する人の間に魔法使い達が戦っています。

巻数は?

ストーリーを書き終わってから巻で終わると思ってたけど、まだ分からないですね。巻まで描いてみたいです。出版者と「3巻を描いたら、また考える」と言ったが、実は無理だと分かってます。僕の頭の中には『NARUTO-ナルト-』とか『ONEPIECE』という長編漫画があるので、日本の漫画家達と同じ様に僕も漫画を描きたいです。もし3巻で終わるなら、巻を描き始めてから何となく終わらせようと思っていました。から20巻と考えていますが、実はちょっと厳しいかも。僕の頭の中に既に紹介されたキャラクターや、後から登場する人物がたくさんあります。15巻を描いてもおそらくまだ終わらないと思ってます。最初はストーリーの構造と主のエピソードを創造しました。一つは第3巻に起こる『RumbleTown』というエピソードです。新しい人物とグループがたくさん登場する時で、初めから意識していました。それから『ラディアン』の主なストーリーが始まるんだ。第3巻の最後のページから本当にストーリーが始まります。後からまた重要なエピソードが2、3、4つぐらいあると思います。

ベルギー・フランスのコミックの技法は漫画の描き方に役に立ちますか?

昔にコミックを3つ描いて練習しましたが、デビュー作をみると、自分が出版社だったら絶対出版しなかったと思います。若い出版者が「この若い漫画家はきっと進歩する」と言って、出版してくださった。これがデビューでした。多くの人は『ラディアン』で僕のことを知ってるけど実はコミックを10冊描いたので、それで練習しました。でも『ラディアン』でもっとうまくなりたいと思います。

漫画家としての一日は?

起きてから娘の世話をして、仕事を始めます。「脚本」を書くときは、図書館に孤立します。人が多い所に孤立するのは可笑しいけど。とにかく自分の家を出て、朝から晩までストーリーについて研究します。普通、一週間ぐらいかかります。午前中は鉛筆で描いて、午後中はインクを塗るんだ。時々鉛筆で下描きを一章全体してから、全部清書をします。

日本のような発行点数はいつ?

無理です!一章を書くには4日間かかりますので、漫画全体を完成するには2日間と休みの日の半日間がかからなくちゃならいのです。漫画は一人で描いてます。今まで2巻の発行の間には10ヶ月間ぐらい経ってました。アトリエで働いてましたが、他の人とは仕事していませんでした。一人で働く方が効率的です。アシスタントがいれば別なんですけど。特に背景をしてくれるアシスタントが欲しいですね。でも時間とお金もかかります。第3巻を描いた時にはアシスタントが少し手伝ってくれました。でもやっぱり一人の方が良いです。昔は脚本家や色を塗る人と働きましたが、その場合は自分の能力の3割しか使えないみたいです。もしグループで、例えば他のフランス人の漫画家と漫画を描くことになったら、きっとあまりうまくいかないと思います。

好きな漫画は?

一番好きな漫画はやっぱり『ONEPIECE』です。『ワンパンマン』もすごいです。最近『七つの大罪』もすごく好きになりました。去年から『進撃の巨人』もけっこう好きです。特に荒川弘先生の漫画が好きですね。『鋼の錬金術師』はもちろん、『銀の匙SilverSpoon』も印象的です。

最後の一言?

『ラディアン』は今月か来月に日本で発売されます。0直接本屋で発売されます。皆は日本なら『少年ジャンプ』を思いますが、そうではないです。初めてフランスの漫画が日本で売られます。『ワンパンマン』を描いた漫画家に一言と小さい絵をいただきました。この絵が『ラディアン』の販促品として一緒に購入できます。

[/toggle]

L’éditeur Ankama sait dénicher des perles rares dans le monde du manga. Après avoir édité les auteurs français Rémi Guérin et Guillaume Lapeyre avec leur manga City Hall en 2012, l’éditeur du célèbre jeu Dofus continue sur sa lancée avec Radiant de Tony Valente en 2013. Ce dernier ne cache pas avoir bénéficié du rayonnement de ses prédécesseurs et notamment grâce au succès de Dreamland de Reno Lemaire.

Radiant-tony-valente-couverture-tome-1-ankama-interview-edition-japon-japan-expo-manga.Tv

Tony Valente a débuté sa carrière avec la bd franco-belge en 2004 et 11 ans après avoir « fait ses classes », il se lance dans le shônen manga. Inspiré par Dragon Ball, l’univers des jeux vidéo et des romans fantasy, Radiant naît petit à petit dans l’esprit de l’auteur et le personnage principal prend forme.

Radiant, c’est l’histoire de Seth un jeune apprenti-sorcier qui rêve d’éliminer la menace des Némésis qui plane sur le monde. Jusque-là, cela s’apparente à un shônen type, on tombe dans la classique quête initiatique d’un héros qui part à l’aventure et rencontre tout un tas d’adversaires, de compagnons, etc, mais ce qui surprend dans Radiant, c’est la qualité du travail réalisé aussi bien au niveau du dessin que de l’univers qui prend place peu à peu. Difficile de croire que la série devait être publiée en 3 tomes tellement l’aventure semble gigantesque à l’instar d’un One Piece dont l’auteur est un fan inconditionnel.

Outre le dessin et l’univers, l’humour est omniprésent dans l’histoire. Et quand on dit humour, on ne parle pas de celui qui fait sourire mais bel et bien d’un humour qui vous fait rire à gorge déployée. Un humour à la Kaamelott que les fans d’Alexandre Astier reconnaîtront tout de suite.

Ce mélange magique fait de Radiant un manga à la française atypique qui a de belles années devant lui et qui se voit aujourd’hui ouvrir les portes du marché japonais le 7 août prochain ! Une première pour un mangaka français qui avait déjà surpris le public japonais. En effet, Tony Valente avait confié dans une interview « Il arrive que des Japonais croient Radiant d’origine nippone » ! Un beau compliment pour l’auteur qui rêve d’atteindre les 20 tomes (et peut-être plus) pour son shônen made in France et c’est le minimum que nous lui souhaitons !

 

Radiant-tony-valente-planche-ankama-interview-edition-japon-japan-expo-manga.Tv

 

Le manga devrait être édité au Japon chez EuroManga, spécialisé dans les auteurs étrangers. La série Radiant compte 3 tomes à ce jour en France chez l’éditeur Ankama :

[toggle title= »Résumé du Tome 1 de Radiant : »]

Seth est un aspirant sorcier de la région des Pompo Hills. Comme tous les sorciers, c’est un « infecté » : un des rares êtres vivants ayant survécu au contact des Némésis, ces créatures tombées du ciel qui contaminent et déciment tous ceux qu’elles touchent. Son apparente immunité lui a fait choisir une voie qui lui semblait toute désignée : devenir Chasseur et combattre les Némésis.
Mais plus que ça, Seth souhaite s’engager dans une quête qui dépasse la simple chasse aux monstres… Entouré d’une faction de sorciers, il parcourt le monde à la recherche du Radiant, le berceau présumé des Némésis, sous l’œil terrible de l’Inquisition

[/toggle]

 

Crédits images / Copyright : © Ankama Editions, 2015

[Interview] Atsushi Kaneko, le mangaka le plus punk de sa génération

Couverture-Wet Moon-tome1-Casterman-Sakka

C’est à l’occasion du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême que nous avons rencontré Atsushi Kaneko. Il nous parle tranquillement de ses folles œuvres. Toutes fantastiques (dans tous les sens du terme !)

Atsushi Kaneko est connu pour ses mangas un peu underground. Il a été édité une première fois en France par les éditions IMHO avec son excellent manga Bambi.

Couverture Bambi - Atsushi Kaneko - IMHO

Un manga qui avait surpris par son histoire et sa composition complètement barrée. Un manga très « rock » dans tout les sens du terme. La jeune héroïne, Bambi, est une chasse de prime de 16 ans. Elle Kidnappe un enfant nommé Pampi pour le remettre aux « Vieux« , ses commanditaires. Mais cela ne sera pas facile, car ils deviennent la cible de mercenaires engagés par Gabba King, une rock-star débauchée qui souhaite récupérer l’enfant.

soil_couverture_tome_11_ankama_chronique_espace_manga.tvIl nous revient quelques années plus tard chez Ankama avec Soil, une satire de la société moderne, teinté de fantastique. Nous avons d’ailleurs fait une chronique, ici même, pour parler de ce phénomène.
couverture-Wet-Moon-atsushi-kaneko-sakka-casterman-tome-1-interview-manga-report-manga.tv-punk
Et voilà qu’Atsushi Kaneko est maintenant édité chez Casterman avec son nouveau manga Wet Moon.
Comme toujours l’histoire est basée sur un fond d’enquête policière baigné de surnaturel. Grâce à cela, l’auteur exalte nos sens et nous même sans dessus dessous avec son histoire complètement folle. Le tout avec des aplats de noir et une composition qui rend hommage au cinéma de David Linch, ainsi qu’au thriller.

planche-2-Wet-Moon-atsushi-kaneko-sakka-casterman-tome-1-interview-manga-report-manga.tv-punk
WET MOON © 2012 KANEKO Atsushi by KADOKAWA

Sata, un inspecteur de police de la ville de Tatsumi, est à la recherche de Kiwako Komiyama, une ouvrière dans une usine de métal qui a tué son collègue. Celle-ci demeurant introuvable, Sata a recourt à Tamayama, un personnage mystérieux.

planche-Wet-Moon-atsushi-kaneko-sakka-casterman-tome-1-interview-manga-report-manga.tv-punk
WET MOON © 2012 KANEKO Atsushi by KADOKAWA

Lire un manga d’Atsushi Kaneko, c’est être porté par une énergie punk, hors norme. Les cases vont au rythme de la musique, tantôt rapide, tantôt lent. Avec des cases percutantes et des dialogues comiques, quelques fois à coté de la plaque mais terriblement bons. Tout cela donne une dimension nouvelle à Wet Moon, c’est un manga où les personnages sont très colorés, ni gentil ni méchant, toujours bizarre. Des vrais personnages en sommes !

Ce mangaka ne cessera jamais de nous étonner.

Credit image : WET MOON © 2012 KANEKO Atsushi by KADOKAWA

 

[Japan Expo 2013] – Un bon démarrage en photo

La Grande Messe de Japan Expo a commencé Jeudi 04 juillet.
Le public bien présent le jeudi, un peu moins le vendredi (la faute aux résultats du baccalauréat ?) et très nombreux en ce samedi, fait des emplettes et s’émerveille devant la gigantesque statue de Raoh venant tout droit de l’oeuvre de Tetsuo Hara, Ken le Survivant. Cet auteur est aussi l’invité d’honneur de cette édition.
Les surprises vont en grandissant, les éditeurs décident de changer leurs fusils d’épaules avec de nouveaux stands plus originaux les uns que les autres, rivalisant d’inventions pour avoir une belle animation pour appâter le chaland.
La palme revient pour l’instant à Nico Nico Douga, qui organise un concours de karaoké dans le salon en faisant intervenir de nombreuses personnes du public qui se donnent à coeur joie de (casser les oreilles) chanter.

Mais Pika Edition n’est pas en reste non plus avant leur shooting photo sur l’Attaque des Titans en partenariat avec Wakanim.

Kaze, quand a eux, préfèrent miser sur leur énorme écran donnant une dimension de gigantisme au salon.

Les cosplayers ne cessent de nous épater. Certains cosplays sont bluffants et très bien fait. La finale de l’ECG fut encore un triomphe et les costumes d’excellentes factures. On ne peut s’imaginer le temps passé à faire ces costumes, ça en devient fascinant.

Coté Comic’Con, celui-ci ce développe tranquillement. La place aux web-séries devient de plus en plus grande. L’engouement pour des podcaster comme What The Cut ou autre, est assez énorme. Même eux n’en reviennent pas d’avoir autant de fans. C’est dans ces moment comme celui-ci qu’on réalise la portée que l’on peut avoir.

Héro Corp et le Visiteur du Futur font aussi le show, en déplaçant des milliers de fans et en leur diffusant des trailers, bouts d’épisodes…

Il est bon de noter que la diffusion de la Saison 3 d’Héro Corp se déroulera durant l’automne, mais avant il y aura des jeux sur les réseaux sociaux et sur les smartphones et tablettes sur l’univers de la série, laissant des petites indices sur ce que contiendra la prochaine saison. Ce n’est plus une série télé, mais une série multi-plateforme, de quoi ravir la communauté de fan.

Bref, encore une année où Japan Expo/Comic Con’ a su contenter et rassembler petits et grands.

Voici les petits plus de Manga.Tv à aller voir dimanche :

– Le stand d’ISAN MANGA, qui propose une édition de Kamen Rider de toute beauté.

– Le stand de Konohanim, parce que c’est des potes et qu’ils ont du bon matos.

– Le stand de Tsume, avec une incroyable figurine de Zorro Rorona et son attaque Tornade, juste bluffante !

– Le stand de Nobi Nobi, qui est vraiment tout mignon.

– Le stand de Pika avec leur grande tête de l’Attaque de Titans qui fait peur !

– L’expo Koko to Asoko, dont Manga.Tv est partenaire pour vous faire découvrir les talents de demain !

– L’espace Culturel Japon, qui permet de découvrir divers cérémonies.

– Le stand de Neko Wear, qui propose de tout nouveau t-shirt vraiment classe.

– Nous, qui nous baladons dans le salon, Johnny est en costard et Flavien en chapeau et Short 🙂

Ankama arrête ses mangas.

Ce fut tout d’abord une rumeur qui courait sur la toile depuis ce matin.

Via un commentaire du Community Manager d’Ankama sur Facebook qui annonçait que la maison d’édition française, bien connue pour Dofus, Wakfu etc… arrêtait la publication de ses sorties mangas (japonais).L’éditeur a donc annoncé officiellement l’arrêt de ses séries mangas japonais.

Les titres touchés sont donc :

Black Joke (en cours au Japon / 5 volumes sortis en France)
–  Hitman- Part time Killer (en cours au Japon / 10 volumes sortis en France)
La paire et le sabre (7 volumes au Japon / 4 volumes sortis en France)
Togainu no Chi  (en cours au Japon / 5 volumes sortis en France)

Il semblerait aussi que des certains titre BD soient aussi touchés. Pour l’instant rien n’est encore fixé.
Mais pour les mangas japonais, c’est bel et bien fini… Vous n’aurez pas la fin de ces titres !

Ankama ferait dont peau neuve en ce début d’année.

Au moins la série SOIL a été publié en entière !
Manga.Tv avait fait une chronique dessus justement :

Chronique Manga #21 – Soil

Soil Newtown est une ville paisible, où les gens vivent heureux et tranquille. Oui mais voilà une famille disparaît et tout le cadre idyllique tombe laissant apparaître une montagne de monstruosité et de « corps étrangers ».

Soil de Atsushi Kaneko (ed. Ankama) est un manga dérangeant et déroutant. Une enquête policière particulière trempée de surnaturel et de psychose collective.

Chaque tome révèle son lot de surprise. Il n’est pas étonnant de voir cet oeuvre, magistralement orchestré d’une main de maître, sélectionné au 40è Festival de la Bande Dessinée International d’Angoulême dans la Sélection Officielle.

Il figure aussi dans le top 10 des Meilleurs Mangas de l’année passée.

Pour ceux qui ne l’ont pas encore lu, il est grand temps de vous mettre à l’affaire Soil.

Flavien vous donne un peu plus de détail

Prêt à vous engouffrer dans le Soil ?

soil_couverture_tome_11_ankama_chronique_espace_manga.tv

Récap’ photos du Salon du livre et de la presse jeunesse 2012

 

Voici un petit aperçu de ce que vous pouviez apercevoir au  Salon du livre et de la presse jeunesse pour cette édition 2012 ! Au programme : des livres, les auteurs de Pokémons, des albums illustrés, des éditeurs jeunesses comme Nobi Nobi !, les auteurs Aranzi Aronzo pour leur nouvel album édité par IMHO, Les jolies poupées de Mimi et Lili, …

 

A suivre dans la galerie d’images :

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


Salon du livre et de la presse jeunesse 2012

Le Salon du livre et de la presse jeunesse 2012 ouvrira ses portes demain ! Du mercredi 28 novembre au lundi 3 décembre 2012,vous pourrez découvrir les dernières nouveautés sur les stands des éditeurs, assister à diverses conférences sur le livre et la BD ciblant la jeunesse, des expositions, des ateliers, etc.

Cette année le célèbre salon de Seine-Saint-Denis a choisi pour thème : l’Aventure !
Vous pourrez ainsi découvrir à travers les 7 pôles artistiques du salon (Ados, Art et Design, Bande Dessinée, Cinéma, Numérique, Presse et Théâtre) moultes livres papier et numérique, projections, ateliers, rencontres, lectures, expositions, …, c’est l’aventure !

Présentation officielle :

Le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis vous invite à la conquête d’un genre à part entière de la littérature jeunesse : l’Aventure.

Colonne vertébrale de la 28e édition du Salon, le thème de l’Aventure sera le trait d’union entre les nombreuses propositions littéraires et créatives programmées dans les 7 pôles artistiques, les rencontres qui prendront place dans la librairie européenne et les œuvres présentées par les artistes invités dans l’exposition « 28°W » au niveau -1 du Salon.

Qu’elle soit littéraire ou graphique, mouvementée ou intime, imaginaire ou réelle, historique ou fantastique… l’Aventure sera surtout, durant tout le Salon, absolument humaine et infinie comme en témoigneront les œuvres des 200 auteurs, illustrateurs, scénaristes, bédéastes et réalisateurs invités.

Des jeunes et petites structures éditoriales aux plus grandes maisons d’édition, le Salon offre chaque année au public le plus grand rassemblement d’éditeurs pour enfants avec près de 330 exposants internationaux présents.
Pièce maîtresse du Salon, l’exposition « 28°W », au niveau – 1, met en scène la puissance des aventures imaginées par des artistes européens qui s’expriment tout autant avec des mots qu’avec des images, fixes ou animées. Cette grande exposition appellera le public à parcourir, à travers dix « Folies » qui baliseront le parcours de chacun, les sentiers surprenants, et parfois inconnus, de la création.

Côté manga, Hidenori Kusaka et Satoshi Yamamoto, les auteurs de Pokémon Noir et Blanc seront présents pour des séances de dédicaces sur le stand de Kurokawa-Pocket Jeunesse le vendredi 30 novembre de 14h à 16h et le samedi 1er décembre de 15h à 17h, en plus de leur conférence spéciale le samedi 1er décembre de 14h à 15h.

Les éditeurs emblématiques seront bien entendus de la partie : Glénat (One Piece, Bleach, …), Pika Éditions (Kingdom Hearts, Grimms Manga, …), Ankama (Dofus, Nathalie CookBook, …), Delcourt (Otomen, Lily la menteuse, …), Casterman/Sakka (Thermae Romae, Taniguchi, …), Kurokawa (Pokémon, Soul Eater, …), Nobi Nobi ! ( (La Princesse au bol enchanté, La maison en petit cube, …), IMHO, Éditions FEI, …

   

 

Côté jeu vidéo, nous pouvons noter que l’éditeur indépendant spécialisé en livre de fantasy, de fantastique et de science-fiction : Bragelonne, avec ses labels Milady et Castlemore proposera toute une panoplie de novélisation dont certaines méritent amplement le coup d’œil telle la série de romans Assassin’s Creed d’Olivier Bowden dont le dernier tome, « Forsaken » vient tout juste de sortir (le 23 novembre dernier). Citons aussi Darksiders : le caveau des abominations, Halo : Primordium, Battlefield 3 : le russe, Sorceleur : La dame du lac (tome 7) ou encore les 3 romans de Mass Effect (Révélation, Ascension, Rétorsion) qui viennent de rejoindre le catalogue de Milady Gaming cette année.

Informations pratiques

Horaires du salon :
– Mercredi 28 novembre : 9h-18h
– Jeudi 29 novembre : 9h-18h
– Vendredi 30 novembre : 9h-21h30 (accès gratuit pour tous à la nocturne dès 16h30)
– Samedi 1er décembre : 9h-20h
– Dimanche 2 décembre : 10h-19h
– Lundi 3 décembre : 9h-18h

Tarifs du salon :
– Billet-coupe file : Pour éviter l’attente aux caisses, vous pouvez acheter et imprimer votre billet à l’avance, via notre billetterie en ligne.
Exclusivement en ligne, profitez de l’offre couplée à 6 €. Un billet coupe-file à 2 € et un chèque-lire de 4 €, valable sur l’ensemble du Salon.
– Billet sur place : Aux caisses, le prix d’entrée pour les plus de 18 ans est de 4€
– L’entrée gratuite au Salon est accordée aux enfants et jeunes jusqu’à 18 ans, aux demandeurs d’emploi et bénéficiaires des minima sociaux (justificatif daté de moins d’un an), aux handicapés et leurs accompagnateurs, et aux professionnels accrédités

Adresse du salon :
Espace Paris-Est-Montreuil

128, rue de Paris
93100 Montreuil

Transport :
Métro
 : Ligne 9 / arrêt Robespierre (10 minutes depuis Nation). Le Salon est situé à 20 mètre de le sortie rue Barbès)
Bus : N°102 / / Arrêt Sorins. Également desservi par les bus 115, 122, 127, 318


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


La sélection manga à Angoulême 2013


Le 40ème  Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (FIBD) se déroulera du 31 janvier au 03 février 2013 (avec Leiji Matsumoto en invité d’honneur, cf news précédente), en attendant cette date fatidique les BD/Manga/Comics sélectionnés pour les différents prix ont été révélés !
Les trophées mis en jeu récompenseront les albums selon différentes catégories : Officielle, jeunesse, polar et patrimoine. Certains titres ne sont pas inconnus du public, comme Soil ou Chi qui avaient déjà été nominés l’année dernière, d’autres comme Thermae Romae et ou 2001 Nights Stories sont nominés pour la première fois, nous souhaitons bonne chance à tous ces titres originaux qui ont su se démarquer des titres mangas habituels !

   

Sélection officielle

– I am a hero de Kengo Hanazawa – Kana

– Soil T11 d’Atsushi Kaneko – Ankama

– Thermae Romae T4 de Mari Yamazaki – Sakka

 

Sélection Patrimoine

2001 Nights Stories d’Hoshino Yukinobu – Glénat

– Anjin San de George Akiyama – Lézard noir

Sélection Jeunesse

– Chi – Une vie de chat de Konami Kanata – Glénat

 

[learn_more caption= »Voir la Sélection complète des 74 albums »]

Sélection officielle

– Aâma T2 de Frederik Peeters – Gallimard

– Alix Senator de Thierry Démarez et Valérie Mangin – Casterman

– Automne de Jon McNaught – Nobrow

– Big Questions d’Anders Nilsen – L’Association

– Daytripper de Gabriel Bà et Fabio Moon – Urban Comics

– Demain, demain de -Laurent Maffre – Actes sud

– Fables de Matthew Sturges et Bill Willingham – Urban Comics

– Heureux qui comme de Nicolas Presl – Atrabile

– Hors-zone de Blexbolex – Cornélius

– I am a hero de Kengo Hanazawa – Kana

– L’enfance d’Alan d’Emmanuel Guibert – L’Association

– L’or et le sang T3 de Maurin Defrance, Fabien Nury, Merwan Chabane et Fabien Bedouel – 12bis

– La grande odalisque de Bastien Vivès et Ruppert & Mulot – Dupuis

– La ruche de Charles Burns – Cornélius

– Le Nao de Brown de Glyn Dillon – Akiléos

– Le singe de Hartlepool de Wildrid Lupano et Jérémie Moreau – Delcourt

– Le temps est proche de Christopher Hittinger – The Hoochie Coochie

– Les Folies Bergère de Zidrou et Porcel – Dargaud

– Lorna de Brüno – 13 étrange

– Moi, René Tardi, prisonnier du Stalag II B de Tardi – Casterman

– Monsieur Strip de Yassine et Toma Beltner – Alter comics

– Orbital T5 de Sylvain Runberg et Serge Pellé – Dupuis

– Ovnis à Lahti de Marko Turunen – Frémok

– Pablo T2 de Julie Birmant et Clément Oubrerie – Dargaud

– Paolo Pinocchio de Lucas Varela – Tanibis

– Personne ne me fera de mal de Giacomo Monti – Rackham

– Quai d’Orsay T2 de Christophe Blain et Abel Lanzac – Dargaud

– Soil T11 d’Atsushi Kaneko – Ankama

– Thermae Romae T4 de Mari Yamazaki – Sakka

– Tu mourras moins bête… T2 de Marion Montaigne – Ankama

– Vingt-trois prostituées de Chester Brown – Cornélius

– Walking Dead T16 de Charlie Adlard et Robert Kirkman – Delcourt

 

Sélection Patrimoine

2001 Nights Stories d’Hoshino Yukinobu – Glénat

– Anjin San de George Akiyama – Lézard noir

– Anthologie Creepy – Delirium

– Batman : année un de David Mazzucchelli et Frank Miller – Urban Comics

– Intégrale Uderzo vol.1 de Philippe Cauvin et Alain Duchêne – Hors-collection

– Krazy Kat T1 de George Herriman – Les Rêveurs

– Le bus de Paul Kirchner – Tanibis

– Mimodrames de H.M Bateman – Actes Sud/L’An 2

– Pépito T1 de Luciano Bottaro – Cornélius

– Terry et les pirates 1939-1940 de Milton Caniff – Bdartiste

 

Sélection Jeunesse

– Ariol, le maître-chien de Guibert et Boutavant – BD Kids

– Billy Bob de Nix – Requins Marteaux

– Chi – Une vie de chat de Konami Kanata – Glénat

– Esteban T4 de Matthieu Bonhomme – Dupuis

– Hilda et la parade des oiseaux de Luke Pearson – Nobrow

– Jim Curious de Matthias Picard – 2024

– La mémoire de l’eau T1 de Mathieu Reynès et Valérie Vernay – Dupuis

– Le Royaume de Benoît Feroumont – Dupuis – lire la critique du T2

– Les carnets de Cerise T1 d’Aurélie Neyret et Joris Chamblain – Soleil

– Les légendaires : origines T1 de Patrick Sobral – Delcourt

– Les quatre de Baker Street T4 d’Olivier Legrand et Jean-Blaise Djian – Vents d’ouest

– Paola Crusoë T1 de Mathilde Domecq – Glénat

 

Sélection Polar

– Castilla Drive d’Anthony Pastor – Actes Sud / L’An 2

– Fatale T1 d’Ed Brubaker et Sean Phillips – Delcourt

– L’assassin qu’elle mérite T2 de Wilfrid Lupano et Corboz – Vents d’ouest

– L’épouvantail d’Olivier Cotte et Jules Stromboni – Casterman

– Le tueur de la Green River de Jeff Jensen et Jonathan Case – Ankam

[/learn_more]

Source : Conférence de presse FIBD


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


Nathalie CookBook, cuisiner japonais en BD !

 

Depuis sa 3e place à Masterchef, Nathalie N’GUYEN n’a pas chômé ! Elle sort cette semaine, le 29 novembre prochain une BD culinaire pour tous les amoureux de cuisine japonaise et asiatique, le tout illustré à la sauce manga par son amie illustratrice Dreamy.

Au menu : un album de 176 pages au format 16,5 x 18cm nous présentant les meilleures recettes de Nathalie ainsi que diverses anecdotes sur son parcours.

 

Un soir, autour d’un verre, Nathalie et son amie Dreamy se sont amusées à mixer leurs univers : de là sont nées leurs premières recettes illustrées ! Au début, il s’agissait de recettes japonaises qu’elles publiaient mensuellement sur leurs blogs respectifs. Puis est venue l’idée d’en faire un livre complet mélangeant les cuisines occidentales et asiatiques… En voilà le résultat aujourd’hui avec Nathalie Cookbook ! Leurs ingrédients ? De l’humour, de l’émotion, et de précieux conseils !

 

Résumé de l’éditeur :

Un métissage original de recettes de cuisine et de strips.

Depuis les plateaux de Masterchef, on ne peut pas dire que Nathalie ait pris le melon. Avec humour et second degré, elle nous ouvre les portes de son univers, et nous dévoile à travers des scénettes sa vie quotidienne, ainsi que ses recettes fétiches. Pour croquer ces tranches de vie, il y a du pain sur la planche ! Et qui de mieux placé que sa meilleure amie, dessinatrice, pour relever la mission ? En deux coups de cuillère à pot, tout y passe : amour, famille, travail, amitié, un vrai concentré de Nath ! Et, cerise sur le gâteau, un combat culinaire contre le chef Cyril Lagnac ! Dans Nathalie Cookbook, il est question de tout, mais surtout de cuisine !

 

L’auteure :
Nathalie a hérité de sa mère et de ses arrière-grands-parents le goût et le savoir-faire de la cuisine asiatique. Le déclic s’opère le jour de ses 18 ans. Elle s’enferme dans la cuisine familiale pendant plusieurs heures et prise de passion, elle ne s’arrêtera plus. Finaliste de Masterchef, Nathalie accède à plusieurs formations dont la maison Lenôtre et les cuisines de Frédéric Anton, aux trois macarons. Nathalie est aujourd’hui chef consultante pour des marques, des restaurants, des traiteurs ; chroniqueuse culinaire à la télévision, la radio, la presse et le web, et auteur culinaire. On peut la voir tous les lundis dans l’émission « Les Maternelles », tous les mercredis sur Doctissimo (dès mi-octobre) et début 2013 sur Cuisine TV. Découvrez son site et suivez toute son actu sur sa page Facebook !

L’illustratrice :
Dreamy est une illustratrice de 26 ans qui vit à Paris. Elle dessine depuis qu’elle est toute petite car elle a grandi avec les mangas, les animes et une influence asiatique qui lui vient du côté de sa mère (chinoise). Sophie a suivi les cours d’une école d’art multimédia à Paris, avec une spécialité dans l’animation. Après son diplôme, elle a travaillé dans le jeu vidéo, le dessin animé et la production audiovisuelle. Puis elle est partie pendant un an auJapon pour l’aventure humaine et, pourquoi pas, professionnelle ! Elle a d’ailleurs ouvert un blog pour y raconter son quotidien nippon et a commencé à se faire connaître. Parallèlement, son amie Nathalie, rencontrée 8 ans plus tôt, finissait 3e à Masterchef et ouvrait un blog de cuisine.

Exemple de recette tirée du blog de Nathalie, les Tempura :

Nathalie Cuisine © Copyright 2011. Tous droits réservés

Source : Ankama


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


[19/06]Le kiosque de la semaine

 

 

 

Un mois de juin bien rempli pour avoir toutes les bonnes lectures dans la valises 😉

 

 

C.L.A.S.S. (one shot)
Natsumi Aida / Delcourt

Leila vient d’arriver dans son nouveau collège et dès le premier jour, elle est surprise de découvrir que sa classe est particulièrement calme et ordonnée. Hélas, elle va comprendre très vite que ses camarades sont sous l’emprise de Jin, l’élève le plus charismatique du groupe ! Ce dernier a instauré un système totalement arbitraire qui classe les élèves en fonction de leur popularité. Mais lorsque Leila se voit proposer d’intégrer le groupe des dirigeants, elle se rebelle et jure de mettre fin à cette aberration !

 

 

Docteur Yôkai T.1
Yûki Satô / Pika

Kotoko Kasuga, 16 ans, est la curiosité de sa classe. Petite-fille d’exorciste, elle est en effet capable de voir les êtres surnaturels qui évoluent, invisibles, dans le monde des humains, et de les faire disparaître. En tout cas, c’est ce qu’elle prétend… Car en réalité, si Kotoko est bel et bien capable de voir des esprits, elle est incapable de leur commander de faire quoi que ce soit. Pas vraiment un souci : après tout, ses camarades de classe ne peuvent pas le savoir… à l’exception d’un nouvel élève un peu à part, Kuro Gokokuji, un solitaire toujours dans son coin, qui ne parle à personne. Le talent de ce dernier se révèle le jour où, partant en forêt pour enquêter sur des disparitions mystérieuses, divers élèves de la classe sont les victimes de Yamawaro, un yôkai imposant. Tétanisée, Kotoko reste impuissante, et c’est Kuro qui intervient. En fait, ce dernier ne se contente pas de voir les esprits et autres fantômes, mais entretient avec eux des liens tout à fait particuliers puisqu’il peut… les soigner !

 

 

From 5 to 9 T.1
Miki Aihara / Panini Manga

Nous avons tous un rêve. Celui de Junko est de s’installer à New York pour vivre des aventures passionnantes à l’instar des héroïnes de ses séries télé préférées. Belle et brillante, elle décroche un poste de professeur d’anglais dans une école privée. Junko a tout pour être heureuse, il lui manque seulement un amoureux et, même si sa grand-mère l’a déjà casée, Junko n’est pas emballée. Certes, l’heureux élu est bel homme mais c’est un bonze et épouser un moine bouddhiste n’est pas tout à fait ce dont Junko rêve. Le problème, c’est qu’il ne partage pas son opinion et a bien l’intention de ne pas lui faciliter ses futures histoires d’amour.

 

 

Kingdom Hearts T.1 et T.2
Tetsuya Nomura – Shiro Amano / Pika

Sora et ses amis vivent paisiblement sur une île paradisiaque. L’irruption des Sans-Cœur, êtres énigmatiques tout droit sortis des Ténèbres, met fin à leur quiétude et plonge Sora dans une épopée rocambolesque. Il y découvre son destin d’élu de la Keyblade, une arme en forme de clé aux pouvoirs immenses, et dont il devra découvrir le rôle. Il sera rejoint par Donald et Dingo, à la recherche du roi Mickey, disparu depuis peu. Ensemble, ils exploreront de nombreux mondes issus de l’univers Disney, et affronteront ses plus grands méchants, à commencer par Maléfique, de la Belle aux bois dormant.

 

 

Rhapsody in Heaven T.1
Kanan Minami / Panini Manga

Yura vient d’intégrer l’excellent lycée Tengai grâce à ses talents de nageuse. Son premier jour de cours est aussi celui de son premier baiser donné par un bel inconnu : Aoi Suzuki. Elle ne reste cependant guère longtemps sur son nuage, car dès le lendemain, elle apprend que le club de natation a été fermé. Son avenir au sein de l’école est donc compromis. Tandis qu’elle travaille d’arrache-pied avec son ami d’enfance, Kaichi, afin d’obtenir des résultats suffisants pour leur permettre de rester, elle retrouve le troublant garçon qui l’a embrassée. Une histoire passionnelle débute pour notre héroïne qui va connaître la trahison, le sexe, les désillusions…

 

 

S Friend
Piyoko Chitose / Tonkam

Inamori est un chef d’entreprise à qui tout réussit dans la vie. Il a une belle maison, des employés qui le respectent et des amis qui l’apprécient. Mais il y a une chose pour laquelle il n’a pas de chance : sa vie amoureuse. Après s’être fait briser le coeur par sa petite amie qui lui a dit qu’il n’était pas performant au lit, il décide de prendre du viagra pour éviter que cela ne se repoduise. Un soir, alors qu’il passe une soirée bien arrosée dans un club réservé aux hommes, il se fait raccompagner chez lui par Nana, un employé. Arrivé chez Inamori, Nana veut se désaltérer et boit par erreur le viagra !

 

 

Une Tempête aux Couleurs des Cerisiers (one shot)
Ai Yazawa / Delcourt

Kiyoshi et Takashi sont frères. Tous deux rêvent de réaliser le souhait de leur défunt père : faire remporter la première place du championnat de la ligue lycéenne de base-ball à leur équipe pour devenir un joueur professionnel. Mais seul l’un d’entre eux pourra obtenir ce privilège… Et pour ne rien arranger, Kumiko, dont Kiyoshi est amoureux depuis toujours, n’a d’yeux que pour Takashi. Pour le jeune frère, s’en est trop ! Comment trouver sa place dans l’ombre de cet aîné trop parfait ?

 

 

City Hall T.1
Guillaume Lapeyre – Remi Guérin / Ankama

Imaginez un monde où tout ce que vous écrivez prendrait vie. Imaginez maintenant qu’un individu utilise cette arme avec les plus sombres desseins… A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle, les forces de police de City Hall n’ont d’autre choix que de faire appel à deux des plus fines plumes de Londres : Jules Verne et Arthur Conan Doyle !

 

 

Ippo T.1 / saison 3
George Morikawa / Kurokawa

Dans le 4e combat de défense de son titre, Ippo doit affronter un boxeur inconnu venu d’Okinawa. Tout ce qu’on sait du Challenger, c’est qu’il prétend détruire le Dempsey Roll qui a fait le succès de Makunouchi! Ippo se lance dans un entraînement spécial pour renforcer son arme maîtresse…

 

 

Resident Evil – Marhawa Desire T.1
Naoki Serizawa – Capcom / kurokawa

Située non loin de Singapour et réputée pour son enseignement d’excellence, l’école Marhawa accueille sur ses bancs la future élite mondiale triée sur le volet. Mais depuis quelques jours, certains de ces élèves semblent atteints d’une « rage » inexplicable et incontrôlable. Doug Wright, professeur éminent en biotechnologies est appelé en urgence par la mystérieuse direction de l’établissement pour venir enquêter dans le plus grand secret sur ces étranges symptômes. Soupçonnant un danger biologique de grande ampleur, il contacte discrètement Chris Redfield, agent du B.S.A.A. luttant contre le bioterrorisme…

 

 

Rules T.1
Kano Miyamoto / Taifu Comics

Yuki est au lycée, il ressent un complexe d’infériorité à cause de son homosexualité. Afin d’oublier son amour pour Atori, un élève de la même classe, il passe une nuit avec Hikaru, un bisexuel un peu plus âgé que lui. Bien qu’étant déjà amoureux de quelqu’un, Yuki se sent bien dans les bras de Hikaru. Un jour, Atori les surprend en train de s’embrasser…

 

 

Avoue que tu m’aimes T.1
Aya Oda / Soleil

Contrainte de mettre fin à sa carrière d’athlète, Oseki cherche un emploi susceptible de lui apporter l’adrénaline dont elle a besoin. Elle travaille dans une petite maison de disque mais compte bien la quitter. Son patron lui demande un dernier service : devenir l’agent d’un jeune artiste rock en manque d’inspiration. Elle ignore alors qu’il va lui falloir être très disponible pour exciter la créativité du jeune homme.

 

 

My Own Private Otaku T.1
You Higashino / Asuka

C’est enfin le premier rendez-vous tant attendu par Morita, otaku notoire, avec Sakura, beau mâle de niveau A+++ ! Voulant que tout soit parfait, il a concocté le programme idéal pour une journée en amoureux. Mais entre ses fantasmes et la réalité, Morita va avoir bien du mal à garder les pieds sur terre, surtout quand Sakura provoque innocemment l’imaginaire débridé de notre fan de cosplay dans des scenarii « moetissimes »… Reste à savoir si cette version beta aboutira !

 

 

 

Love me Tender T.1 / Réédition
Kiki / Taifu Comics

Sae et Kazuki, deux amis mannequins, emménagent dans l’appartement de la belle Naoyuki. Mais contrairement à ce quelle semble, Naoyuki n’est pas une fille, mais un garçon, ami d’enfance de Kazuki ! Ce trio aux relations étranges va rencontrer de nombreux personnages, tous plus complexes les uns que les autres. Des personnages magnifiquement pensés et des situations variées et délicieusement ambiguës. Une écriture incisive associée à une narration ciselée au millimètre.

Dédicace de « Voyage au Japon » demain à Komikku

Rémi Maynègre, le dessinateur de Voyage au Japon – Tokyo (disponible aux éditions Ankama) sera en dédicace chez Komikku le samedi 21 avril 2012 de 15h00 à 17h00.

Un ex-libris exclusif et limité sera offert pour tout achat de l’ouvrage.

image

Voyage au Japon est un projet de beau livre autour du carnet de voyage d’un couple parti en lune de miel au Japon pendant 24 jours. Rémi Maynègre réalise les photos et les aquarelles pendant que Sandrine Garcia raconte. Tous deux passionnés par le Japon, Rémi et Sandrine veulent faire partager leur expérience unique au plus grand nombre, tant aux Français en leur donnant envie de découvrir le Japon, qu’aux Japonais en leur faisant partager une vision européenne de leur voyage.

Komikku
61, rue des Petits-Champs
75001 Paris – Métro Pyramides.
01 40 20 93 44

Source : http://www.manga-news.com

[17/04]Le kiosque de la semaine

 

 

Le calme annoncerait-il une tempête ? possible. Pour vous faire patienter avant le déluge, découvrez cette semaine une série de One Shot frais et audacieux chez Casterman dont vous me direz des nouvelles !

 

 

Blue  (one shot)
Kiriko Nananan / Casterman

Dans un lycée japonais de province, deux jeunes filles vivent au fil des jours et des semaines une expérience aussi intense qu’inattendue : la transformation de leur amitié en sentiment amoureux. Comment vont-elles affronter ce bouleversement majeur, à un âge, l’adolescence, si décisif dans la vie des êtres humains ?

 

L’Homme qui Marche  (one shot)
Jiro Taniguchi / Casterman

Qui prend encore le temps, aujourd’hui, de grimper à un arbre, en pleine ville ? D’observer les oiseaux, ou de jouer dans les flaques d’eau après la pluie ? D’aller jusqu’à la mer pour lui rendre un coquillage dont on ne sait comment il est arrivé chez soi ? L’homme qui marche, que l’on apprend à connaître à travers ses balades, souvent muettes et solitaires, rencontre parfois un autre promeneur avec qui partager, en silence, le bonheur de déambuler au hasard.

 

La mal aimée  (one shot)
Dong-Hwa Kim / Casterman

Ce nouveau titre de Kim Dong-hwa se compose de onze récits courts, indépendants les uns des autres, tous parfaitement autonomes. Ils ont pour thème récurrent la vie des femmes dans la Corée d’autrefois, dominée par la morale confucianiste. Toutes les histoires se déroulent à peu près au cours de la même période et ont pour cadre ce monde rural que Kim Dong-hwa aime tout particulièrement, déjà mis en scène dans Histoire couleur terre. Le dessinateur y développe plusieurs de ses thèmes de prédilection (l’éveil de la sexualité, l’épanouissement du sentiment amoureux, la célébration de la féminité, le carcan des traditions, etc.), avec l’élégance graphique et la justesse de ton qui l’ont fait remarquer par les publics de langue française.

 

 

Les Deux Extras de la semaine :

 

Punch-Up T.1
Shiuko Kano / Kazé manga

Motoharu Maki est un brillant architecte ayant tout ce qu’il faut pour être heureux dans la vie, si ce n’était des goûts très pointus en matière de garçons ! Ce beau trentenaire se vante de placer la barre très haut et n’accepte que des partenaires d’un standing élevé. Mais un jour, alors qu’il supervise un chantier, Il rencontre Kota Oki, jeune ouvrier au sang vif, qu’il déteste immédiatement. Un coup du sort, incarné par le chat de Motoharu, va pourtant rapprocher les deux hommes…

 

Dofus La Bilbible
Mojojojo et Ancestral Z / Ankama

La Bilbible DOFUS Manga vous entraîne à la découverte des secrets de fabrication de la série. Suivez le parcours du projet original jusqu’à la série à succès que l’on connaît aujourd’hui avec plus d’un million d’exemplaires vendus… Entrez dans l’intimité des auteurs, Ancestral Z et Mojojojo : découvrez leurs influences, leurs astuces et conseils pour mener à bien vos projets, la vie d’une planche étape par étape… et même une histoire inédite !

Liste des animes en streaming légal et gratuit !

manga-tv-liste-anime-en-streaming-legal-gratuit-VOSTFR-VF

Chose assez courante sur internet : les animes en streaming gratuit, chose beaucoup plus rare : les animes en streaming légal et gratuit !

Manga.Tv va tenter de lister tous les animes disponibles sur internet légalement et gratuitement. De nos jours, beaucoup d’éditeurs tentent l’expérience du gratuit en espérant se rattraper sur les ventes de DVD. Un bon point pour les amateurs d’animes qui n’hésitent pas à acheter le coffret quand la qualité est au rendez-vous.

manga-tv-liste-anime-en-streaming-legal-gratuit-VOSTFR-VF
Crédits photos : Nickchoubg / Manga.Tv

 

 

Nous allons donc lister tout cela et chose magique (ou pas), vous pourrez tout visionner au même endroit : sur la web Tv Manga.Tv ! Il vous suffira de naviguer dans les onglets (« catégorie » par exemple) et choisir votre série. Vous pouvez laisser des commentaires, mettre la vidéo en favoris, la partager avec vos amis via Facebook, Twitter, etc.

La liste sera mise à jour au fur et à mesure des articles postés… Maintenant trêve de blabla c’est parti !

 

Liste des animes en streaming légal et gratuit

 A

B

C

E

F

G

H

I

J

L

N

O

Q

R

S

T

 

[learn_more caption= »Liste des animes en streaming légal et gratuit rétirés par les éditeurs »]

 

Liste des animes en streaming légal et gratuit rétirés par les éditeurs

B

C

D

E

F

G

H

J

K

M

N

S

T

[/learn_more]

 

[Streaming légal et gratuit] Baccano! VOSTFR – Ankama

Baccano!

VOSTFR Episode 1 – 13

(retiré par l’éditeur)

© Ryohgo Narita • Ascii Media Works/Project Baccano !

Résumé de l’éditeur :
Première série majeure du studio d’animation Brain’s Base (Durarara !!), Baccano! (« boucan » en italien) est un cocktail détonant mêlant alchimistes, voleurs, mafieux, immortels et démons sur fond de musique jazz ! Servie par un scénario choral mettant en scène près d’une vingtaine de personnages hauts en couleur dans le New York des années 1930, la série est tantôt mystique, sombre ou déjantée.

 

Bande annonce :

Fiche technique (Anime-Kun.net) :

Titre : Baccano!
Titre original : Baccano!
Année : 2007
Studio d’animation :
Brain’s Base
Production : Happynet Pictures, Media Works, Project Baccano
Réalisation : Ômori Takahiro
Chara-design : Kishida Takahiro
Auteur : Narita Ryohgo
Musique : FictionJunction KAORI (chansons), Kajiura Yuki (OP et ED: composition, arrrangements, paroles), Oda Kaori (ED: « Calling »), Paradise Lunch (OP: « Gun’s&Roses »), Yoshimori Makoto

Éditeur en France : Ankama. On ne présente plus la société Ankama, célèbre par son jeu en ligne gratuit Dofus ! Ankama a tenté l’expérience du streaming pour la première fois avec les animes Gurren Lagann, Planètes ou encore Eureka Seven (grâce à un partenariat avec Beez Entertainment). Fort de son succès, l’éditeur roubaisien a annoncé lors de Japan Expo 12e impact (2011) l’acquisition des droits VOD pour 3 nouvelles séries : Baccano!, Tetsuwan Birdy Decode et Kannagi.

 

* Notes : La série compte 13 épisodes, 3 épisodes de plus ont été ajoutés dans les bonus des DVD.

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

 

 

Le tome 1 de Debaser en téléchargement gratuit !

Vous ne connaissez pas Debaser de RAF ? C’est le moment de découvrir ce global manga survitaminé !

Grâce à l’initiative d’Ankama, vous pouvez télécharger le tome 1 gratuitement au format pdf à cette adresse : Label 619 – Focus sur DEBASER !

Cette histoire 100% Rock N’ Roll ,nous plonge directement en 2020, dans un Paris futur où la pop mielleuse à souhait est la seule musique autorisée. Tout autre genre est formellement interdit par le gouvernement sécuritaire. C’est alors que Joshua le rebelle et Anna l’intello vont se rencontrer et livrer une « Battle of Paris », hommage au célèbre « The battle of Los Angeles », d’un certain groupe (un peu Rock N’ Roll à ce qu’il parait) Rage Against The Machine (Killin the name of !?!). Leur but ultime ? Monter un groupe, jouer des musiques authentiques  et partir à la conquête du monde pour faire de la liberté une vérité ! Seulement, jouer du rock c’est comme jouer avec le feu…
Pas convaincu ? Un petit trailer alors :

C’est à l’occasion de la parution du tome 6 que RAF nous a fait l’honneur de nous accorder une petite interview lors de Japan Expo 12e impact. Envie de connaître RAF un peu mieux ? C’est parti !

Déjà 6 tomes parus :

 

La selection manga à Angoulême

La sélection officielle du 39ème Festival International de la BD d’Angoulême a été défini hier lors de la conférence de presse.

Pas moins d’une dizaine de manga ou apparenté au monde du manga vont concourir dans les divers sélections : Officielle, jeunesse, polar et patrimoine.

 

 Sélection officielle

  • Bride Stories Vol.1 (Ki-oon) de Mori Kaoru

Asie centrale, fin du XIXe siècle. Amir va être mariée contre sa volonté à un garçon plus jeune qu’elle… Mais la famille de la jeune femme décide d’arranger pour elle un autre mariage. Une série essentielle, portée notamment par la beauté de ses décors.

  • Le Samouraï Bambou Vol.7 (Kana) de EIFUKU Issei & Matsumoto Taiyo

À Edo (l’ancien Tôkyô), il y a deux cents ans, un samouraï sans maître, virtuose du sabre, décide, pour ne plus être tenté de le dégainer, de remplacer son arme par un sabre de bambou.
Ainsi commence sa nouvelle vie d’homme sage, rendu encore plus fort par son apparente faiblesse. Une fable lumineuse, habitée par le dessin suprêmement élégant de Matsumoto.

  • Soldats de sable (Le Lézard Noir) de Higa Susumu

Au printemps 1945, dans l’île d’Okinawa, la guerre prend fin sous les yeux des habitants, victimes à la fois des bombes américaines et des soldats japonais qui les utilisent comme bouclier. Adoptant le point de vue de plusieurs personnages, Susumu Higa met en évidence l’impuissance des civils face à la cruauté de la guerre.

  • Une vie dans les marges Vol.1 & 2 (Cornélius) de Tatsumi Yoshihiro

Acteur majeur d’une époque fondatrice du manga (il est l’initiateur du gekiga à la fin des années 50), Tatsumi offre à travers ce récit au long cours un témoignage de première main sur la bande dessinée dans le Japon de l’après-guerre. Un livre-somme, à la fois autobiographie, roman social et document historique.

  • Les Vacances de Jésus & Bouddha Vol.2 (Kurokawa) de Higa Susumu

Décidant de prendre des vacances bien méritées sur la Terre, Jésus et Bouddha s’installent à Tôkyô, où ils peuvent enfin se relaxer et vaquer à des occupations plus terrestres. Immense succès au Japon, ce manga original propose un regard décalé sur la société japonaise d’aujourd’hui.

  • Tônoharu  (Le Lézard Noir) de Martinson Lars

Daniel Wells, jeune et timide professeur d’anglais, s’installe dans une petite ville japonaise. Bien loin des clichés tokyoïtes, il doit composer au quotidien avec un environnement froid et angoissant. Un livre passionnant qui remet en question la perception occidentale du Japon.

 

Sélection jeunesse

  • Chi, une vie de chat Vol.6 (Glénat) de Konami Kanata

Que faire quand on est un mignon petit chaton et que d’un coup on se retrouve tout seul ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a bien mieux que ça : découvrir le monde !
De la chasse au pigeon à l’exploration du parc, de l’aspirateur à gâteaux aux courses-poursuites en tout genre, bienvenue dans une vie de chat pleine de joies et de surprises.

  • Crime School Vol.1 (Dargaud) de Morvan et Ooshima

Ici, les derniers sont primés et les premiers sont punis ! Tomoki est honnête, gentil, serviable, et aime par-dessus tout traîner dans les jupons de sa maman. Alors pour lui, la rentrée des classes dans cette école bien particulière, où petites frappes, voyous, délinquants de tout poil font la loi, risque d’être mouvementée…

Sélection patrimoine

  • Kuzuryu (Kana) de Shôtarô Ishinomori

À l’époque d’Edo, Kuzuryû retrace sur quelque 700 pages les tribulations souvent tragiques d’un apothicaire ambulant qui est aussi un tueur à gages à la recherche de son passé. Près de quarante ans après sa parution initiale au Japon, cet éblouissant  one shot  du grand Shôtarô Ishinomori n’a toujours pas pris une ride.

  • Sous notre atmosphère (Editions H) de Osamu Tezuka

Un taulard en cavale, un tortionnaire nazi, un espion industriel, une fugueuse amoureuse d’un clochard… Leur seul point commun : partager la même atmosphère, celle de la Terre et du monde grouillant des hommes. Une galerie de destins disparates à travers lesquels Osamu Tezuka livre sa vision de la condition humaine

  • Le Voyage de Ryu Vol.5 (Glénat) de Shôtarô Ishinomori

Voyageur spatio-temporel, Ryû se réveille seul sur un monde inconnu après le crash de son vaisseau, ses compagnons morts. Il vivra de trépidantes aventures où le temps et l’espace se télescopent, passé et futur inextricablement mêlés.
La redécouverte d’une saga SF à la manière des grands classiques, et toute la virtuosité d’un maître mangaka.

Sélection polar (nouveau prix en partenariat avec la SNCF)

  • Soil Vol.6 de Atsushi Kaneko

À Soil Newtown, ville nouvelle au milieu du désert, l’apparente normalité se lézarde de partout : disparitions, événements surnaturels, morts violentes et prolifération de mystérieux blocs de sel…
La police mène l’enquête dans une ambiance de folie rampante, tandis qu’Atsushi Kaneko revisite avec brio les codes du thriller et du cinéma d’horreur.

 

 

Et félicitation aussi à nos amis Frédéric Antoine et Yves Rodier pour la sélection de leur excellente BD dans la sélection Polar : Les aventures d’El Spectro , les mutants de la Lune Rouge (Lombard) !

Cette année le festival d’Angoulême en profitera aussi pour faire une exposition spécial Taïwan.

Le « manga » Taiwannais est en plein essor. Les dessins et les histoires sont fabuleuses.  N’hésitez pas a y faire un tour.

L’espace Mangasie  en partenariat avec MCM s’agrandit et vous fait profiter des toutes les actualités et conférence autour du monde du manga.

Une année riche en manga pour ce 39è Festival de la BD !

 

La Minute Manga avec Ankama

Comme on vous l’avait annoncé précédemment, Ankama en partenariat avec Manga-News lance « La Minute Manga« . Pendant une minute découvrez un manga.
Le premier « épisode » porte sur Bakuman, des créateurs de Death Note et d’Hikaru No Go : Takeshi Obata et  Tsugumi Ōba !

Tous les jours à 12h, deux fans vous livrent leur vision des mangas dans ce programme court.

Vous pourrez retrouver :

Le lundi et le jeudi : un manga d’actu

Le mardi : un manga classique

Le mercredi : une leçon sur une expression japonaise

Le vendredi : toutes les news incontournables de l’univers manga

Et le samedi : l’intégrale de la semaine !

Baccano! sur Ankama.com

Ankama via son portail vidéo Ankama.com va diffuser deux nouveaux programmes :

Baccano!

Baccano! (« boucan » en italien) produit par  Brain’s Base (Durarara !!) contient 13 épisodes. Diffusé en 2007 au japon, cet animé avait marqué les esprits car il c’est « un cocktail détonant mêlant alchimistes, voleurs, mafieux, immortels et démons sur fond de musique jazz ! Servie par un scénario choral mettant en scène près d’une vingtaine de personnages hauts en couleur dans le New York des années 1930, la série est tantôt mystiquesombre ou déjantée. »

Cette série sera disponible gratuitement et légalement sur le portail d’Ankama.com chaque mardi à 17h. Les trois premiers épisodes sortiront le 18 octobre 2011 à 17h !

« La Minute Manga »

Ce programme court mettra en scène deux fans qui vous montreront les dernières nouveautés mangas, parleront des classiques et en petit bonus, vous ferons une initiation au japonais !

Le programme sera diffusé tout les jours à 12h !

Soyez connectés !

La secousse de Magnitude 9 arrive bientôt !

Oui, nous savons le titre est de mauvais gout, mais c’est pour la bonne cause.

Il y a quelque temps nous vous avons parler du soutien des éditeurs et des artistes pour les japonais victime du Tsunami.

Les artistes de Café Salé ont crée des illustrations dans le cadre du projet Tsunami. Certaines ont pu être vendues lors de la vente aux enchères pour aider les sinistrés.

Pour ceux qui ont manqué cet évènement et qui voudrait acquérir ces illustrations, les plus belles images sont regroupés dans un seul et unique volume appelé : Magnitude 9 édité chez CFSL Ink.

Pour la modique somme de 30 euros ce recueil contient 250 pages pour 230 illustrations et avec plus de 200 artistes réunis autour d’une bonne action. Tout les bénéfices sont reversés à Give2Asia

Ne tremblons plus et apportons notre soutien en achetant ce magnifique album.

Collectif CFSL.NET

 

Asahi - www.asahiart.net
Klem - kanthesis.deviantart.com

Solidarité envers le Japon : les éditeurs s’engagent !

Café Salé

Solidarité envers le Japon : les éditeurs s’ engagent !.

Si vous aussi vous êtes touchés par tout ce qu’il se passe au Japon soutenez la cause Ganbare Nippon !

« Les terribles évènements qui se déroulent au Japon affectent tous les acteurs de l’édition de manga et d’animé, personnellement et professionnellement. Toutes nos pensées vont à ceux qui sont touchés par cette tragédie et cette crise sans précédents, et nous espérons de tout notre coeur qu’ils seront se remettre sur pied rapidement.

Ce site est lancé afin d’exposer les initiatives de soutien mises en place par les acteurs du marché en vue d’apporter une aide pertinente et sincère aux victimes de cette tragédie. Tout ce qui sera entrepris dans ce cadre au fur et à mesure sera détaillé ici. Le but est d’utiliser le plus pertinemment possible nos activités respectives d’éditeurs pour offrir une alternativ

e simple et impliquante pour les personnes souhaitant manifester leur soutien au Japon.

 

Qu’il s’agisse de dons à la Croix Rouge ou d’autres actions, chaque initiative sera totalement transparente. Nous remercions sincèrement tous ceux d’entre vous qui nous ont témoigné leur soutien et qui se sentent concernés par cette catastrophe. »

 

Source : http://ganbare-nippon.fr/

 

Akira Toriyama - Fond d

 

Je vous invite aussi à aller voir les très très jolis dessins que le collectif Café Salé mettra en vente aux enchères

http://cfsl.net/tsunami/

 

 

Un de des dessins du Collectif Café Salé

Dofus entre dans l’arène !

Après plus de 5 ans de développement, le jeu à l’origine même de Dofus sortira officiellement le 21 juin !
Dofus Arena se présente comme un jeu de combat tactique au tour par tour, à l’instar d’un Final Fantasy Tactics ou d’un Disagea à ceci près qu’il se joue… en ligne !

Il se distingue par 2 modes de jeux, le mode évolution qui inclut un tutoriel détaillé plongeant le joueur dans le monde des démons des heures et qui est à lui seul un mode histoire avant de commencer l’aventure en ligne.

Le deuxième mode de jeu, le mode Elite, se veut un PvP (Player Versus Player) « équilibré ». En effet, il offre un accès à tous les sorts et les équipements du jeu avec pour seule restriction un budget de 6 000 points alloués à chaque joueur pour parfaire son équipe. Vous l’aurez donc compris, la victoire ne dépendra que de votre capacité à adapter votre stratégie au fil du temps.

Bien entendu, le transmedia sera de mise comme s’est si bien le faire Ankama. On pourra donc retrouver par exemple, une quête débutant dans Dofus , et continuant dans Dofus Arena, sans pour autant léser les « non-joueurs » de Dofus ; ajoutant à cela le manga Dofus Arena déjà disponible, avec 2 tomes sortis.

Entre tournois, cartes d’équipement à collectionner et tactique à foison, Dofus Arena révolutionne le Tactical exclusivement PvP et tout cela GRATUITEMENT ! que demande le peuple…

Retrouvez aussi les premiers pas dans Dofus Arena avec notre quête Goultard à l’Ankama Convention #5 :

et une jolie gallerie de screenshot rien que pour vous :

Mage

Ankama Convention #5 en Vidéo !


Après deux jours de folies, l’Ankama Convention #5 comptabilise plus de 20 000 visiteurs !
L’ambiance y était détendu et festive.
On se retrouve pour jouer, pour papoter, pour s’amuser, pour découvrir les nouvelles actualités d’Ankama :
Slage, Island Of Wakfu, Debil Star’z, Mini Wakfu

Enfin bref, on s’est bien amusé aussi !
Vous pouvez retrouvez dans nos vidéos :
Un défi que Johnny et Flavien réalisent avec brio – surtout Flavien (avec un Rodéo de Bouftou MEMORABLE ! ) !
Ancestral Z nous fait, encore une fois, l’honneur d’une interview
– Une interview du monteur de Debil Star’z, la nouvelle trouvaille et production complètement déjanté d’Ankama !
– Des images de Slage : le nouveau jeu Hack’n Slash d’Ankama encore en développement !

Bref, que du bonheur dans ces vidéos.
En tout cas, nous on s’est bien amusés !

Ichi

TOT, le créateur de dofus en dédicace nationale !

C’est aujourd’hui que débute la tournée Française et Belge de TOT le créateur de Dofus et Wakfu ! Il sera en dédicace durant tout le mois d’avril !

En attendant, notre reportage sur la 5ème convention Ankama, voici les dates et villes où vous pourrez aussi rencontrer Ancestral Z et Mojojojo, les dessinateurs du manga Dofus !

  • Lundi 19 avril : Dédicace au Furet du Nord de Lille à 15h.
  • Mardi 20 avril : Dédicace à la librairie Brüsel de Bruxelles à 15h.
  • Mercredi 21 avril : Dédicace au Virgin Megastore des Champs-Elysées à 16h ! Dédicace exceptionnellement couplée avec DOFUS. En plus de Tot et Adrian, le prestigieux VIRGIN des Champs-Elysées accueillera Ancestral Z et Mojojojo (les dessinateurs de DOFUS).
  • Jeudi 22 avril : Dédicace à la librairie Ikoku de Montpellier à 15h.
  • Vendredi 23 avril : Dédicace à la FNAC de Lyon Part-Dieu à 14h.

Source : Mangavore

Mage

GAMEBLOG ET ANKAMA ANNONCENT LEUR ASSOCIATION

Pour accélérer son développement, Gameblog.fr s’associe à Ankama Presse.

Paris, le 5 novembre 2009 – Après plus de deux ans d’existence, Gameblog.fr accélère son développement en s’associant à la société Ankama Presse, qui entre ainsi au capital de Gameblog.fr. Un rapprochement mû par le partage d’une vision similaire du jeu vidéo, et la volonté d’offrir une information passionnée et professionnelle sur ce média en pleine expansion.

Site dédié à toute l’actualité du jeu vidéo, Gameblog.fr accueille désormais 1 million de visites par mois avec une très forte progression ces dernières semaines. Une accélération soutenue par de nombreuses nouveautés. Gameblog.fr a ainsi proposé à la rentrée 2009 une nouvelle formule de son site, le développement d’émissions vidéo régulières, l’ouverture d’outils communautaires et participatifs comme Gameblag, les blogs et ludothèques, ainsi que le lancement d’une émission TV diffusée toutes les semaines sur MCM (rediffusée en intégralité sur le site Premiere.fr).

Aujourd’hui, Gameblog.fr multiplie ses offres pour couvrir le jeu vidéo au plus près et avec passion grâce à des rendez-vous couvrant l’ensemble des médias :

· INTERNET : www.gameblog.fr

· TELEVISION : L’émission hebdomadaire « Gameblog » sur MCM

· PRESSE PAPIER : IG Mag (fournisseur des critiques de jeux)

· RADIO : Le LCI GameClub (partenaire de l’émission)

· EVENEMENTIEL : Loft’in Game

Si vous aimez les jeux vidéo, à bientôt sur www.gameblog.fr !

Dofus 2.0 vendus en moins de 3h !

Roubaix, France – 13 octobre 2009 – Vendredi dernier, Ankama lançait les préventes du Coffret Collector DOFUS 2.0 sur sa boutique en ligne Ankama Shop. Les 10.000 exemplaires disponibles ont trouvé preneurs en à peine 3 heures.

Le 2 décembre 2009, le jeu online le plus joué en France passera en version 2.0. Il s’agira de la plus importante évolution depuis son lancement. Un Coffret Collector réalisé à cette occasion et célébrant également les 5 ans de DOFUS s’annonce d’ores et déjà comme le succès vidéo-ludique de Noël.

10.000 exemplaires ont été mis en vente ce vendredi 9 octobre à 16h sur Ankama Shop. Après l’affluence de la première demi-heure, il n’aura fallu que 3h pour que tous les exemplaires trouvent preneurs. Le site www.ankama-shop.com a ainsi enregistré 40.000 visiteurs uniques sur cette période, laissant un très grand nombre de joueurs sur leur faim. Le coffret est toutefois encore disponible en précommande sur des sites partenaires, dont Fnac.com où il se classe meilleure pré-vente toutes plates-formes confondues et 2è des ventes de jeu vidéo PC. Un véritable raz-de-marée unique en son genre pour un jeu vidéo PC/Mac.

Ce Coffret Collector proposé en édition limitée pour la France, la Belgique, la Suisse, le Luxembourg et le Canada sera disponible dans le commerce dès le 2 décembre au prix public de 29,99€. Il contient la nouvelle version 2.0 de DOFUS ainsi que des objets et des avantages virtuels à même de ravir les nombreux fans du titre :
– 1 DVD-Rom comprenant le programme d’installation et de mise à jour automatique de DOFUS 2.0
– 1 figurine d’œuf de dragon : le Dofus Ebène sur son socle
– 1 carte du Monde des Douze
– 1 CD audio des musiques officielles de DOFUS 2.0
– 1 mois d’abonnement à DOFUS et DOFUSPocket, le service mobile de DOFUS + 2.800 Ogrines offertes (points à échanger pour bénéficier de services liés aux jeux).
– 1 carte DOFUS Premium offrant des avantages permanents en jeu et hors jeu
– 1 carte avec la panoplie du Roks Or et son familier la Dragoune Dorée
– 1 carte rare brillante du jeu de cartes Wakfu TCG

Pour en savoir plus sur Dofus 2.0, je vous laisse en compagnie de notre interview et démonstration du jeu DOFUS 2.0 réalisé lors du Festival du Jeu Vidéo

Vous pouvez voir à la suite de l’interview des Screenshot du jeu.

Angouleme, Chibi Sud, 5eme Emission, Salon du Livre… Ca arrive!

Et oui, ok… on a du retard et je vous répond: ET ALORS !
Maintenant rien que pour vos yeux toutes les interviews et photos d’Espace Manga spécial Angoulême

Avec des interviews de Junko Kawakami – Auteur chez Kana, Raf-Chan, auteur de Debaser chez Ankama, Aurore – la dessinatrice des affiches de Japan Expo et auteur entre autre de Kookaburra chez Soleil, Valente – Auteur de Hana Hattori chez Soleil, Philippe Geluck – le grand dessinateur d’une grande génération de bédévore avec Le Chat chez Casterman, on enchaîne avec Ludo Lullabi – Auteur de Lanfeust Quest et de World Of Warcraft chez Soleil, rien que ça!

Et on finit avec une interview de Antonello Dalena, Manuela Razzi et Michel Rodrigue (auteur de Cubitus après Dupa) qui ont sorti un tit bijou de Bd chez Le Lombard qui s’appelle Sybil la fée Cartable et aussi Ernest et Rebecca, c’est tout mignon, nous on adore!

Et enfin pour terminer avec la deuxième Journée, on est allé voir Ponyo sur la falaise le nouveau Chef d’oeuvre de Hayao Miyazaki en avant première. Donc vous pourrez voir nos réactions à chaud. Je vous rappelle qu’il sort le 8 Avril!

Pour la troisième journée à Angoulême, on s’est baladé et vu des Expositions sympas : celle de Kiriko Nananan etait sublime, celle de Dupuy et Berberian ( de grands noms de la BD) était sympa,

Vous pouvez voir aussi une conférence sur la fabrication d’un manga!

Voila que de contenus!

La 5ème emission arrive bientôt et les interviews au Salon du Livre aussi, à ne pas manquer l’interview de Atsushi Ohkubo l’auteur de Soul Eater
A bientôt

Ichi