Quel manga offrir ? – podcast de Manga.Tv – La 5e de couv’ #5DC – Saison 2 Episode 2 – 2/3

Chaque fin d’année une rythmique qui revient : vous comme nous, en tant que fans de manga, vous cherchez une chose… Comment, quoi et à qui offrir un manga ? Est-ce que conseiller et offrir des mangas est un art ?

 

S’abonner au flux rss   S’abonner sur Itunes

manga tv podcast abonnement RSS                        manga tv podcast abonnement itunes

S’abonner sur SoundCloud

manga tv podcast soundcloud la 5e de couv 250

 

Quel manga offrir ?
Offrir un manga n’est pas chose aisée, doit-on offrir un shonen, un shojo, un seinen ? Doit-on tabler sur du classique avec les gros blockbuster ou sortir des sentiers battus avec des mangas inconnus du grand public ? Dans beaucoup de cas cela dépend de la personne à qui vous voulez offrir un manga et de ce que vous avez envie de lui transmettre : de l’aventure, de l’intrigue, du gore ? Autant de thème qui seront à même d’appâter le chalant vers le monde merveilleux de la bande dessinée japonaise ! On y va pour cette deuxième partie center sur l’art d’offrir un manga !

 

 

Une blague pourrie qui vous gêne ? Un avis qui vous choque ? Un faux raccord dans le son ? Faites-le nous savoir :

#5DC, le blog, le facebook, le G+ (si y a encore des gens dessus…), Youtube

3 réponses sur “Quel manga offrir ? – podcast de Manga.Tv – La 5e de couv’ #5DC – Saison 2 Episode 2 – 2/3”

  1. Même si j’avoue que Urosawa c’est une valeur sûre c’est quand même pas un manga que j’offrirai à un newbie du manga. 20 tomes en moyenne, ça me parait assez long pour débuter (cf votre précédent thème…)
    Moi mes classiques, c’est Nausicaa, Quartier lointain, Bride Stories, Sacrée mamie, Yotsuba, Taiyou Matsumoto

    Et ne pas aimer la bouffe dans Golden Kamui c’est criminel. Ce manga est génial parce que justement il y a un super mélange de différents éléments. Le rythme est parfait, le dessin superbe et on apprend plein de trucs qu’on a presque jamais vu ailleurs.

  2. En effet, pour Urasawa cela dépend grandement de l’âge du newbie et de ses envies générales. Toujours est-il que le style d’Urasawa convient le plus souvent aux amateurs de franco-belge qui apprécie dans le trait de l’auteur son style « pas trop manga »…

    Idem pour Jiro Taniguchi avec Quartier Lointain ! Bride Stories et Golden Kamui puisent leur force dans leur côté culturel, c’est ce qui en font des bons titres pour enlever tous les préjugés des mangas violents et sexuels !

    Conclusion, je dirai que les mangas culturels, tranche de vie et les polars sont un bon moyen pour faire commencer les newbies d’âge plus ou moins mûr, là où le public habituel des mangas s’y retrouveront plus facilement avec du survival game ou du shonen nekketsu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.