BATMAN ARKHAM ORIGINS – Quand le chauve ne souris pas.

BATMAN ARKHAM ORIGINS – Quand le chauve ne souris pas.

cover-batman-arkham-origins-playstation-3-cover-manga.TvTroisième volet de la trilogie Arkham mettant en scène le Chevalier Noir, Origins est aussi une préquelle aux événements narrés dans les 2 premiers opus. On y incarne un Bruce Wayne plus jeune, parcourant les rues sordides de Gotham sous le masque de l’homme chauve-souris depuis seulement deux ans. Malgré tout, celà a suffit à notre héros pour se faire quelques ennemis. Black Mask, le vilain attitré de cet épisode, a mis à pris la tête de notre Justicier et a dépêché huit assassins en cette veille de Noël pour ramener la tête du Batman. La nuit sera longue.

 

 

 

 

 

warner-screen-dark-batman-arkham-origins-playstation-3-manga.tv

Winter is coming !


warner-screen-gotham-city-batman-arkham-origins-playstation-3-manga.tv
C’est donc dans une Gotham City sous la neige que le Chevalier Noir devra échapper à ces tueurs plus ou moins connus. Killer Croc, Deathstroke, Firefly, Copperhead, Deadshot, Bane, Lady Shiva et l’Electrocuteur. Autant d’occasions de croiser le fer pour comprendre le fin mot de l’histoire.

Et à cette occasion, le terrain de jeu s’est agrandi puisque ici c’est tout Gotham que nous aurons l’occasion d’arpenter. Ses ruelles les plus sombres mais surtout ses toits enneigés grâce au grappin. Car avec cet opus, le fan de la saga ne sera pas désorienté. Arkham Origins reprends exactement les mêmes mécaniques que ses aînés. Une recette qui a fait ses preuves depuis 2009 mais qui aurait mérité quelques améliorations.

warner-screen-combat-epique-batman-arkham-origins-playstation-3-manga.tv

Un manque d’originalité…


warner-screen-sans-pitie-feroce-batman-arkham-origins-playstation-3-manga.tv
Car c’est un peu le problème de cet épisode, il n’a rien d’original. Le système de combat n’a pas évolué d’un iota. On frappe toujours les adversaires avec la touche carré/X, on exécute les parades avec triangle/Y, etc. Le bestiaire non plus n’a pas changé. On trouve les troufions de base, les troufions armés, les troufions en armure. Et même les grosses brutes quasi-indestructibles (équivalent des infectés au Titan des épisodes précédents). On déplorera même quelques bugs de collision et les mêmes problèmes de caméra.
On retrouve également les scènes de furtivité, les mystères d’Enigma, la multitude de quêtes secondaires, de secrets à découvrir et de boss.
Ces combats sont d’ailleurs assez simples. Sans spoiler, un des premiers dans l’aventure consiste en une succession de QTE. Il suffit juste d’être patient. Très bien mis en scène, l’action donne des frissons, mais niveau plaisir de jeu on repassera.

warner-screen-precision-explosion-batman-arkham-origins-playstation-3-manga.tv

au service d’un gameplay en béton


warner-screen-ninja-vs-batman-batman-arkham-origins-playstation-3-manga.tv
Il y a malgré tout quelques ajouts intéressants. Je pense par exemple aux enquêtes où grâce à la vision de détective, Batman peut reconstituer des scènes de crime en récoltant des indices. Pas très compliquées puisque le joueur est tenu par la main, mais on retrouve là ce qui fait un des charmes du meilleur détective du monde.
On notera également l’apparition des crimes. De temps en temps une annonce radio indiquera qu’un crime a lieu dans les environs. Libre à vous d’y aller ou non. Il ne s’agit ni plus ni moins que de scènes de baston avec une grosse quantité d’ennemis. Le gros avantage d’y participer est que cela gonflera votre jauge d’expérience.
Car qui dit Batman, dit gadgets ultra cools. Et si vous les gagnerez au fur et à mesure que l’histoire avance, les compétences, elles, ne se débloqueront qu’en fonction de l’expérience engrangée. Celle-ci augmente avec les combats menés, les infiltrations réussies et les missions accomplies. Il existe plusieurs rangs, comme dans un beat´em all. Si vous menez un combat sans prendre un seul coup et en variant les techniques, vous ressortirez avec un rang S, si vous vous plantez, vous écoperez d’un C ou pire. Classique encore une fois mais appréciable. On regarde son score et on se motive pour faire mieux la prochaine fois. Cependant en faisant quelques combats, on se retrouve assez rapidement avec sa barre de vie boostée à fond, ça simplifie grandement pour la suite et le jeu n’est vraiment pas difficile.

J’ai peut être été un peu acerbe en écrivant ces lignes, mais ne vous méprenez pas, j’adore Batman Arkham Origins. C’est un bon jeu, un très bon jeu même. A mon sens il mériterait un bon 4/5, voire même un 4,5/5. Mais ce serait fausser la note. Les développeurs ont fait le choix de la sécurité, comptant sur une recette qui a fait ses preuves et je trouve ça dommage. Je suis un fan inconditionnel du Chevalier Noir, j’adore la série des Batman Arkham mais lorsque je joue à Origins, j’ai la désagréable impression de déjà vu. Un joueur novice de la saga adorera mais on lui conseillera plutôt Arkham City le second et meilleur épisode de la série. Un habitué sera peut être moins tolérant. Tant pis, on a toujours une bonne aventure de l’homme chauve-souris à se mettre sous la dent en attendant de voir ce que les prochaines années auront à nous offrir.

Wooshie

 

Authored by: Wooshie

Boulet, mais surtout gamer depuis ma plus tendre enfance, j'ai été élevé à coup de claviers et de manettes. Du STR à l'ancienne (raaaah Dune 2) jusqu'aux derniers shooters AAA en passant par les monstres du MEUPORG, je touche à tous les styles sans honte et sans vergogne et vous livre mes impressions pour votre plus grand plaisir. Ah et j'aime martyriser Ichi. C'est fun et gratuit. Enjoy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *