Espace Manga #14 – Golden Kamui, la chasse au trésor des Aïnous est ouverte !

L’été prend fin et quoi de mieux qu’une bonne bouffée d’air frais pour éclipser cette chaleur étouffante ?

C’est ce que propose la dernière nouveauté de l’éditeur Ki-oon avec Golden Kamui de Satoru Noda !

L’histoire prend place à Hokkaido peu après la guerre russo japonaise du début du xxe siècle, du temps où les détecteurs de métaux n’existait pas encore, vous allez comprendre pourquoi…
Saichi Sugimoto plus connu par son nom de guerre Sugimoto l’immortel se retrouve sans travail et surtout sans argent. Il se reconverti en chercheur d’or de fortune mais à Hokkaido les filons sont pratiquement tous déjà épuisés !

La chance va tourner lorsqu’on lui raconte l’existence d’un fabuleux trésor aïnou de 75 kg d’or.  Actuellement ça représente la bagatelle de 6,5 millions d’euros. Sans trop spoiler, ce trésor a été volé au peuple aïnou par une personne qui se retrouve à présent enfermé dans la pire prison d’Hokkaido.Pour retrouver le trésor, ce vil personnage a eu la bonne idée de se la jouer prison break et de tatouer une sorte de carte cryptée du trésor sur le corps de 24 prisonniers qui sont désormais en fuite ! Ni une ni deux, Sugimoto l’immortel se lance à leur poursuite et va faire la rencontre en chemin d’Ashirpa une jeune aïnou liée elle aussi au trésor… Avec la puissance de Sugimoto et les connaissances d’Ashirpa, la chasse débute !

C’est vrai que quand on m’avait dit que ce premier tome offrait une lecture atypique, je n’avais pas vraiment compris le sens de cette phrase mais après avoir lu le tome 1, on comprend tout de suite que c’est une lecture sur deux niveaux, d’un côté nous avons l’histoire en tant que telle avec l’intrigue et l’aventure de la chasse au trésor et d’un côté nous avons tout le côté culturel sur l’époque, les lieux, la culture Aïnoux en général mais aussi sur leur technique de survie en milieu hostile ou encore leur technique de chasse. On a par exemple tout une sorte de cours de cuisine sur comment faire un bon ragout d’écureuil. Cela rappelle le titre Bride Stories publié chez le même éditeur et la qualité de Golden Kamui est totalement similaire à Bride Stories : un beau graphisme porté par une magnifique découverte culturelle !

Sugimoto aurait dû s’arrêter de chercher le trésor directement après avoir rencontré Ashirpa, pourquoi ? Car ça se voit tout de suite qu’elle a un cœur d’or … donc il aurait pu la planter et …

Authored by: ichi

Casse cou du monde moderne, véritable touche à tout et blagueur impénitent. Co-Fondateur de Manga.tv et dévoreur de manga pendant son temps libre - Quand il en a-.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *