Jour 8 – Kyoto – Gingaku-Ji -HôenIn – Nanzen-Ji – Le charme

///Jour 8 – Kyoto – Gingaku-Ji -HôenIn – Nanzen-Ji – Le charme

Jour 8 – Kyoto – Gingaku-Ji -HôenIn – Nanzen-Ji – Le charme

La beauté est suggestive, cela dépend des goûts de chacun.

voyage-japon-vu-de-la-terre-Kyoto-Kinkaku-ji-Temple-Viaduc-Matsur-ichi-manga.tv (2)

Mais personne ne peut rester insensible aux charmes que peuvent dégager un bâtiment, un chemin ou même une personne.

Le charme se différencie de la beauté, car le sentiment ressenti est plus intérieur, qui touche un peu plus le cœur, alors que la beauté est plus physique, matérielle.

Dans le nord d’Higashiyama (Quartier de Kyoto), le charme de l’endroit fait sa splendeur. Le Gingaku-Ji (Palais d’Argent) peut se révéler fade en tant que bâtiment en tant que tel, mais la scénographie de son environnement lui donne un charisme et du charme.

Non ce n’est pas « beau », c’est juste charmant et agréable, les jardins, les allées tout est dans une harmonie parfaite.

Si on va plus loin, le Hoen-In, sa forêt, mais surtout son cimetière attenant, avec un arbre majestueux qui pourrait faire office de maître et de protecteur de ce lieu sacré, confère un sentiment de sécurité.

Le charme du lieu révèle une beauté physique qui frappe aussi bien le cœur que les yeux.

Etre avec quelque chose ou avec quelqu’un de charmant est toujours plus agréable qu’être avec quelqu’un ou quelque chose qui est juste beau, le sentiment perdure avec le temps.

En ce lieu, tout est fait pour que cela marque l’esprit : les petites boutiques « hand made » (fait à la main), le chemin au bord de l’eau, les arbres magiques et les grandes portes en bois massif du Nanzen-ji… Pour la petite histoire – ce bâtiment énorme fut construit en 1291 et fut reconstruit au XVIIIe siècle.

voyage-japon-vu-de-la-terre-Kyoto-Kinkaku-ji-Temple-Viaduc-Matsur-ichi-manga.tv (18)

Même le viaduc à l’extérieur du temple bouddhiste donne une particularité à l’endroit, avec sa structure européenne et contemporaine. Un élément anachronique qui confère à ce lieu un charme fou !

Quoi de plus naturel alors que d’aimer cet endroit et d’essayer de le garder en mémoire pour l’éternité.

Surtout avant d’entreprendre son chemin vers le tumultueux centre-ville de Kyôto où des chars (bateau) venus de nulle part apparaissent dans la ville, ainsi que des stands de nourritures et de jeux, bloquant complètement le centre.

Gion Matsuri approche, les gens chantent et dansent, mangent, font la fête. Kyôto, la majestueuse cité historique, bouge.

Le charme est à son comble.

voyage-japon-vu-de-la-terre-Kyoto-Kinkaku-ji-Temple-Viaduc-Matsur-ichi-manga.tv (34)

By | 2015-07-25T13:40:21+00:00 juillet 25th, 2015|Le Japon vu de la terre|2 Comments

About the Author:

Casse cou du monde moderne, véritable touche à tout et blagueur impénitent. Co-Fondateur de Manga.tv et dévoreur de manga pendant son temps libre - Quand il en a-.

2 Comments

  1. […] dans nos petites chroniques : le Japon vu de la terre. Après avoir visité avec nous Osaka, Nara, Kyoto et d’autres villes… vous pouvez maintenant apprécier le Japon autrement. En effet, un […]

  2. […] plupart des gens connaissent Kyoto comme une ville musée. Berceau de l’histoire avec un grand H du Japon, elle fut la capitale de ce pays pendant des […]

Leave A Comment