Jour 10 – Kyoto – Gion Matsuri – La fête

Gion Matsuri signifie : Festival de Gion, c’est le plus grand et le plus populaire festival d’été du Japon.

voyage-japon-vu-de-la-terre-Kyoto-Matsuri-ichi-manga.tv (6)

Des foules venues du pays entier se retrouve à Kyoto pour faire la fête.
Cela commence souvent par un réveil au petit matin pour bien se placer dans l’une des grandes rues de la ville pour voir passer, quelques heures plus tard, des chars tirés par des hommes forts. Le tout, accompagné de danse, de bruit de tambours et de clochettes.

Ce balai, cortège de chars, est attendu par des retraités, et oui, car ce n’est pas un jour férié , les plus jeunes sont au travail pendant que les vieux s’amusent.

voyage-japon-vu-de-la-terre-Kyoto-Matsuri-ichi-manga.tv (2)

C’est sous une ambiance plutôt bienveillante que la parade continue. Les chars retrouvent leurs maisons après avoir passé 3 nuits dehors.
La parade finie, le temps de la restauration approche, les mirettes ont dégusté mais pas le bidon.
En ce jour de fête, le ventre se dirige de lui-même vers des gyozas savoureux et un Ramen fondant.

Rien de plus, le corps en a pris pour son grade.

La fête fait une pause pour mieux reprendre le soir, elle se dit que pour se reposer, le musée International du Manga et sa fabuleuse collection de Manga est la meilleure solution.

voyage-japon-vu-de-la-terre-Kyoto-Matsuri-ichi-manga.tv (14)

Même s’il n’apporte pas grand chose à la culture et à l’histoire du manga, ses rayonnages, si on y connait un peu, révèle des petites pépites inédites.
Mais pour un néophyte, il pourra apprécier le faux gazon avec un manga sur les yeux pour roupiller un peu, car le soir sera sportif.

Gion Matsuri révèle son coté foufou en soirée lors d’une autre parade de char venu du Sanctuaire Yasaka. Là, des hommes forts et robustes portent ces « autels » sur leurs épaules et font le tour du quartier de Gion, les enfants font de même de leur côté.

C’est avec une énergie frénétique et à grands cris que ces gaillards apportent ces « autels » dans un lieu unique où les croyants viendront prier.

La fête est à son comble, le spectacle de ces hommes en fundoshi (sorte de culotte/string) aux muscles saillants attire les badauds et crée une stimulation presque admirative.

voyage-japon-vu-de-la-terre-Kyoto-Matsuri-ichi-manga.tv (20)

Mais c’est dans les bars discrets et coquets que la fête trouve son petit bonheur : à discuter avec les Kyotoïtes, à boire du rhum, à prendre des photos…

C’est l’atmosphère agréable qui révèle la vraie définition du mot fête : la convivialité. Celle-ci se retrouve même autour d’une tasse de thé dans une guesthouse.

La fête ne se finit jamais, elle a son propre rythme.

voyage-japon-vu-de-la-terre-Kyoto-Matsuri-ichi-manga.tv (21)

Une pensée sur “Jour 10 – Kyoto – Gion Matsuri – La fête”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.