Cuisinons avec Bride Stories – 4

Cuisinons avec Bride Stories – 4

ATTENTION SPOIL POSSIBLE

« Il y a déjà beaucoup d’histoires sérieuses alors, je me suis dit pourquoi ne pas en faire au moins une un peu optimiste… »


– Encore bravo pour ces recettes ! Honnêtement, je ne pensais pas que tout irait aussi bien, mais c’était vraiment très bon ! Mlle Mori, c’était super bon tout ça !

Oui, moi aussi ça me surprend ! (rires) Je les ai plutôt bien réussies…

– Alors ? Quel effet cela fait de goûter aux recettes trouvées dans vos recherches ?

Kaoru Mori et ses petits plats

Ca a plus de goût que ce que je pensais. Il y a plus de matières, je croyais qu’on ne sentait que la viande de mouton et l’huile, mais en fait on ressent bien les épices et c’est vraiment bon.

– C’est surtout le goût du zuran qu’on sent beaucoup. Dans n’importe laquelle des trois recettes.

C’est un peu le goût « national » dans la cuisine Turc par exemple. Enfin, c’est une cuisine à base de viande de mouton donc c’est logique d’un sens. Les repas sont uniquement préparés avec du mouton.

– Ca fait beaucoup de moutons en effet ! Mais encore une fois, pourquoi avoir dessiné ces plats ?

Dans le chapitre 15, l’histoire s’organise, dans le 17, tout bascule et si je n’avais dessiné que ça, le développement de l’histoire aurait été trop rapide. Je voulais prendre mon temps. Et puis, il y a déjà beaucoup d’histoires sérieuses alors, je me suis dit pourquoi ne pas en faire au moins une un peu optimiste, je suis fatiguée de ne trouver que ça dans les livres.

– C’était plus reposant, c’est ça ?

Comme l’histoire avec la broderie (chapitre 10) par exemple, il semble qu’il n’y ait pas de lien avec la suite, l’histoire est indépendante du reste du tome et heureusement. Je n’en pouvais plus de ne penser qu’à ça…

– C’est plutôt relaxant en fait, à la lecture ça m’a donné faim !Dégustation de brochettes !

Quand je le dessinais aussi, à chaque fois que je regardais les documents sur les recettes, mon ventre gargouillait ! Du coup je mangeais beaucoup avant de dessiner ces scènes ! J’attendais de ne plus avoir faim du tout avant de m’y mettre. Après quand je regardais les documents, je n’avais plus faim, ça se dissipait sans que je comprenne pourquoi !

« Si Kakeami devient meilleur, est-ce que sa cuisine aussi ? »


– Et si vous nous parliez du tome 3 ?

Voyons voir… J’avais eu l’idée de faire mourir les moutons que l’on voit sur les jaquettes. Je les dessine un par un avec les ombrages, en les dessinant grossièrement en plus. En fait, j’aurais vraiment voulu en intégrer un tacheté ou un noir, mais je n’en avais plus le courage.

– Mlle Mori, vous aimez bien les dessins de personnages mineurs en fait. Un peu comme la scène dans Emma au Crystal Palace. On se demande vraiment ce qui se passe dans la tête des personnages ! En parlant des jaquettes, la prochaine sera Taras dans son habit de mariage ?

Kaoru Mori se renseigne

C’est un vêtement Karakalpak, c’était dans un de mes documents de recherche, et je le trouvais simple à dessiner. La colorisation fut plus compliquée, ce qui m’a pris le plus de temps fut de savoir comment faire pour rendre le côté « broderie » du vêtement. J’ai mélangé des tubes de couleur et des coups de pinceaux et au final j’ai réussi à obtenir mon effet !

– Incroyable ! Le fond quant à lui a l’air plutôt épuré…

Les Karakalpak sont principalement des étendues de sable, je n’avais rien à dessiner, ça m’embêtait ! (rires) Sinon… Ah oui, récemment j’ai réussi à dessiner des bouches ! Jusque là je les dessinais toute blanche mais je me suis entrainée et j’arrive à mieux faire les expressions des lèvres et des bouches… C’est bizarre, non ?

– C’est vrai ! Quand on lit le tome 3, on voit plus de bouches pleines.

J’ai aussi beaucoup dessiné Kakeami, du coup il est plus beau. Et donc si Kakeami devient plus beau −> mes trames deviennent plus belles −> les cornichons seront mieux découpés ! C’est à peu près la réaction en chaine que j’avais planifié ! (rires) Je pense avoir le bon rythme !

– En parlant de trames, où est votre cutter ? Enfin, vous en avez un au moins ?

Bien sûr ! C’est un Kai Zhizhuan SP-130, mes lames aussi sont de cette marque, les noires. J’utilise mes assistants pour coller les motifs de croix ou autre. J’aime travailler sur un long support métallique pour ma part.

– Pas étonnant vu votre amour pour les outils professionnels !

« Il vaut mieux se rappeler des muscles et des os, pour après pouvoir les faire bouger comme on l’entend … »


– Comme on peut le voir dans notre article précédent, depuis votre présentation du manga en France, vous avez eu d’autres offres d’exposition ou de présentation auxquelles vous aimeriez participer ?Dégustation

Vous savez quand je repense à ce que j’étais il y a à peine deux ans, je suis très embarrassée. Je trouvais que les traits de mes personnages étaient durs quand je dessinais en public, la balance du corps était moyenne et je me mettais une pression monstre pour dessiner au plus vite… Maintenant que je me suis un peu améliorée, si possible j’aimerai montrer mes dessins, oui.

– « un peu » ? Vous pensez encore pouvoir vous améliorer ?

Oui… Sur les visages par exemple, la distance nez-yeux. Récemment j’ai aussi réussi à faire des visages en vue plongeante, avant je faisais ça à l’instinct

– C’est parce que vous êtes du genre à suivre la structure, non ? La première fois que j’ai vu un de vos chevaux, j’ai trouvé que structurellement parlant, c’était assez incroyable !

Il vaut mieux se rappeler des muscles et des os, pour après pouvoir les faire bouger comme on l’entend. Quand je dessine d’après une photo, il y a toujours un moment où je rajoute des choses qui n’y sont pas ou que je modifie certains endroits. Je trouve ça trop bizarre de devoir chercher une photo pour chaque chose que je veux dessiner, c’est pour ça que le mieux c’est de s’en rappeler. Les pattes postérieures des chevaux par exemple sont un vrai casse-tête mais j’ai réussi à comprendre leur structure. Mais vraiment… Les chevaux sont trop compliqués à faire !

– Par quoi vous commencez quand vous dessinez des chevaux ?

Je pose les sabots et évalue la taille du cheval. Ensuite je commence par la balance.

Amir sur son cheval

La balance ?

Je juge les bases, comment ça se passe entre la tête, le cou et le reste du corps ? Comment ça se passe entre les épaules et les jambes ? etc. Si on respecte ce jugement, ça commence à ressembler à un cheval ! Mais pour le galop à cheval avec Taras, c’était une première pour moi. J’ai dû m’appliquer…

– Eh bien pour ce troisième tome, nous sommes venus vous faire faire de la cuisine, que pensez-vous d’aller faire du cheval pour le quatrième ? Ce sera une bonne expérience pour les dessins, non ?

Oh oui ! Je veux !!
Je me disais que je devrais au moins monter une fois, j’étais en train de voir justement pour expérimenter la montée à cheval !


L’interview de Kaoru Mori s’arrête ici, en espérant que ces recettes iront agrémenter votre livre de cuisine 🙂 …

Bride Stories Tome 2

Vous pouvez d’ores et déjà découvrir tout l’univers de Bride Stories avec le tome 1 sorti le 9 juin dernier (cf bande annonce plus bàs) , le tome 2 quant à lui est prévu le 8 septembre 2011 chez Ki-oon.

Bande annonce :

Découvrez la bande-annonce de Bride Stories, la… par Ki-oon

Et pour le plaisir des yeux, vous pouvez admirer le coup de crayon de Kaoru Mori en live :

La suite sur la web tv dans la catégorie « buzz »

Authored by: Boudou

Détenteur du pouvoir de manger de la raclette chaque jour de l'année, Boudou puise aussi sa force dans ses poulets rôtis au four et ses burgers faits maison ! Il vient tout juste de se mettre à la confection de Chirashi et recherche activement le manga dédié à la raclette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *