Cuisinons avec Bride Stories ! – 2

Cuisinons avec Bride Stories ! – 2

Voici la suite des recettes tirées du manga Bride Stories de Kaoru Mori.

Traduction du site Comic Natalie :

Le deuxième plat est donc le Lagman. Suivant la région il se prononce Lagmen ou encore Lanman. Ce sont des nouilles à la farine de blé qui ressemble beaucoup aux udon, ça se mange avec de la viande de mouton et des légumes sautés. C’est un plat courant qui se mange de la cité de Xi’an, dans le Uighur, le Kirghizstan, l’Ouzbékistan, jusqu’au Kazakhstan.

Ingrédients pour le Lagman (pour 4 personnes)


Pour l’accompagnement : 500g de viande de mouton, des poivrons, une gousse d’ail, un oignon, du céleri, des shohola, de l’ail en poudre, des noix, du zuran, du hoajao, de la sauce soja chinoise, du bouillon de poule.
Pour les nouilles : 500g de farine de blé, 2 cuillères à soupe de sel, un verre d’eau.

C’est un plat de saison donc, il faut bien sûr de la viande de mouton, mais pour les légumes je pense que vous pouvez utiliser des aubergines, du chou chinois ou des potirons suivant la saison. Aujourd’hui j’ai voulu faire un plat coloré en utilisant des poivrons de toutes les couleurs !

– Qu’est ce que le shohola ?

Ca signifie tomates en Uighur, ici j’ai pris des tomates séchées, je pense que ça rendra le goût meilleur. Des tomates en boites font aussi très bien l’affaire.

– Je ne connais pas non plus le hoajao…

C’est très utilisé dans les recettes de tofu chinois, on appelle ça aussi le hanasanshou. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez mettre du poivre fort, mais vous pouvez trouvez d’autres idées bien sûr ! Comme pour la sauce soja chinoise, de la sauce normale convient aussi en ajoutant un peu de sucre. Dans le manga, je les ai dessinés en train de rajouter des cacahuètes, mais comme je n’en ai pas à la maison, je les ai remplacées par des noix de cajou. Ils utilisent très souvent des noix dans la cuisine chinoise.

© 2010 Kaoru Mori

– La préparation des nouilles est simple, n’est-ce pas ?

Euh… c’est ce qui m’inquiète le plus en fait… Est-ce que je vais y arriver ? N’hésitez pas à aller voir les recettes de Lagman sur internet pour vous y référencer ! Enfin si jamais je n’y arrive pas, pas de problème : on ira acheter des udon au supermarché à côté ! Même si je préfèrerai éviter de prendre des udon toute faite…

– D’accord. Si je vois que vous commencez à galérer, je cours au supermarché ! (rires)

Recette du Lagman :


 

 

1. Commençons par la préparation des nouilles. Incorporer peu à peu la farine et le sel dans l’eau et pétrir pendant 10min.

 

2. Quand la pâte a prit forme, laisser reposer pendant 30min.
 

 

3. Pendant ce temps nous allons préparer les accompagnements. Couper en gros morceaux la viande de mouton.

 

4. Couper grossièrement les poivrons, la gousse d’ail, l’oignon, le cèleri et les shohola puis les laver dans de l’eau bouillante. Hacher l’ail. Sauvegarder le tout.

 

 

 

5. Retour sur les nouilles. S’imprégner les mains d’huile de salade et étirer la pâte en un long fil d’1cm d’épaisseur environ.

 

 

 

 

6. Enrouler la pâte dans un saladier. Laisser reposer de nouveau 15min. Faire bouillir de l’eau.

 

 

 

 

 

7. Sortir doucement le fil de nouille et l’étirer à nouveau avec les mains en fil encore plus fin.
 

 

 

8. Enrouler doucement la pâte à l’aide de vos deux mains.

 

 

 

 

 

9. Etirer à nouveau la pâte sur votre table jusqu’à obtenir l’épaisseur de udon. Si la pâte se casse par endroit, ce n’est pas grave !

 

 

 

 

10. Les faire cuire ainsi dans l’eau bouillante pendant 4-5 min.

 

 

 

 

 

11. Egoutter les pâtes et les nettoyer dans la passoire à l’eau chaude.

 

 

 

 

 

12. Faire chauffer de l’huile dans une poêle, et faire cuire la viande, les oignons, l’ail et le cèleri.

 

 

 

 

 

13. Saler la gousse d’ail, le shohola et le hoajao et les intégrer à la cuisson un à un.
 

 

14. Enfin ajouter les poivrons, les épices et les noix. Arroser le tout avec la sauce soja et faire fondre un bouillon de poule dans la sauce.

 

15. Servir les nouilles et les accompagnements dans deux assiettes différentes.

 

 

 

 

– Ouah ! Je me suis demandé ce qui se passait à un moment ! A chaque fois que Mlle Mori mettait une nouille dans l’eau chaude elle disait « Adieu ! » !

Oui je me suis toujours dit « ça doit être ça le prix à payer pour être un udon ! » mais dès qu’elles sont dans l’eau bouillante elle devienne de vrai nouille ! C’est fou quand même la farine ! (rires)

– Mais bizarrement vous n’avez pas détourné les yeux quand vous en avez goûté une en l’avalant d’un coup !

Hahaha (lève les yeux au ciel)


A venir les brochettes de mouton et de faisan (Zikh Kawap) !

Authored by: Boudou

Détenteur du pouvoir de manger de la raclette chaque jour de l'année, Boudou puise aussi sa force dans ses poulets rôtis au four et ses burgers faits maison ! Il vient tout juste de se mettre à la confection de Chirashi et recherche activement le manga dédié à la raclette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *