K- ON! – Quand la Jpop est animée.

K- ON! – Quand la Jpop est animée.

Réalisé par Shoko Yamada. Japon. 2010. Film d’animation.

K-ON! est à la base un manga en « quatre cases » écrit et illustré par Kakifly. L’adaptation en série animée a été réalisée par Shoko Yamada et produite par Kyoto Animation.

Yui est une ado un peu fofolle et maladroite qui rentre tout juste au lycée. Comme c’est le cas au Japon, les clubs (de sport, d’échec, d’audio-visuel, de chorale…) essaient de recruter les nouveaux arrivants. Mais Yui est un peu à l’ouest et ne sait pas quel club rejoindre. Parallèlement à cela, Ritsu, Mio et Tsumugi sont les dernières survivantes du club de musique et elles doivent trouver un quatrième membre sous peine de voir le club fermé. Yui finit par les rejoindre un peu par hasard et se voit contrainte à apprendre à jouer de la guitare, même si en l’occurrence, on les verra plus souvent en train de boire le thé qu’avec des instruments à la main.

On est spectateur de la genèse d’un petit groupe de lycée et cela rappelle plein de choses (qui n’a pas voulu avoir un groupe de rock à 16 ans ?). Mais le but de la série n’est pas vraiment de mettre le rock au premier plan. La musique est juste une toile de fond pour raconter la vie de quatre petites nanas rigolotes. C’est con, on aurait bien aimé trouver un successeur à Beck (en manga, puisque l’animé de Beck ne comporte qu’une saison). L’humour et le style de K-ON! sont assez spéciaux. Certains vont s’ennuyer grave en regardant la série, d’autres aimeront la légèreté scénaristique et apprécieront les délires des héroïnes kawaii.

En fait, la série est assez proche d’Azumanga Daioh que ce soit dans l’humour, le caractère des personnages, les situations ou le style graphique. D’ailleurs, en format manga (en BD donc…), le coté un peu foufou superficiel passe beaucoup mieux grâce à un format de strip en 4 cases. Les personnages sont attachants et marrants, les gags basés sur l’absurde sont assez efficaces.

Je ne conseille donc le coffret DVD qu’aux fans de mangas (genre Azumanga Daioh) et aux adolescentes. Par contre en BD, c’est assez cool et même si cela ne révolutionne rien, cela se lit de manière légère et plaisante. En plus, l’édition est d’assez bonne qualité et dans un grand format avec quelques pages couleur pour un prix raisonnable.

Didier Richard via Froggy delight


K-ON – Disponible en DVD Collector par kazetv

Authored by: ichi

Casse cou du monde moderne, véritable touche à tout et blagueur impénitent. Co-Fondateur de Manga.tv et dévoreur de manga pendant son temps libre - Quand il en a-.

There are 2 comments for this article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *