Le manga et la semaine de la francophonie, jour 03

À l’occasion de la semaine de la francophonie, nous avons décidé de nous arrêter sur des mangas ou des actions francophones qui ont marqué d’une façon ou d’une autre nos lectures. Ainsi, chaque jour du 18 au 26 mars, vous découvrirez une publication ou une action et pour ce troisième jour, faisons de la place à l’avenir avec le tremplin Ki-oon. 

Un concours mis en place par l’éditeur Ki-oon pour lui permettre de découvrir les perles rares en France ou ailleurs dans le monde francophone. Son directeur éditorial, Ahmed Agne, nous confiait avoir reçu des projets du monde entier et même si la France reste le fournisseur officiel d’auteur de manga dans la langue de molière, de plus en plus de projet vienne d’Afrique par exemple, et à n’en pas douter les perles rares des prochaines années ne seront pas forcément venu de l’hexagone. D’autant plus que l’an dernier, la gagnante du tremplin, Yami Shin, était originaire de Suisse. Et si ce n’était qu’un début ?

Apres une heure d’une table ronde sur l’état du marché du manga en France que l’on vous propose notamment de retrouver en vidéo, nous avons pu découvrir qui a remporté ce tremplin.

Cette année, c’est le dénommé Vinhnyu qui remporte les 5 000€ promis au gagnant, et nous espérons qu’il arrivera très vite avec un projet séduisant tant les 20 planches délivrées pour ce concours nous avaient convaincu avec cette histoire intitulée Chez un Orc

http://www.tremplinmangaki-oon.com/

Ki-oon sortira  le premier titre de Yami Shin en juin prochain, une promesse poétique dans un monde post-apocalyptique pour Green Mechanic

 

 

En attendant coté francophone, l’éditeur nous proposait Outlaw Players l’an dernier en signant une bande-annonce détonante, réalisée au Japon par le célèbre studio GONZO et qui réussit déjà à convaincre près de 10 000 lecteurs.

Retrouvez nos autres focus de la semaine de la Francophonie:

Le pionnier, NOMAD

Le mythologique, SAVE ME PYTHIE

Le leader, DREAMLAND

Editions-Tonkam

 

Tonkam est une société française présente dans le domaine du manga. Elle regroupe un éditeur, une boutique et un service de vente par correspondance. Tonkam s’est aussi essayé à la prépublication avec le magazine Magnolia, aujourd’hui arrêté.

La société, chronologiquement une des premières à éditer des mangas en version française, présente ses premiers titres sur le marché en 1994. Elle est l’initiative de Françoise et Sylvie Chang, Dominique Véret et Éric Faurie, qui créent cette maison d’édition indépendante avec l’aide des fonds de M. Yu-Chi Chang, propriétaire de la librairie spécialisée parisienne du même nom. Contrairement aux autres maisons d’édition de mangas précoces, Tonkam n’a pas cherché lors de ces premières publications des titres porteurs déjà connus du public francophone (à l’inverse de Glénat qui publiait alors Dragon Ball ou Ranma ½). Très tôt, Tonkam publiera sous l’impulsion de Dominique Véret des mangaka comme Taiyō Matsumoto, Masakazu Katsura ou Osamu Tezuka.

 

Site officiel : www.tonkam.com

 

La société connaîtra par ailleurs quelques problèmes avec la justice lorsque son titre Angel (d’U-Jin) se verra interdire d’exposition en raison de son caractère jugé dérangeant. Tonkam trouvera cependant rapidement la reconnaissance des aficionados comme des néophytes en publiant des titres comme Bouddha, Phénix, Video Girl Ai ou encore Stratège.

En 1996, Tonkam se lance dans un partenariat avec un éditeur belge, Ypnos, qui va principalement publier des manhwa, mais cette période sera de courte durée, car ce dernier va vite interrompre ses activités.

Dominique Véret quittera son poste de directeur éditorial au début des années 2000 pour créer avec Sylvie Chang la société Akata, qui prend en charge la direction éditoriale de la collection manga des éditions Delcourt. Pascal Lafine lui succède alors aux éditions Tonkam et en 15 ans, le catalogue Tonkam s’est étoffé pour compter aujourd’hui plus de 900 titres.

Fin 2005, suite à la mort de M. Yu-Chi Chang, Mmes Françoise et Sylvie Chang, propriétaires de la société, passent un accord avec Guy Delcourt qui devient actionnaire majoritaire de la société. Une fusion des catalogues n’est pas à l’ordre du jour et les deux collections gardent leur identité propres ainsi que des lignes éditoriales distinctes. En revanche, c’est l’occasion pour Tonkam de bénéficier des structures et de la puissance commerciale de Delcourt. C’est dans cette optique que, dès janvier 2006, Tonkam abandonne son système d’auto-distribution. Désormais, le catalogue Tonkam est diffusé par Delsol tandis que la distribution est assurée par Hachette.

Source : Wikipédia

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

 

Nobi Nobi !

Nobi Nobi ! Nobi Nobi ! est une toute nouvelle maison d’édition de livres Jeunesse spécialisée sur le Japon.

À travers la traduction d’albums illustrés japonais ou la création d’albums originaux inspirés par le Japon, nobi nobi ! souhaite faire découvrir aux enfants le plaisir de la lecture associé à la découverte d’une culture fascinante et envoûtante.

Déjà que leur logo est super mignon, je vous propose de voir quelques images de leur livre jeunesse.

On va commencer par La princesse pivoine de Ein Lee

Ein LeeLa princesse pivoine

Papa renard en croque pour les cochons

© Tatsuya Miyanishi 2008 • KIN-NO-HOSHI SHA Co., Ltd.

Ces deux titres me donnent déjà l’eau à la bouche. J’ai bien envie de les croquer tout cru ces petits livres.

Pour en savoir plus sur Nobi Nobi ! , soyez fans d’eux sur facebook !

Souhaitons leur pleins de succès à cette toute nouvelle maison d’édition !

Soyez aussi fans de Manga.tv sur facebook !

Ichi

Ki-oon

Site officiel : http://www.ki-oon.com/

C’est au cours d’un long séjour au Japon que Cécile Pournin et Ahmed Agne ont une révélation : ils seront éditeurs de mangas ! De retour en France, le rêve se concrétise très vite avec la création de la maison d’édition Ki-oon – une onomatopée japonaise qui signifie « avoir le cœur gonflé d’émotion » – lancée en 2003.

Cet éditeur indépendant privilégie le manga de l’imaginaire : de l’heroïc fantasy avec Superior, au folklore traditionnel japonais de Kamisama, en passant par l’adaptation de jeux de rôle (RPG) comme Tales of Symphonia ou le thriller haletant comme Doubt. Ki-oon vise aussi bien un public adulte et de jeunes adultes, en publiant des titres seinen comme Jackals ou Übel Blatt, qu’un public plus jeune avec des shônen comme Witch Hunter et Artelier Collection.

L’éditeur fait ses débuts en revenant aux bases du métier d’éditeur : aller à la rencontre des auteurs ! C’est ainsi que leur premier titre, publié dès 2004, Element Line de Mamiya Takizaki, est le résultat d’une recherche fructueuse au sein du Comiket (la plus grande convention du manga et de l’anime au monde, qui se déroule à Tôkyô deux fois par an). C’est en arpentant les allées sans fin regorgeant de mangaka amateurs venus présenter leurs œuvres que Cécile Pournin et Ahmed Agne, servis par une bonne maîtrise de la langue japonaise, découvrent l’œuvre très originale de cette jeune mangaka.
Mais c’est sur Internet qu’Ahmed et Cécile repèrent celui qui deviendra leur coup de cœur : Tetsuya Tsutsui. Alors qu’ils prospectaient sur la toile, ils tombent sur le site de l’auteur, qui présentait plusieurs pages de son titre Duds Hunt, et parviennent à le publier en France avant même qu’il soit édité au Japon !

Tetsuya Tsutsui est l’auteur qui permit à Ki-oon de devenir l’éditeur qu’il est aujourd’hui. En effet, peu après avoir été publié en France, l’auteur est recruté par le éditeur Square Enix, ce qui se révélera bénéfique puisque voulant suivre leur auteur jusqu’au bout, Cécile et Ahmed iront frapper à la porte de Square Enix (détenteur des franchises Dragon Quest et Final Fantasy) pour négocier les licences de ses nouveaux titres. Impressionné par tant de professionnalisme, Square Enix qui commençait tout juste à vendre ses licences manga sur le marché français, sélectionne Ki-oon comme partenaire en Europe. Selon Cécile Pournin : « Square Enix avait visiblement décidé de se fier à d’autres critères que des critères financiers objectifs ». Une aubaine pour un jeune éditeur Ki-oon fraîchement arrivé sur un marché déjà très largement occupé.

C’est alors une véritable déferlante de titres de qualité qui arrive en France via Ki-oon tels que la série Übel Blatt : une incroyable saga de dark fantasy qui, notamment grâce au bouche à oreille, est aujourd’hui devenue l’une des références du genre, en propulsant par la même occasion Ki-oon dans la cours des grands ! De la même manière, Jackals de Shinya Murata et Kim Byung-jin, un manga explosif associant guerre des gangs et tueurs à gages, a reçu un accueil chaleureux du public.

En 2010, Ki-oon frappe un grand coup avec Pandora Hearts de Jun Mochizuki, la mangaka vedette de Square Enix. Un titre dont le scénario complexe et captivant est admirablement servi par un graphisme travaillé, délicieusement inspiré de l’époque victorienne. À n’en pas douter, une des licences les plus attendues par les fans français !

En 2012, l’éditeur publie sa première création manga originale, c’est-à-dire que ce n’est pas un rachat de licence aux Japonais mais bel et bien un titre avec Ki-oon aux commandes : Prophecy de leur auteur fétiche Tetsuya Tsutui. Le tome 1 s’impose comme le meilleur démarrage de manga en terme de vente ainsi que leur nouvelle série dark fantasy The Arms Peddler qui prends la 2e place.
En l’espace de neuf ans, Ki-oon a su se faire une place sur le marché français et obtenir la reconnaissance du public, devenu beaucoup plus exigeant face à un secteur toujours plus productif chaque année.

 


 

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

 

Doki-Doki

 

doki-doki logo anime online streaming manga tv legal gratuit

Site officiel : http://www.doki-doki.fr


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


Wakanim.Tv

Site officiel : http://www.wakanim.tv


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


Pika Editions

Site officiel : http://www.pika.fr/new/

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest


Glénat

Site officiel : http://www.glenatmanga.com/

 


Le site est encore en bêta-test. Merci de nous aider à l’améliorer en nous signalant les bugs éventuels 🙂

Follow Me on Pinterest