100 jours d’animation – L’anime du jour #7 – The Blossom Man

The Blossom Man est l’anime que nous vous proposons de découvrir en ce septième jour dédié à l’animation japonaise. Réalisé en 1928, par Yasuji Murata, The Blossom Man est l’adaptation d’un très célèbre conte folklorique japonais intitulé Hanasaka Jii-san.

La fable conte l’histoire d’une famille d’agriculteur et de leur chien, un peu spécial. Ce dernier s’amusait à creuser, lorsque tout à coup, il se mit à aboyer en agitant la queue. Ses maîtres, pensant qu’il avait trouvé de la nourriture, n’imaginaient pas ce qu’il y avait à l’intérieur du trou. Une énorme quantité de pièces d’or surgit du trou. Jaloux face au butin acquis, leur voisin décide d’emprunter le chien afin qu’il lui trouve un trésor similaire. Cependant, le chien ne reniflera pas de l’or mais un vase rempli de cadavres de grenouilles et de serpents. Fou de rage, le voisin assassinera froidement l’animal, planté plus tard au pied d’un sapin. Dès lors, d’étranges phénomènes se produiront en faveur de la famille d’agriculteur mais aussi au grand malheur du voisin…

Comme de nombreux à la fin, il y a une morale, en l’occurrence ici, il s’agit de montrer que la cruauté et la cupidité n’amèneront rien de bon, au contraire. Les traits sont grossis, humour est fortement présent se tranformant peu à peu en ironie. La plupart des premiers films d’animation, ont été réalisé  dans le but de transmettre une morale à travers l’humour ou alors réalisé en tant que film de propagande. L’une des choses dont on peut se rappeler, c’est qu’au final, le voisin avait bien cherché ce qui lui est arrivé…

Cliquez sur ici, si vous voulez regarder l’adaptation du célèbre conte Hanasaka Jii-san.

Authored by: Agnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *