La fin du scantrad ?

L’été dernier,  pour mettre un frein au piratage de mes mangas, 36 éditeurs japonais formaient la Digital Comics Association (DCA). Après avoir envoyé des mails au principaux acteurs du scantrad pour des actions en justice, celle-ci passe à l’étape suivante et nous propose finalement son alternative légale au scantrad. En effet le  lancement de Jmanga, une nouvelle plateforme de publication en ligne dédiée au manga a été annoncé au Comic Con 2011 (San Diego) ce weekend.

Jmanga.com ouvrira ses portes le 17 août aux lecteurs d’Amérique du Nord dans un premier temps, avec la possibilité d’une future ouverture pour les lecteurs d’autres pays. Le service proposera une variété de titres manga en version digitale, ainsi que des contenus exclusifs de type interview, reportage, vidéo et article de fond sur l’univers du manga. Actuellement, le projet est composé des 36 éditeurs faisant partie de la Digital Comics Association (DCA). Cependant, bien que les représentants de Shueisha, Futabasha, Kadokawa Shoten, Kodansha, et Shogakukan étaient présents au Comic-Con 2011 pour parler de leurs projets pour Jmanga, beaucoup de questions restent en suspens. Notamment, celles des tarifs et des titres disponibles…

A priori, les titres phares comme Naruto, Bleach, One Piece, Bakuman, D. Gray Man, Toriko, Dragon Ball, kenshin, Claymore et Death Note étaient disponibles entre autres dans la version Bêta. Le projet Jmanga semble donc avoir l’ambition de devenir le portail incontournable du manga digital et de proposer une réponse au problème du scantrad. Nul doute que l’ouverture prochaine de Jmanga.com s’apprête marquer un grand changement sur le marché du manga digital.

Source : About.com via Total Manga

Authored by: ichi

Casse cou du monde moderne, véritable touche à tout et blagueur impénitent. Co-Fondateur de Manga.tv et dévoreur de manga pendant son temps libre - Quand il en a-.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *