Exposition : Morita Rieko

C’est avant tout sa maîtrise du Nihonga de Kyoto, une technique de peinture traditionnelle, qui a valu à Morita Rieko sa notoriété au Japon. En 2005, elle fut officiellement chargée de la rénovation des portes coulissantes en cyprès du Pavillon d’or de Kyoto, inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité. Impressionnantes de précision, ses peintures de fleurs, chrysanthèmes d’automne, pivoines de printemps ou encore camélias d’hiver, captive le regard. Une émotion que dégagent aussi ses portraits de femmes. De l’élégance des apprentis-geishas, dites Maiko, à l’excentricité des jeunes filles d’aujourd’hui, Rieko Morita explore certaines des facettes les plus fascinantes de la féminité japonaise.

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Morita Rieko – Jusqu’au 18 juillet 2009 – Espace des Arts Mitsukoshi- Etoile

3, rue Tilsitt Paris 8e de 10 à 18h sauf dimanche et jours fériés – 6 euros, tarif réduit : 4 euros

et encore plus d’oeuvre sur son site officiel http://www.morita-rieko.com/

Mage

Authored by: Boudou

Détenteur du pouvoir de manger de la raclette chaque jour de l'année, Boudou puise aussi sa force dans ses poulets rôtis au four et ses burgers faits maison ! Il vient tout juste de se mettre à la confection de Chirashi et recherche activement le manga dédié à la raclette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *