La reine des neiges, Son Goku, Mégaman, … découvrez leur véritable identité !

Icons Unmasked d'Alex Solis - Rondoudou de Pokémon se dévoile en Kirby

L’artiste Alex Solis s’est amusé à révéler la véritable identité de nos héros préférés. Dans sa série Icons Unmasked vous pourrez ainsi découvrir que le gentil Rondoudou cache en réalité une autre boule rose bien connue et beaucoup plus âgée que le pokémon kawaii, le dénommé Kirby !

Icons Unmasked d'Alex Solis - Rondoudou de Pokémon se dévoile en Kirby

Icons Unmasked d'Alex Solis - Flash se dévoile en Sonic

Ou encore la révélation sur la vitesse incroyable de Flash qui n’a plus rien de surprenante quand on sait que Sonic le hérisson bleu est derrière ce masque.

Icons Unmasked d'Alex Solis - Son Goku de DBZ se dévoile en Pikachu de Pokémon

Bas les masques aussi pour Son goku qui n’est autre que Pikachu de Pokémon ! C’était ça les éclairs de sa transformation !

Icons Unmasked d'Alex Solis - La reine des neiges se dévoile en SubZero

« Libérée, délivrée » ! Sub-Zero se cachait bien dans le chef d’oeuvre de Disney et de son héroïne Elsa, la reine des neiges. Du coup, Sub-Zero aura réussi à nous geler les oreilles avec sa chanson !

Icons Unmasked d'Alex Solis - Mégaman se dévoile en Astro Boy

Mégaman se révèle être Astroboy… ça se tient !

Icons Unmasked d'Alex Solis - Daemons se dévoile en Boo de Mario

Ah bah oui tout s’explique les anges pleureurs de Dr Who servaient de cachette aux Boos de Super Mario Bros 3.

Icons Unmasked d'Alex Solis - Hulk se dévoile en Angry Birds

La colère de Hulk vient bien entendu des Angry Birds, rouges de jalousie, ils deviennent verts de rage, logique !

Icons Unmasked d'Alex Solis - Grumpy Cat se dévoile en Garfield

Grumpy Cat, Garfield, même combat !

Icons Unmasked d'Alex Solis - The Beast se dévoile en... La bête

La Bête dissimule… la Bête… élémentaire mon cher Watson !

Faites votre demande de mariage avec ces bagues Dragon ball, Sailor Moon, Pokémon et bien d’autres !

bijoux geek jewel dragon ball boule de cristal bague ring anime online streaming manga tv legal gratuit - 2

Vous aimez votre dulcinée depuis longtemps ? Vous vous dîtes « Et si je la demandais en mariage ? », oui ! Mais comment être un tant soit peu original pour plaire à votre geekette préférée et être sûre qu’elle vous tombe dans les bras ? Allez faire un tour sur Etsy et dégotez-vous de véritable bijoux geek mais chic !

bijoux geek jewel dragon ball boule de cristal bague ring anime online streaming manga tv legal gratuit - 2
Bague de fiançailles Dragon Ball ?

Si vous ne connaissez pas encore Etsy, c’est une plateforme de vente en ligne créée en 2005 qui est basée sur des créations personnelles. Fin 2014, le site comptabilisait plus de 54 millions d’inscrits dont 1,4 millions de vendeurs actifs et presque 20 millions d’acheteurs actifs. C’est devenu le site de vente en ligne incontournable pour les goodies geek que cela soit en terme d’accessoires, de t-shirts ou encore de bijoux. Avec plus de 29 millions d’articles en vente sur le site, il est facile de flâner pendant des heures et de naviguer sur une centaine de page en admirant les créations des uns et des autres qui s’apparentent pour beaucoup à un véritable artisanat.

bijoux geek jewel pokémon pokéball engagement ring anime online streaming manga tv legal gratuit - 1
Une poké-bague de fiançailles ?

Comme cette petite boutique de PaulMichaelDesign qui regroupe de fabuleux bijoux ! Bague de fiançailles, alliance, bague de mariage ou tout simplement des bijoux fantaisies qui iront à ravir avec vos t-shirts otaku à souhait. Sans compter qu’il y a des chances que vous trouviez votre bonheur dans cette boutique pour peu que vous soyez fan de Star Wars ! Bon, le bonheur a aussi un prix et il est clair que ce n’est pas donné, cependant au vu des 300 avis positifs à ce jour, les acheteurs n’ont pas l’air d’être décus et en ont eu pour leur argent.

bijoux geek jewel ring anime online streaming manga tv legal gratuit sailor moon tiara tiare
Bagues inspirées des tiares des Sailor Moon inspirées.

Derrière la boutique PaulMichaelDesign se cache le designer, orfèvre et technologue Paul Michael Bierker. Cet américain et son équipe se sont spécialisé dans la confection de bijoux geek depuis 2013 en s’inspirant principalement des séries télés, des jeux vidéos et des romans célèbres issus de la pop culture. Il a ainsi créé plusieurs bagues, colliers, bracelets inspirés des licences Star Wars, Sailor Moon, Pokémon, Dragon Ball ou encore Zelda.

Et comme des images valent mieux que des mots, voici un aperçu de ses créations :

Manga et anime :

Jeux :

Fim / Série Tv / Animation :

Star Wars et Star Trek :

Lien vers la boutique Etsy

Et dans le même genre, du made in France cette fois-ci avec la marque Nous sommes des héros. Tout particulièrement la collection de bague Saint Seiya / Chevalier du zodiaque qui semble simple mais élégante :

Sans oublier les classiques de la pop culture :

Lien vers la boutique officielle

L’anime Ajin, la série diffusée en France

Netflix nous informe par l’intermédiaire de son communiqué de presse que la série anime Ajin de 13 épisodes, actuellement en cours de production sera diffusée en France vers la moitié de l’année 2016, soit environ 6 mois après sa diffusion japonaise.

 

 

La célèbre plateforme de streaming complète donc petit à petit son catalogue en matière d’animation japonaise en proposant cette exclusivité qui rejoint Kill La Kill, Space Dandy, l’Attaque des Titans ou encore Knights of Sydonia.

ajin-anime-serie-streaming online manga tv legal gratuit 4

Sachez que 3 films sont aussi en préparation et que le premier sera disponible au Japon dès le 27 novembre prochain.

En France, le manga  Ajin est publié chez Glénat depuis juillet dernier, 2 tomes sont sortis à ce jour, tandis que la série est toujours en cours au Japon et compte 6 tomes.

Gastronogeek – Le livre des potions, de la culture geek en marmite

Gastronogeek : Le livre des potions

Mercredi 16 septembre, on célébrait la sortie du dernier ouvrage de Gastronogeek : Le livre des potions !

Gastronogeek : Le livre des potions

Une soirée de lancement à gros bouillon avait été organisée pour l’occasion. De nombreux fans s’étaient déplacés afin de se procurer cette oeuvre mythique au contenu mystique… L’opportunité également de gouter le propre KamehaKarot du chef cuisinier Thibaud Villanova et de son alchimiste en chef, Stéphanie Simbo ; sans oublier un breuvage réalisé spécialement pour l’événement : une potion de Mana aux allures de gaspacho de petit pois hautement revigorante !

Gastronogeek : Le livre des potions

Un lancement prenant place à la galerie d’art French Paper Gallery ouverte depuis juillet à Paris. Un cadre correspondant parfaitement à l’univers du Livre des potions puisque la galerie expose et vend des sérigraphies dont les thèmes abordent aussi bien les jeux vidéo, les mangas et les comics que la musique, le cinéma ou encore les séries TV et dessin animé. Bref de la pop culture à foison pour tous les amoureux du dessin, de l’illustration et du graphisme.

Gastronogeek : Le livre des potions

Tous les ingrédients étaient donc réunis pour faire de ce lancement une parfaite recette menée d’une main de maître par le chef cusinier expert en culture geek Thibaud Villanova. Le chef et son alchimiste étaient d’ailleurs en dédicace pendant la soirée (et il y avait beaucoup, beaucoup de demande). Entre deux coupes de champagne modifié avec une mixture secrète, l’on pouvait donc se faire signer son précieux exemplaire avant de déguster les pâtisseries des Fées pâtissières.

Gastronogeek : Le livre des potions

Il ne vous reste plus qu’à sortir votre marmite et vos cuillères en bois et vous plongez dans Le Livre des potions qui renferme plus de 70 recettes inspirées des cultures de l’imaginaire comme Les potions de la sorcière Syrup issues de Zelda ou la Bièraubeurre revisitée d’Harry Potter ! Petit bonus : Le Livre des potions se dévore aussi avec les yeux tant l’ouvrage est un véritable régal graphique. Preuve en images :

Les photos de la soirée de lancement de GastronogeekLe Livre des potions :

Une Chun-Li qui fait très Disney Infinity

Fan art by Yinxuan Li Dezarmenien de Chun-Li - Street Fighter

Alors que Disney Infinity 3.0 a pointé le bout de son nez à la fin de l’été, on rêve un peu et on imagine totalement cette Chun-Li entrer dans l’univers de la marque qui compte déjà les licences Stars Wars, Pixar ou encore Marvel. Alors, un Disney Infinity 4.0 avec vos héros de jeux de combat, ça vous plairait ? Il y aurait de quoi faire des figurines en masse !

Fan art by Yinxuan Li Dezarmenien de Chun-Li - Street Fighter

L’artiste à l’origine de cette jolie Chun-Li est Yinxuan Li Dezarmenien, une illustratrice 3D freelance basé en France. Vous pouvez découvrir ses personnages sur son site officiel ainsi que le travail de son mari en tant qu’animateur 3D, un couple qui fait donc parfaitement la paire !

Et pour le plaisir une jolie Daenerys issue de Game of Thrones en 3D :

Fan art by Yinxuan Li Dezarmenien de Daenerys - Game of Thrones

 

Les mangas à la Game of Thrones

Manga à la Game of Thrones

A l’occasion de l’exposition itinérante de Paris qui vient d’ouvrir ses portes aujourd’hui et ce jusqu’au 12 septembre, voici une liste de mangas qui peuvent nous faire penser à la célèbre série fantaisie de George R. R. Martin.

En attendant la série tv de la saison 6 – qui risque d’être bien différente des livres – cela vous fait de la lecture !

Seven deadly sins
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

Des géants, l’existence de dragons, des sorcières un peu louches, des chevaliers en armure, des humains transformés, des royaumes en cours d’affrontement et une grande guerre qui s’annonce, nous sommes devant une belle liste !

Cela, sans compter les histoires familiales, les héritiers inconnus ou disparus, et pas mal de trahison! Par contre, l’humour loin du sarcasme de Tyrion Lannister et les codes du shonen nous éloignent des écrits de G.R.R. Martin.

Taux de Game of Thronisation : 48 %

[toggle title= »Le manga« ]

Un shonen manga écrit et dessiné par Nakaba Suzuki. Il est prépublié depuis octobre 2012 dans le magazine Weekly Shōnen Magazine de l’éditeur Kōdansha, et treize tomes sont sortis en février 2015. La version française est éditée par Pika Édition depuis mars 2014. Une adaptation en série télévisée d’animation produite par le studio A-1 Pictures est diffusée entre octobre 2014 et mars 2015.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]

Dans le royaume de Liones, les Chevaliers Sacrés, des soldats aux pouvoirs terrifiants au service de la couronne, viennent de trahir et renverser le roi. Elizabeth Liones, la 3e fille du roi, réussit à s’enfuir et part chercher de l’aide. Son seul espoir est la compagnie des Seven Deadly Sins, un groupe de sept anciens Chevaliers Sacrés surpuissants, recherchés depuis 10 ans pour un crime qu’ils n’ont pas commis : l’assassinat du général en chef des Chevaliers Sacrés. Elizabeth arrive un jour dans une taverne, le Boar Hat, et rencontre le tenancier, un jeune garçon nommé Meliodas, et Hawk, son cochon loquace. Mais, surprise, le garçon se trouve fortement lié à la compagnie des Seven Deadly Sins.

[/toggle]

 


Berserk
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

De la dark fantasy à volonté avec ce titre, le tout dans un univers médiéval fantastique (jusque-là, c’est logique !)  Berserk, c’est aussi une guerre de royaume qui n’en finit pas et un monde d’une cruauté indicible qui n’est pas sans rappeler la série de monsieur Martin ! Religion, inceste, viol, pédophilie, infanticide, des valeurs communes aux deux ensembles. D’autant que la réflexion sur l’homme à laquelle incite le manga est assez similaire…

Taux de Game of Thronisation : 53%

[toggle title= »Le manga« ]

Berserk est un manga de dark fantasy de Kentaro Miura. Il est prépublié depuis 1989 dans le magazine Young Animal de l’éditeur Hakusensha, et 37 volumes sont sortis en mars 2013. Il est édité en France chez Glénat avec 37 tomes également, au 2 juillet 2014.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]

Guts, le guerrier noir, promène son imposante silhouette de routes en villages. Sur son passage, les cadavres s’amoncellent et il laisse derrière lui des torrents de sang. Le corps vêtu de noir, il porte sur son dos une épée aussi haute qu’un homme. Sur son cou, une marque mystérieuse le condamne à être poursuivi jour et nuit par des démons. Puck, l’elfe facétieux, croise un jour le chemin de cette machine à tuer. Quelles horreurs a-t-il pu connaître pour être animé d’une telle soif de vengeance ? Alors que le monde sombre inextricablement dans le chaos, Guts règle ses comptes avec les forces démoniaques qui resserrent leur emprise sur la destinée des hommes. Une époque s’achève…

[/toggle]

 


Übel Blatt
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

Place à un autre manga de dark fantasy à tous les étages ! Trahison en veux-tu ? Trahison en voilà ! Complot politique, combat héroïque, personnages à histoire séparée et au nombre exponentiel, mur gigantesque, oui, nous ne sommes pas loin ! Ici aussi, des humains se retrouvent transformés et certains protagonistes ont des pouvoirs bien mystérieux… sans oublier la dose de sexe chère aux productions de HBO (« ce n’est pas du hentaï, c’est du Shiono »). En revanche, la germanisation des noms ou l’ambiance pas très Game of Thrones nous fait douter du rapprochement…

Même l’auteur Etorôji Shiono ressemble un peu à Georges au niveau de l’écriture ! En effet, le mangaka n’hésite pas à se lancer dans plusieurs séries en même temps laissant sa série emblématique avec un rythme de parution plus long qu’à l’accoutumer pour un manga , 6 à 7 mois au lieu de 2 à 3 mois.

Taux de Game of Thronisation : 55%

[toggle title= »Le manga« ]

Übel Blatt est un manga de dark fantasy de Etorōji Shiono. Il a été prépublié entre décembre 2004 et novembre 2009 dans le magazine Young Gangan de Square Enix, et est actuellement prépublié dans le magazine Big Gangan depuis août 2011, et dix-sept tomes sont sortis en novembre 2014. La version française est éditée par Ki-oon, et seize volumes sont sortis en juillet 2014. Ce manga est réservé à un public averti, puisqu’il contient des scènes de violence et quelques scènes sexuellement explicites. Ce manga a obtenu le prix seinen aux Japan Expo Awards 2008 qui récompense le meilleur manga du genre.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]

L’histoire se déroule dans un monde séparé entre l’empire de Szaaland et un endroit mystérieux nommé « Wischtech » surnommé par ailleurs l’empire du mal, où une guerre eut lieu entre les forces maléfiques de Wischtech et les autres. Le scénario est centré sur une légende qui raconte que, pour vaincre l’armée des ténèbres de Wischtech, l’Empereur missionna quatorze guerriers à qui il confia, quatorze Lances sacrées. Trois d’entre eux, les « Glorieux guerriers sans retour », périrent au combat. Quatre autres, surnommés les « Lances de la Trahison », furent exécutés par leurs compagnons pour félonie. Les sept derniers accomplirent leur mission et furent accueillis en héros à leur retour. Ainsi est née la légende des Sept Héros.Vingt ans se sont écoulés. Une rébellion éclate dans les Provinces frontalières de l’empire de Szaaland, menée par des individus prétendant être les « Lances de la Trahison ». Mais ces derniers se heurtent à une résistance inattendue de la part d’un individu isolé qui semble bien connaître les quatorze guerriers élus, et qui met en doute la légitimité des 7 héros.

[/toggle]

 


Wolfsmund
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

On retrouve des dirigeants cruels et sans pitié, des exécutions publiques, un peuple opprimé, des alliances, des trahisons, des héros séparés et un univers médiéval. Sans oublier un passage dans la montagne en guise de mur, ça donne pas mal d’ingrédients finalement ! Ça peut suffire pour évoquer la série la plus piratée de ses dernières années. Mais on cherche encore les White Walkers et les dragons.

Même la typographie du logo est proche de Game of Thrones… une typo médiéval-fantastique en somme mais faut bien qu’on trouve des arguments pour !

Taux de Game of Thronisation :  46%

[toggle title= »Le manga« ]

Wolfsmund est un seinen manga de Mitsuhisa Kuji, prépublié depuis février 2009 dans les magazines Fellows! puis Harta et publié par l’éditeur Enterbrain depuis février 2010. La version française est éditée par Ki-oon depuis avril 2012.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]

Dans la Suisse du XIVe siècle, un seigneur tyrannique règne sur la forteresse et la passe de Saint-Gothard, surnommée le Col du Loup par les voyageurs terrifiés. L’homme a une capacité surnaturelle à deviner les tragédies personnelles que cachent les malheureux cherchant à fuir le pays. Avec un adversaire aussi machiavélique, le sort est souvent cruel pour les clandestins qui risquent le tout pour le tout…

Ancien assistant de Kentaro Miura (Berserk), Mitsuhisa Kuji signe pour sa première série une chronique médiévale sombre et torturée.

[/toggle]

 


Les chroniques de la guerre de Lodoss
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

Heroic Fantasy dans les règles de l’art, des batailles épiques, magie, espèce non humaine et c’est finalement à peu près tout… HA si, une sorcière aveuglée par sa foi… bon en cherchant bien, on doit pouvoir trouver mieux !

L’esprit manichéen qui fait le succès du genre nous éloigne beaucoup de Game of Thrones et se rapproche plus du seigneur des anneaux…

Taux de Game of Thronisation : 33%

[toggle title= »Le manga« ]

Les chroniques de la guerre de Lodoss est une série de romans de fantasy écrite en japonais par Ryō Mizuno (en) se déroulant dans le monde de Lodoss, où s’affrontent le Bien et le Mal. Inspiré du jeu de rôle Donjons et Dragons ou encore de l’œuvre de Tolkien, Lodoss est un monde imaginaire où sont représentés des éléments « typiques » de l’heroic fantasy ou de la high fantasy tels que la présence de la magie, des races non humaines et de l’intrigue manichéenne. Plusieurs adaptations en jeu vidéo, anime et manga ont été réalisées, dont certaines adaptées en français. Le nom « Lodoss » ressemble par hasard à la transcription phonétique de l’île de Rhodes en katakana1.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]

Un groupe constitué de Parn le chevalier, Deedlit (ou Dido) la haute-elfe, Ghim le nain, Woodchuck le voleur, Slayne le sorcier et Eto le prêtre, essaie de contrecarrer les projets de la sorcière Karla (qui est aveuglée par sa soif d’équité entre le Bien et le Mal) et surtout de Vagnard (qui est possédé par Kardis) dont le but est de ressusciter la déesse du Mal, Kardis.

[/toggle]

 


L’attaque des titans
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

Un mur gigantesque, une brigade en charge de le défendre et d’explorer ce qu’il y a de l’autre côté. Je vous laisse rajouter la jauge de « trahisonometre » assez élevé, et un nombre de secrets assez incroyable.

Ensuite, en dehors des titans, pas beaucoup d’éléments de Fantasy, et pas d’affrontement entre royaumes (enfin… pour l’instant…) Et l’hiver n’arrive toujours pas !

Taux de Game of Thronisation : 50%

[toggle title= »Le manga« ]

L’attaque des titans est un shōnen manga écrit et dessiné par Hajime Isayama. Il est prépublié depuis septembre 2009 dans le magazine Bessatsu Shōnen Magazine de l’éditeur Kōdansha, et seize tomes sont sortis en avril 2015. La version française est publiée par Pika Édition depuis juin 2013.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]

L’histoire tourne autour du personnage d’Eren Jäger dans un monde où l’humanité vit entourée d’immenses murs pour se protéger de créatures gigantesques, les Titans. Le récit raconte le combat mené par l’humanité pour reconquérir son territoire, en éclaircissant les mystères liés à l’apparition des Titans.

[/toggle]

Claymore
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

pas trop de raisons à part l’univers fantasy, des grosses épées, des combats épiques à l’épée, des monstres qui s’en prennent aux humains, une ile inconnue, des secrets politiques,

De la Dark Fantasy avec des mi-hommes, mi-démons ! Quelques indices apparaissent, surtout avec de véritables guerrières qu’on aurait pu trouver à Dorne ! (en moins démoniaque peut être…) Mais c’est surtout le destin de ses femmes qui nous ramène à des similitudes. Avec des cheveux et des yeux blancs, elles auraient pu avoir leur place du côté des Targaryen. Bon… côté ressort narratif, là on s’en éloigne !

Taux de Game of Thronisation :  30%

[toggle title= »Le manga« ]

Claymore est une série de dark fantasy écrit et illustré par Norihiro Yagi. Prépublié au Japon par Shūeisha la série a été compilée en vingt-sept tomes. La version française est éditée par Glénat depuis novembre 2006 et vingt-quatre volumes sont sortis en juillet 2014.

Il existe une adaptation en série télévisée d’animation de vingt-six épisodes faite par le studio Madhouse et diffusée sur NTV entre avril et septembre 2007.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]

Les Claymore sont des guerrières mi-humaines mi-démons auxquelles font appel les villageois pour se protéger de monstres tels que les démons. Craintes et redoutées, on les distingue à leurs yeux argentés et à l’épée gigantesque qu’elles portent sur le dos, d’où leurs appellations par les humains de « sorcières aux yeux d’argent » ou bien de « Claymore » (Le nom du type d’épée qu’elles utilisent).Claire (クレア?) est l’une d’elles. Appelée dans un village pour éliminer les démons qui attaquent et dévorent la population, elle tue l’avant-dernier membre, devenu monstre, d’une famille déjà décimée. Le dernier survivant, Raki (ラキ?), se retrouvant seul, décide alors de la suivre dans ses aventures sanguinaires, en tant que cuisinier. Il découvrira peu à peu les secrets et le destin tragique de ces femmes singulières.

[/toggle]

 


Dragon Quest – Emblem of Roto
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

Plusieurs camps s’affrontent, des héritiers sont au cœur de l’action, les personnages se séparent, on aura des dragons, et toute sorte de monstres… peut-être un peu trop… le tout avec bien plus de légèreté que Game of Thrones.

On y croyait, mais finalement non…

Taux de Game of Thronisation : 33%

[toggle title= »Le manga« ]

Dragon Quest – Emblem of Roto est un manga écrit par Chiaki Kawamata et dessiné par Kamui Fujiwara. Il a été prépublié dans le magazine Monthly Shōnen Gangan entre mars 1991 et mars 1997 et a été compilé en un total de 21 volumes par Enix. La version française est publiée par Ki-oon depuis mai 2014. Il a été adapté en comic CD en octobre 1994, et en film d’animation en avril 1996. En juin 2011, le manga s’est écoulé à 15 000 000 d’exemplaires.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]

La série est écrite par Chiaki Kawamata et dessiné par Kamui Fujiwara, et a été publiée entre mars 1991 et mars 1997 dans le magazine Monthly Shōnen Gangan publiée par Enix. Vingt-et-un volumes sont parus entre septembre 1991 et juillet 1997. Deux rééditions ont vu le jour par Square Enix, une en dix-huit volumes et l’autre en quinze volumes, et proposent de dessins retravaillés comme le désirait le dessinateur Kamui Fujiwara3. La version française est publiée par Ki-oon depuis mai 2014. Bien qu’elle conserve le format 21 volumes de la première édition japonaise, l’édition profite du matériel de l’édition perfect et propose ainsi des planches retravaillés5,

[/toggle]

 


Nozoki Ana
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

On a à peu près autant de scène de sexe que dans Game of Thrones… (Comment ça on exagère ?)

Taux de Game of Thronisation : 28%

[toggle title= »Le manga« ]

Nozoki Ana est un seinen manga écrit et dessiné par Wakō Honna. Le manga a été prépublié dans le Moba Man Magazine de l’éditeur Shōgakukan entre janvier 2009 et février 2013, et a été compilé en un total de treize tomes au 28 février 2013. La version française du manga est publiée par Kurokawa depuis septembre 2012, et dix tomes ont été édités au 9 octobre 2014. Un OAV produit par le studio Fantasia est sorti en février 2013, et un film live est sorti en juin 2014.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]

L’histoire nous entraîne au côté de Tatsuhiko Kido qui s’installe à Tokyo pour intégrer une école d’art. Dans sa nouvelle chambre, il découvre un trou dans le mur qui lui permet de voir secrètement sa jolie voisine. Mais cette dernière possède une photo très compromettante de Tatsuhiko l’obligeant à s’exhiber à son tour. Et comme ci cela ne suffisait pas, sa voisine est également une de ses camarades de classe.

[/toggle]

 


Dragon ball
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

On y voit des dragons dans les deux…

Taux de Game of Thronisation : 2%

[toggle title= »Le manga« ]

Dragon ball est une série de mangas japonais créée par Akira Toriyama, celui-ci s’inspirant librement du roman de Wu Cheng’en La Pérégrination vers l’Ouest. Elle est publiée à l’origine dans le magazine Weekly Shōnen Jump de 1984 à 1995 et éditée en album de 1985 à 1995 par Shūeisha. Glénat publie l’édition française depuis février 1993. Avec plus de 230 millions d’exemplaires écoulés en 20132,3, ce shōnen est donc l’une des bandes dessinées les plus vendues à travers le monde4,5 et le deuxième manga le plus vendu au monde derrière One Piece. C’est aussi un titre majeur au moment de l’éclosion du manga en Europe, à la fin des années 19806. Dragon Ball s’inscrit dans la culture de masse en tant que phénomène culturel ; de nombreux films, jeux vidéo et autres produits dérivés en sont issus.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]

Son Goku est un jeune garçon naïf et pur doté d’une queue de singe et d’une force extraordinaire. Il vit seul après le décès de son grand-père adoptif sur une montagne et en pleine nature ayant les caractéristiques d’une jungle. Un jour, il rencontre Bulma, une jeune fille de la ville très intelligente. Elle est à la recherche des sept boules de cristal légendaires appelées Dragon Balls. Dispersées sur Terre, ces Dragon Balls, une fois réunies, font apparaître Shenron, le Dragon sacré, qui exauce le souhait de celui qui l’a appelé. Amadoué, Son Goku accepte d’aider Bulma à retrouver les boules. Au cours de leur parcours initiatique, ils font de nombreuses rencontres. Son Goku, qui n’était jamais sorti de sa forêt, est amené à suivre un apprentissage auprès de maîtres comme Kamé Sennin ou Maître Karin et à participer à plusieurs championnats du monde d’arts martiaux.

[/toggle]

 


Manga à la Game of Thrones - Soul Eater

Soul Eater
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

Côté complot, on est sacrement servi ! La moitié des personnages ont trahi leur pote à un moment ou un autre… Coté baston, un peu trop d’arts martiaux, mais certains affrontements ont un niveau épique rappelant (en cherchant bien) Game of Thrones. La Fantasy est un peu présente, on a de la sorcière, du contrôle d’animaux, du golem, etc. N’allons pas trop loin non plus, même s’il y a un peu de violence et poitrine qui déborde, ça sera à peu près tout pour soul Eater !

[toggle title= »Le manga« ]

Soul Eater est un manga écrit et illustré par Atsushi Ōkubo, notamment auteur de B. Ichi. Il est prépublié dans le magazine Monthly Shōnen Gangan de l’éditeur Square Enix entre mai 2004 et août 2013, et est compilé en un total de vingt-cinq volumes. La version française est éditée en intégralité par Kurokawa.

Suite au succès du manga, une adaptation en une série d’animation a été créée et diffusée du 7 avril 2008 au 30 mars 2009 sur TV Tokyo au Japon. En France, la série a été diffusée dès le 14 mai 2011 sur MCM et a été acquise par Kazé pour la distribution des DVD.

Une série dérivée intitulée Soul Eater Not! est prépubliée entre janvier 2011 et novembre 2014 et compte cinq tomes. La version française est également éditée par Kurokawa. Une adaptation en série d’animation est diffusée entre avril et juillet 2014.

Taux de Game of Thronisation : 37%

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]

Afin d’accéder au rang suprême de « Death Scythe », une arme démoniaque doit ingérer 99 âmes humaines et 1 âme de sorcière. Cette mission est confiée aux Meisters, des spécialistes du combat qui vont récolter les âmes au péril de leur propre vie. Dans Soul Eater, partez à la chasse aux âmes en compagnie des élèves de l’institut Shibusen, école de formation pour faucheurs d’âmes !

[/toggle]

 


Manga à la Game of Thrones - FullMetal Alchemist

FullMetal Alchemist
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

La tragédie à l’état pur ! C’est finalement ça qui nous a fait inclure ce titre dans cette liste. L’alchimie étant cependant peu présente dans Game of Thrones, nous n’avons pas un vainqueur potentiel devant nous. Donc à part quelques ressorts narratifs en commun, et un univers fantastique semi/médiéval ça sera tout pour lui !

Taux de Game of Thronisation : 25%

[toggle title= »Le manga« ]

Fullmetal Alchemist, littéralement « L’Alchimiste d’acier », souvent abrégé en Hagaren (ou en FMA), est un manga d’Hiromu Arakawa. Il a été prépublié au Japon dans le magazine mensuel Shōnen Gangande la société Square Enix et a été compilé en 27 volumes reliés reprenant les différents chapitres prépubliés (généralement 4 chapitres par tome) à partir de 2001. Le 108 et dernier, clôturant le manga, est paru le 10 juin 2010. Le tome 27 est paru le22 novembre 2010 au Japon, en même temps que le troisième artbook de la série. Une réédition Deluxe du manga a commencé au Japon depuis le 22 juin 2011 et compte un total de 18 tomes regroupant les différents chapitres du manga. En France, le manga est publié par Kurokawa en intégralité depuis juillet 2011.

Il a été adapté en série d’animation diffusée au Japon entre 2003 et 2004, un film sorti en 2005, des OAV sortis en 2006 ainsi que plusieurs jeux vidéo. Entre 2009 et 2010, est diffusée une nouvelle adaptation animée intitulée Fullmetal Alchemist: Brotherhood et reprenant la trame du manga de manière plus fidèle.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]
En voulant ressusciter leur mère, Edward et Alphonse Elric vont utiliser une technique interdite relevant du domaine de l’alchimie : la transmutation humaine. Seulement, l’expérience va mal tourner : Edward perd un bras et une jambe et Alphonse son corps, son esprit se retrouvant prisonnier d’une armure.
Devenu un alchimiste d’Etat, Edward, surnommé « full metal alchimiste », se lance, avec l’aide de son frère, à la recherche de la pierre philosophale, leur seule chance de retrouver leur état initial.
Ils commencent à enquêter sur un étrange homme, « le fondateur » qui passe pour un faiseur de miracles…
[/toggle]

 


Manga à la Game of Thrones - Vinland Saga

Vinland Saga
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

Haaaa les affaires de familles… Le désir de vengeance, un illustre daron, c’est classique, mais commun. JLa guerre, la rédemption sont aussi des thèmes chers aux deux histoires, et ceux des 2 premiers arcs.) On trouvera également cette sorte de « je ne sais quoi » qui lorsqu’on évoque quel manga peut ressembler a Game of Thrones et où Vinland saga ressort irrémédiablement.

Taux de Game of Thronisation : 43%

[toggle title= »Le manga« ]

Vinland Saga est un manga historique écrit et dessiné par le mangaka Makoto Yukimura, l’auteur de Planetes. La série est publiée par Kōdansha, elle est parue pour la première fois dans le magazine Weekly Shōnen Magazine et depuis décembre 2005 est diffusée mensuellement dans le magazine Afternoon. Best-seller au Japon, la licence du manga a été acquise par l’éditeur français Kurokawa.

Ce manga s’inspire de plusieurs sagas islandaises : le Flateyjarbók, la Saga des Groenlandais et la Saga d’Erik le Rouge. Le titre de la série renvoie à la découverte de l’Amérique du Nord par les Vikings, qui nommèrent cette terre Vinland. La découverte aurait vraisemblablement été le fait du navigateur islandais Leif Ericson autour de l’an 1000, personnage qui apparaît justement dans le manga.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]
Depuis qu’Askeladd, un chef de guerre fourbe et sans honneur, a tué son père lorsqu’il était enfant, Thorfinn le suit partout dans le but de se venger. Mais bien qu’il soit devenu un guerrier redoutable, il ne parvient toujours pas à vaincre son ennemi. Au fil des ans, enchaînant missions périlleuses et combats afin d’obtenir des duels contre l’homme qu’il hait plus que tout, le gentil Thorfinn est devenu froid et solitaire, prisonnier de son passé et incapable d’aller de l’avant. Jusqu’à ce que la vie le force à regarder le Monde différemment?
[/toggle]

 


Manga à la Game of Thrones - Red Eyes Sword

Red Eyes Sword
Pourquoi ce manga se rapproche-t-il de Game Of Thrones ?

Ce manga nous met face à une situation de trahison vraiment très vite, avec là aussi une cruauté indicible ! On a également l’impression (et sans vouloir spoiler quoi que ce soit) que chaque personnage peut quitter la série à tout moment ! Coté univers quelques point commun, les batailles sont jusque-là très « 1 vs 1 » et même si certaines sont épiques, la différence est visible. Si l’on rajoute un peu de magie, ça suffit pour être face à un univers que l’on peut rapprocher aisément ! Ça a le mérite de nous questionner !

Taux de Game of Thronisation : 32%

[toggle title= »Le manga« ]

Red Eyes Sword: Akame ga Kill! est une série de mangas écrite par Takahiro et illustrée par Tetsuya Tashiro. Elle est prépubliée depuis mars 2010 dans le magazine Gangan Joker de Square Enix et a été compilée en douze volumes en juillet 2015. La version française est publiée par Kurokawa depuis septembre 2014.

Une série dérivée basée sur le passé de Akame, Akame ga Kill! Zero, est prépubliée depuis octobre 2013 dans le magazine Monthly Big Gangan de Square Enix. Une adaptation de la série principale en série télévisée d’animation produite par le studio White Fox est diffusée entre juillet et décembre 2014. Dans les pays francophones, elle est diffusée en simulcast par Anime Digital Network et distribuée en version physique par Kazé.

[/toggle]

[toggle title= »Histoire« ]

Dans un monde peuplé de créatures étranges et dangereuses, Tatsumi est un jeune garçon de la campagne en quête de rêve et d’aventure. Un jour, il décide de se rendre à la capitale afin de s’engager dans l’armée impériale, faire fortune et sauver son village rongé par la pauvreté. Mais il va très vite déchanter en découvrant que la capitale n’est pas le lieu de rêve qu’il imaginait. De plus, sa rencontre avec la troupe de tueurs des Night Raid va probablement changer le cours de son destin : il va lui-même devenir un assassin afin de débarrasser la capitale des infâmes crapules qui corrompent le pays tout entier.

[/toggle]

 

Et vous ? Avez-vous d’autres mangas qui vous font penser à Game of Thrones ?

Source infos manga et résumés : wikipédia et éditeurs.

Dit-on Japan Expo ou La Japan Expo ?

Débat Japan Expo VS la japan expo

 

Après le grand débat de la toge et de la robe, et non loin du grand débat des étoiles, voici celui qui bouscule le monde du manga et de la japanime : dit-on Japan Expo ou « la » Japan Expo ?

Un jeune directeur éditorial manga d’une grande maison d’édition voulant rester anonyme conteste : « C’est un faux débat, les organisateurs ont été clairs là-dessus, c’est « Japan Expo » un point c’est tout », l’éditeur de One Piece reste intransigeant sur ce sujet. Pourtant, un vieux de la vieille âgé d’au moins 35 ans et présent depuis les débuts de la convention se défend : « on a toujours dit « la » Japan Expo, on va à « la » Japan, à « la » JE, pourquoi on devrait supprimer cet article ? ».

Ce vieux directeur d’un grand site d’actualité manga soulève une vraie question grammaticale française, l’article défini « la » est-il correct dans l’usage ? Laure, institutrice depuis 2 mois nous explique : « Japan Expo est un nom propre, c’est évident. De ce fait, on ne peut pas mettre un article défini devant un nom propre au même titre qu’on ne peut pas dire « je vais voir « le Luffy » » ou « je vais voir le Naruto ».

Un jeune otaku au pseudo évocateur – Kakarotto ou Cachalot – sortant une fois par an pour son festival favori se confie : « j’en ai marre qu’on m’empêche de dire ce que je veux wesh, je viens à LA Japan Expo avec mon carton «Free Hugs » pour serrer dans mes bras des nanas, je peux faire ça qu’une fois par an ! Mes seules autres affections sont mon oreiller « Monster Musume », grandeur nature et mon tapis de souris 3D « Nami » alors oui LA Japan Expo restera LA Japan Expo Ouais gros. ».

Chaque année, les médias, eux aussi ne savent pas quelle attitude adopter face à ce débat et se rangent la plupart du temps du côté de la populace, à gauche comme à droite :

Débat Japan Expo VS la japan expo - Direct Matin Tetsuya Tsutsui

Quant aux exposants du salon, c’est le flou complet. En effet, nous pouvons trouver sur le site officiel des partisans du « la » ou tout simplement des exposants qui ne sont pas au courant de leur infamie envers les organisateurs :

Les organisateurs eux-mêmes ne sont pas sûrs de l’expression à utiliser. Un jeune fan de cosplay confirme : « j’ai voulu télécharger l’appli android « Japan Expo » sur mon Samsung Galaxy S6 Edge 32 Go SM-G925IZDAXSP et quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai découvert dans la présentation : « Application officielle de la Japan Expo »… et après on veut nous obliger à dire « Japan Expo » ? Mais on marche sur la tête ! » (depuis l’erreur a été corrigée). Il paraîtrait que les détenteurs d’iPhone 6 plus 64 Go n’ont pas fait face à cette calomnie sur l’app store.

Des rebelles, pro « la Japan Expo » ont même investi la salle de presse pour faire valoir leurs idéaux en taguant impunément un « la » devant « Japan Expo » sur les affiches du code wifi :

Débat Japan Expo VS la japan expo - Code wifi

Cette année encore, le faux débat aura été houleux et nous ne pouvons dire qui de « Japan Expo » ou « La Japan Expo » l’emportera dans l’avenir. Rendez-vous au prochain / à la prochaine Japan Expo !

 

Polémique à venir : les dates de Japan Expo 2016 sont-elles une conspiration des Etats Français et Japonais ?